PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Une voleuse de bébé arrêtée à Bertoua.

mercredi 8 juillet 2015


Les éléments du commissariat de sécurité publique ont mis la main sur la suspecte alors qu’elle s’apprêtait à fuir.

Il y avait grand-monde samedi dernier à l’esplanade du commissariat central de la ville de Bertoua. Et pour cause, la population est venue voir la présumée voleuse de bébé sur qui les éléments de la police venaient de mettre la main. Il s’agit de la nommée Sorel Azeng Terole, 20 ans. Son arrestation a été rendue possible grâce à la collaboration de Béatrice Issophem, résidente du quartier Nyanganza. Selon les témoignages de celle-ci, il y a quelques jours, la présumée voleuse est venue dans leur quartier et l’a abordée en lui demandant si elle connaissait une dame qui avait un bébé âgé d’un ou deux mois dans ce quartier. Une question à laquelle Béatrice Issophem avait répondu par la négative.

Plus tard, le samedi 4 juillet 2015, Béatrice Issophem reconnaît son interlocutrice d’il y a quelque temps dans une agence de voyage, tenant cette fois-là un nouveau-né dans ses bras, tout en se dirigeant vers le guichet pour payer son ticket. Béatrice se rappelle alors de la conversation d’il y a peu, et saisit la police. Les éléments du commissariat de sécurité publique de Bertoua, alertés, viennent à l’agence et cueillent la présumée voleuse.

On comprendra par la suite qu’il s’agissait du bébé d’une réfugiée centrafricaine. Lydie Denadi, la mère du bébé, a mis au monde des jumeaux le 26 juin au camp des réfugiés de Guiwa, et au cours de l’accouchement, elle a connu des complications. Les responsables du Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR) l’ont évacuée à l’hôpital régional de Bertoua. Le 3 juillet, Sorel Azeng Terole a sympathisé avec la mère des jumeaux qui n’avait pas de garde bébé. Samedi matin, 4 juillet, elle est revenue sur les lieux. La mère des jumeaux, en confiance, laisse ses enfants sous la garde de son « amie » et sort faire la lessive. En rentrant, elle constate la disparition de son bébé, un garçon. Il lui a été rendu après l’interpellation de Sorel. Quant à Sorel Azeng Terole, elle attend son jugement, à la prison centrale de Bertoua.

Par Patrice MBOSSA(CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Crise à Bamenda - Issa Tchiroma : « Paul Biya a prescrit, (...) => Alors que la tension sociale semble monter dans le Nord et Sud Ouest du (...)
Bamenda : Trois policiers blessés dans un attentat (...) => L’attentat n’a pas encore été revendiquée, mais pour les autorités, il ne fait (...)
Décès dans une église de réveil : le pasteur transféré a la (...) => Suite au décès de la nommée Henriette le 16 Septembre dernier au sein d’une (...)
Effondrement de Dschang : déjà un survivant et 12 (...) => Un immeuble en construction R+4 s’effondre dans la ville de Dschang au (...)
Douala attaquée à la bombe ce matin => Depuis 7heures du matin ce 22 Septembre 2017, une bombe d’origine (...)
MTN Elite One : la journée de tous les dangers => On devrait voir plus clair ce jeudi dans la bataille pour les places (...)
Paul Biya en action à New york => Présent à New York depuis le dimanche 17 septembre, le Président de la (...)
Universités : l’heure est à la diversification des (...) => C’est un des dossiers majeurs du ministre de l’Enseignement supérieur, Pr (...)
Processus électoral au Cameroun : la Francophonie à (...) => Une mission de cette institution en séjour au Cameroun a été reçue hier par le (...)
Chantal Biya, une présence remarquée => La première dame a accompagné son illustre époux à l’ouverture de la 72e (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0