PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

le nouveau directeur de l’hôpital Jamot de Yaoundé installé

mardi 9 août 2016


Nommé le 29 juillet 2016, Dr Joseph Marie Mendimi Nkodo, 46 ans, a pris fonction ce mercredi 3 août 2016, au cours d’une cérémonie présidée par le ministre de la santé, André Mama Fouda.

Principale recommandation du ministre de la santé au nouveau directeur de l’hôpital Jamot de Yaoundé, la restauration de la gouvernance hospitalière, en privilégiant un management participatif. André Mama Fouda a prescrit à l’ancien l’ancien directeur de l’hôpital de district de la Cité verte de s’impliquer personnellement au projet de construction d’un hôpital ultra moderne sur le même site, projet engagé par la coopération japonaise.

Dr Joseph Marie Mendimi Nkodo devra œuvrer pour la performance de l’hôpital tout « en restant cohérent avec la vision du ministère de la Santé publique » indique le ministre André Mama Fouda. Les défis à relever sont immenses et à en croire le ministre de la santé, Dr Joseph Marie Mendimi Nkodo a le profil de l’emploi.

Médecin anatomo-pathologiste et chargé de cours à la Faculté de médecine et des Sciences biomédicales de l’université de Yaoundé I, depuis 2010. Avant sa nomination en septembre 2012 à l’hôpital de district de la Cité verte, il exerçait à l’hôpital provincial de Ngaoundéré, à l’Hôpital Ad Lucem d’Efok, au Centre médical et d’étude des plantes médicinales de Yaoundé, simultanément avec son cycle de spécialisation ainsi qu’au Centre hospitalier et universitaire de Yaoundé.

Dr Joseph Marie Mendimi Nkodo succède à Dr Jean Jacques Zeh qui a passé sept mois à la tête de cette formation sanitaire. À l’endroit du directeur sortant, le ministre a souligné : « Vous avez sûrement donné le meilleur de vous-même. Sauf que certaines approches et orientations managériales ont conduit à l’installation d’un grave malaise social préjudiciable à l’image de marque de cet établissement hospitalier, une baisse de la fréquentation et forcément, à une dégradation des indicateurs de soins ».

André Mama Fouda a exhorté l’ensemble du personnel à donner le meilleur de lui-même afin de rehausser l’image de l’hôpital Jamot de Yaoundé.

Par Dieudonné Zra(CRTV)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Approvisionnement en eau potable : près de 38 milliards (...) => Une convention de financement signée entre l’Etat du Cameroun et la GIEK (...)
Circulation routière : des policiers menacés => Ils sont au quotidien soumis à des comportements dangereux de la part (...)
Cafouillage : Le repos sans paix de Joseph Ndi (...) => Les Ndi Samba se regardent désormais en chiens de faïence. La guerre de (...)
Cicam : Pourquoi Yao Aïssatou a été débarquée => L’ancienne Pca a été remerciée à l’issue du Conseil d’administration de (...)
Elecam : Le président à nouveau dans l’illégalité => Le mandat de 12 des 18 membres du Conseil électoral est depuis 5 jours (...)
Voeux 2017 : Bonne année M. le président ! => Le chef de l’Etat reçoit ce jour les voeux de nouvel an du corps diplomatique (...)
Corruption : 11 ministres de souveraineté se rebellent (...) => Tous les départements clés du gouvernement ont tourné le dos à la Conac pour (...)
Véhicules d’occasion : L’importation recadrée pour (...) => De nouvelles dispositions sont en vigueur depuis ce 1er janvier. En 2016, (...)
Douala : Quand un prisonnier piège la justice => Condamné à 10 ans d’emprisonnement ferme avec mandat de dépôt à l’audience, il (...)
Bamenda, les anglophones se rebiffent => Depuis ce lundi, la ville de Bamenda, dans le nord-ouest du Cameroun, est (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0