PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Yaoundé : Un militaire accusé de meutre de sa finacée

mardi 29 mars 2016


De source policière, le drame s’est produit mercredi dernier à Nkometou, localité située à quelques encablures de la capitale.

C’est en pleine réanimation au Centre des urgences de Yaoundé (CURY) que Popina Lemana, âgé de 19 ans, a rendu l’âme. Suite à une agression. De source introduite, la jeune femme s’était déjà vidée de son sang avant d’arriver à l’hôpital. Elle avait plusieurs blessures à la tête, le long du corps et au niveau des membres. Son corps a été déposé à la morgue de l’hôpital central de Yaoundé. Pendant ce temps, sa mère Alphonsine Lemana Mbassi, ayant reçu aussi des coups de poignard et de machette, et sous soins intensifs pendant quelques jours, est désormais hors de danger.

Selon l’oncle de Popina Lemana décédée, c’est le futur beau-fils de la famille, un jeune militaire, qui est l’auteur de ces crimes. « Armé d’un couteau, il s’est rendu chez ma petite sœur très tard dans la soirée dans le but de résoudre ses problèmes avec ma nièce Popina Lemana qui ne voulait plus de lui. Elle avait auparavant expliqué que ce monsieur la demandant en mariage est très violent au point où elle subissait des tortures et bastonnades régulièrement. Mais tout le monde était surpris de le voir débarquer mercredi soir. Ma nièce a réitéré qu’elle ne veut plus continuer avec cette relation. C’est ainsi que l’homme s’en prend à tout le monde et poignarde ma nièce. Comme si cela ne suffisait pas, il retourne chez lui pour prendre la machette puisqu’il habite non loin de la maison familiale de ma sœur. Revenu, il a découpé Popina et sa mère avant de blesser une autre sœur qui a essayé d’intervenir », a expliqué Justin Ombolo. Ce sont des voisins et d’autres membres de la famille ayant vécu la scène qui ont alerté la police et conduit les victimes au CURY. Le présumé assassin a été interpellé un jour après son forfait et mis à la disposition du tribunal militaire où une enquête est ouverte.


Par Yvette MBASSI-BIKELE (CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Approvisionnement en eau potable : près de 38 milliards (...) => Une convention de financement signée entre l’Etat du Cameroun et la GIEK (...)
Circulation routière : des policiers menacés => Ils sont au quotidien soumis à des comportements dangereux de la part (...)
Cafouillage : Le repos sans paix de Joseph Ndi (...) => Les Ndi Samba se regardent désormais en chiens de faïence. La guerre de (...)
Cicam : Pourquoi Yao Aïssatou a été débarquée => L’ancienne Pca a été remerciée à l’issue du Conseil d’administration de (...)
Elecam : Le président à nouveau dans l’illégalité => Le mandat de 12 des 18 membres du Conseil électoral est depuis 5 jours (...)
Voeux 2017 : Bonne année M. le président ! => Le chef de l’Etat reçoit ce jour les voeux de nouvel an du corps diplomatique (...)
Corruption : 11 ministres de souveraineté se rebellent (...) => Tous les départements clés du gouvernement ont tourné le dos à la Conac pour (...)
Véhicules d’occasion : L’importation recadrée pour (...) => De nouvelles dispositions sont en vigueur depuis ce 1er janvier. En 2016, (...)
Douala : Quand un prisonnier piège la justice => Condamné à 10 ans d’emprisonnement ferme avec mandat de dépôt à l’audience, il (...)
Bamenda, les anglophones se rebiffent => Depuis ce lundi, la ville de Bamenda, dans le nord-ouest du Cameroun, est (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0