PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Yaoundé : Chaudes altercations entre policiers et commerçants

mardi 17 février 2015


On dénombre deux arrestations et plusieurs blessés légers du côté des vendeurs ambulants.

Il est environ 12 heures et 20 minutes, lundi 16 février 2015 au lieu dit immeuble Shell, à proximité de la cathédrale Notre dame des victoires de Yaoundé. Une patrouille des agents de la communauté urbaine de Yaoundé sillonne le rond point de la poste centrale. Ils sont appuyés par des agents de police. Comme cela est de coutume dans la ville de Yaoundé, certains vendeurs à la sauvette alertent le reste des commerçants par des cris stridents, à l’arrivée de la patrouille constituée de trois véhicules. Des vendeurs à la sauvette retirent rapidement leur marchandise qui se trouve le long de la grille de fer autour de la cathédrale Notre dame des victoires. A une vingtaine de mètres de là, d’autres vendeurs n’ont pas eu cette chance.

Ils sont rapidement encerclés par les agents de la communauté urbaine de Yaoundé, appuyés par des éléments de force de l’ordre. Très rapidement, leurs marchandises sont saisies et entassées dans les véhicules. Tables, chaises parasols, tous y passe. Un jeune homme d’une trentaine d’années environ résiste. Le commerçant dont la marchandise vient d’être saisie s’oppose aux agents de la communauté urbaine. Une chaude empoignade s’en suit entre le commerçant et les éléments de force de l’ordre. Ces derniers décident d’embarquer le vendeur à la sauvette et sa marchandise, une décision que les autres commerçants n’acceptent pas.

L’infortuné est désormais tiraillé entre les forces de l’ordre qui veulent le faire entrer de force dans l’un des véhicules et les autres commerçants venus lui prêter main forte. Une violente bagarre éclate entre les commerçants et les agents de la communauté urbaine. Après une vingtaine de minutes d’échauffourées, plusieurs commerçants sont molestés et deux autres arrêtés. Ils sont amenés dans un véhicule vers une destination inconnue. Un groupe de commerçants s’organise quelques minutes après le départ des agents de la communauté urbaine. Ils veulent se rendre au commissariat centrale pour savoir ce qu’il adviendrait de leur collègues.

En rappel, le 28 janvier 2015, les vendeurs de brocante installés le long de la rue du docteur Jamot à Douala au quartier Akwa, s’étaient rassemblés au lieu dit Carrefour Bonakouamouang. Armés de leurs pancartes, les manifestants exprimaient leur ras-le-bol, à la suite du décès de Patrick Siapge Yokedi, l’un des vendeurs de brocante. L’infortuné avait trouvé la mort à la suite d’affrontements avec des agents de la communauté urbaine de Douala.

Par Jean Daniel Obama (stagiaire)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lutte contre le terrorisme : Le Nigéria et le Cameroun (...) => Déclaration du chef d’état major des forces armées nigérianes après le (...)
Sénat : La seconde législature s’ouvre => Les membres de la chambre se retrouvent ce matin au Palais des Congrès de (...)
Fête du travail : Du social pour commercer => Les mutuelles étaient à l’honneur du lancement de la semaine du travailleur (...)
Présidentielle 2018:Maurice Kamto dans la course => S’il est élu après ce scrutin, le candidat du Mrc entend entre autres, (...)
Election sénatoriale:l’argent de la campagne fait du (...) => Les neuf partis engagés dans ce scrutin n’ont toujours pas reçu le financement (...)
Situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : les (...) => Le Minrex Lejeune Mbella Mbella, a reçu hier l’ambassadeur des Etats-Unis au (...)
46e fête nationale : 3 350 personnalités à distinguer => Révélation faite hier au Palais de l’Unité par le Grand chancelier des Ordres (...)
Présidentielle 2018 : des raisons pour choisir Paul (...) => Dans sa dernière parution, la publication du Cabinet civil présente les (...)
Plan d’urgence triennal : 800 logements sociaux en (...) => Au cours du Conseil de cabinet du 1er mars, le ministre de l’Habitat et du (...)
Investissement : Voici venir le « Douala Grand Mall (...) => La première pierre du futur centre commercial régional posée mercredi par le (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0