PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66

Conseil cosntitutionnel Les avocats de Kamto interdits d’accès à l’audience, la Crtv refuse le direct pour le SDF

jeudi 18 octobre 2018


L’audience du règlement du contentieux électoral né de la dernière élection présidentielle au Cameroun continue d’aller dans tous les sens, et vole de scandale en scandale. Après l’incident de mercredi ayant débouché sur une esclandre inattendue entre le président du Conseil venant en soutien à l’un de ses collègues et les avocats de Maurice Kamto, le Conseil s’est illustrée jeudi par la manifestation de sa rancune tenace en interdisant l’accès à son siège aux avocats de Maurice Kamto.

« Nous sommes devant le palais des congrès pour l’affaire SDF c/ RDPC et autres, dans le cadre de la demande d’annulation des opérations électorales. Des commissaires nous interdisent l’entrée, indiquant avoir reçu des instructions (…) » a annoncé aujourdhui Me Ndoki.

Du jamais vu dans l’hoistoire des prétoires ! Des avocats empêchés sans justification d’accéder à la "Cour", c’est le spectackle indigne d’une république en construction qui a été donné à voir jeudi au Cameroun, où des commissaires de police ont été postés à l’entrée du Conseil Constitutionnel pour empêcher les avocats du candidat Maurice Kamto, qui selon les résultats sortis des urnes détenus par les uns et les autres, pourrait être soit le futur président de la république, soit le futur chef de l’opposition camerounaise.

Selon nos confrères de camer.be qui relaient la brillante avocate Me Michèle Ndoki, celle-là même qui a mis en émoi le Cameroun entier mardi, en déballant sur la place publique les artifices de l’élection présidentielle du 7 octobre 2018 et la superficialité nimbée de parti pris de l’orgne électoral et de la Commission Nationale de Recensement des Votes, « les policiers placés à l’entrée du siège de la Cour constitutionnelle, ont indiqué avoir reçu des consignes pour ne pas laisser passer les "houleux " avocats du Mouvement pour la renaissance (Mrc ) ».

Cette loi ad-hoc inique et non écrite avait-elle pour but d’empêcher les percutants avocats du MRC d’apporter leur soutien le cas échéant à leurs confrères plaidant pourle compte du candidat Joshua Osih ? C’est la question que se pose l’homme de la rue, même s’il est bien entendu que pour plaider une cause devant une Cour, il faut au préalable avoir été constitué, à moins d’être cité comme témoin à l’audience.

Cet incident sans précédent finalement résolu, puisqu’en milieu d’après-midi, des avocats de Maurice kamto ont été aperçus dans la salle d’audience, avait été précédé par une nouvelle faisant état de ce que la télévision d’Etat, la CRTV, avait décidé de ne pas diffuser en direct l’audience mettant aux prises le SDF qui a introduit un recours en annulation totale de l’élection « Nous avons reçu des informations concordantes confirmant que la direction de la CRTV a volontairement suspendu la diffusion en direct des débats en direct aujourd’hui. Il convient de leur rappeler fermement que rien n’empêchera les Camerounais de défendre le changement et la liberté. C’est un scandale » a fait savoir le candidat du SDF, Joshua Oshi, avant de menacer quelques instants plus tard, de quitter la salle d’audience avec ses avocats : « Nous venons de dire au Conseil que si la séance n’est pas publique et accessible à tous comme les précédentes dans dix minutes, nous nous levons et nous partons »

Une menace qui a sans doute ramené à la raison la CRTV, télévision financée par le contribuable camerounais mais ayant a posteriori un faible notable pour le parti au pouvoir malgré des efforts pénibles pour donner la parole aux acteurs politiques de l’’opposition. C’est ainsi qu’on a la Crtv vu quelques temps après commencer la retransmission de l’audience. Mais juste le temps de passer le relais aux chaines privées et de se tailler, puisqu’au moment où nous mettons en ligne seules des chaines privées transmettent l’audience, tandis que la Crtv est en train de diffuser une interview avec un artiste.

Par Ndam Njoya Nzoméné(cameroonvoice)

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?

Mort de Blanche Odia KANDOLO, épouse du pasteur (...) => lanche Odia KANDOLO, l’épouse du pasteur Marcello Jérémie TUNASI de (...)
Marcel Niat Njifenji : « Des choses se disent mais je (...) => Le président du Sénat Marcel Niat Njifenji a assuré qu’il est bien là (...)
Cameroun - Politique : Le Bureau National... => Cameroun - Politique : Le Bureau National des Jeunes Du MRC en (...)
Entrepreneuriat : LA THÉORIE DU JAUNE D’ŒUF ! => Qui connait la théorie du jaune d’œuf ? Pas grand monde vu qu’elle vient (...)
Emmanuel Macron dissout l’assemblée nationale et (...) => Le président français Emmanuel Macron a appelé dimanche 9 juin à des (...)
ASCOM ACADEMY : Meilleur centre de formation... => ASCOM ACADEMY : Meilleur centre de formation professionelle au Cameroun (...)
𝗔𝗦𝗖𝗢𝗠 𝗣𝗥𝗜𝗭𝗘 𝟮𝟬𝟮𝟰 : 𝗟𝗲 𝗗𝗼𝘂𝗯𝗹𝗲 𝗲́𝘃𝗲̀𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁𝘀 𝗾𝘂𝗶... => 𝗔𝗦𝗖𝗢𝗠 𝗣𝗥𝗜𝗭𝗘 𝟮𝟬𝟮𝟰 : 𝗟𝗲 𝗗𝗼𝘂𝗯𝗹𝗲 𝗲́𝘃𝗲̀𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁𝘀 𝗾𝘂𝗶 𝗿𝗲́𝗰𝗼𝗺𝗽𝗲𝗻𝘀𝗲 𝗹𝗲𝘀 𝗺𝗲𝗶𝗹𝗹𝗲𝘂𝗿𝗲𝘀 𝗲
ASCOM PRIZE 2024 : voici l’intégralité du discours de (...) => Mesdames et Messieurs, Je vous salue chaleureusement en tant que (...)
Politique- célébration du 34e anniversaire du... => Politique- célébration du 34e anniversaire du SDF à Douala 5e : Marcel (...)
Cameroun - Douala : Le Bureau exécutif... => Cameroun - Douala : Le Bureau exécutif d’Ascom renouvelé. Ce bureau (...)
Copyright © 2008 - 2024 | Powered by OZO Soft | Espace Privé | RSS 2.0