PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66

GRAVES MENACES CONTRE DES CANDIDATS AU DOUBLE SCRUTIN

mardi 21 janvier 2020


Plusieurs leaders politiques et certains candidats sont de plus en plus menacés à cause de leur volonté de participer aux élections du 9 février prochain.

C’est par un tweet que Cabral Libii Li Ngué a réagi à une situation qui prévaut actuellement à l’approche des élections législatives et municipales. Mardi 15 janvier 2020, le président du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN) s’est exprimé sur son compte Tweeter pour s’indigner des attaques dont ses militants et lui font l’objet depuis quelque temps déjà. « Visiblement, je serai plus attaqué aux Législatives qu’à la présidentielle... C’est une véritable coalition qui se constitue en face », dénonce celui qui est arrivé troisième à l’élection présidentielle de 2018.

Cette réaction tombe comme un présage au climat politique dans lequel pourrait se dérouler la campagne électorale qui va précéder le double scrutin du 9 février. En effet, les appels au boycott de certaines formations politiques accompagnés de railleries et de discours haineux envers celles qui sont en lice, commencent à pleuvoir de toutes parts. Certains opposants se liguent contre ceux de leurs congénères qui ont choisi la voie des urnes, et les échanges sont loin d’être courtois.

Les réseaux sociaux sont le médium le plus utilisé pour véhiculer ces discours, notamment Facebook. Ici, le dénigrement est roi, entre ceux qui prônent le boycott et ceux qui entendent aller à ces élections. Avec des relents de tribalisme dans les discours. On s’achemine donc vers un remake du spectacle servi aux Camerounais lors de la campagne électorale pour la présidentielle d’octobre 2018. L’intolérance avait ravi la vedette aux principes de la démocratie, faussant même le débat politique.

Cette fois, pour certains cas, certaines menaces sont plus graves. L’exemple type est ce que subit depuis quelques semaines le Social Democratic Front (SDF). Deuxième formation politique du Cameroun au regard de sa représentativité au Parlement et dans les conseils municipaux, le parti de Ni John Fru Ndi a par exemple vu une quarantaine de ses militants et candidats être pris en otage par des milices armées pro-sécessionnistes dans les régions anglophones du pays. Les menaces de ces mêmes groupes sont multiples. « Mes collègues dans le Nord-Ouest sont dans une situation particulière. Mais, ils sont nombreux à avoir décidé de ne pas céder à la terreur (…).

La question qui se pose est de savoir si la République doit rester débout ou si elle doit céder face aux artisans de la terreur. On aurait souhaité que le contexte sécuritaire soit tout autre. Que les gens puissent exercer en toute liberté leur droit de vote », a répliqué le Chairman. De leur côté, les pouvoirs publics promettent des représailles aux fauteurs de trouble. Au cours de la Conférence des gouverneurs des régions tenue les 13 et 14 janvier, le ministre de l’Administration territoriale est revenu sur la nécessité pour les pouvoirs publics, notamment les autorités en charge des questions de sécurité, de prendre les mesures adéquates pour assurer le bon déroulement des opérations électorales.

Source : camerbe

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?

Cameroun - Douala : Le Bureau exécutif... => Cameroun - Douala : Le Bureau exécutif d’Ascom renouvelé. Ce bureau (...)
Cameroun- Journées Nationales de Vaccination... => Cameroun- Journées Nationales de Vaccination de Riposte aux épidémies de (...)
Culture - Festival MADIBA : La 6e édition... => Culture - Festival MADIBA : La 6e édition se tient du 01 au 03 Mars (...)
Drame : Décès d’un athlète kényan à l’issue de... => Drame : Décès d’un athlète kényan à l’issue de l’édition 2024 de (...)
Sport - Football : Les Lionnes indomptables... => Sport - Football : Les Lionnes indomptables éliminées des Jeux olympiques (...)
Sport - Ascension du Mont Cameroun : Mention... => Sport - Ascension du Mont Cameroun : Mention honorable pour le Ministre (...)
Wouri - Délégation départementale des sports et... => Wouri - Délégation départementale des sports et de l’éducation physique : (...)
Politique- MRC Wouri 4 : Naissance de... => Politique- MRC Wouri 4 : Naissance de l’unité de Jebale. La (...)
Formation professionnelle- Massage Médical... => Formation professionnelle- Massage Médical chinois : Le Centre de (...)
Cameroun- Douala 4e : les populations... => Cameroun- Douala 4e : les populations fondent beaucoup d’espoirs sur le (...)
Copyright © 2008 - 2024 | Powered by OZO Soft | Espace Privé | RSS 2.0