PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Un pion de Boko Haram lâche les noms de ses complices au sein du regime Biya

mercredi 18 juin 2014


Un pion de Boko Haram Rechercher Boko Haram au Cameroun, a été arrêté par les forces de défenses camerounaises apprend koaci.com de sources de premier plan.

Selon nos informations de sources qui souhaiteront garder l’anonymat, son arrestation a eu lieu à Waza, (Extrême Nord du Cameroun), dans la nuit de lundi à mardi. Au moment de interpellation, Aladji Abdallah, était en possession de 11 000 euros, en billets de 500.

L’ancien vendeur de voitures, s’était reconverti. Il avait senti le bon filon avec l’arrivée de Boko Haram, à qui il a offert ses services.

C’est son train de vie princier, qui a attiré la curiosité des agents de renseignements. Pour l’histoire, il avait participé à la libération de la famille Fournier et du père Georges Vandeubeusch.

Récemment il avait contacté Cavayé Yeguie Djibril, le Pan, pour négocier la libération des religieux.

Après avoir été cuisiné par nos vaillantes forces de défenses, déterminées à extirper le mal en terre camerounaises, Abdallah a craqué.

Face à la pression, il a lâché les noms du vice premier ministre chargé des Relations avec les Assemblées, Amadou ali, originaire de l’Extrême-Nord.

Du ministre secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngo Ngo. Dans la foulée des personnalités impliquées dans le partage du butin, il a aussi cité le député Rdpc de l’Extrême-Nord. Abba Malla.


Paul Biya
doit agir, et éloigner de lui les personnalités au rôle trouble, alors que le pays est engagé dans la lutte contre Boko Haram.

A l’heure où nous mettions sous presse, Abdallah était conduit à Yaoundé. Notre source nous informe au même moment que les éléments en service à la Brigade maritime de Douala Port, sont en colère contre leur hiérarchie.

Ils n’ont pas d’embarcation, pas de fusil d’assaut. Ils ne disposent que d’une kalach pour 20 élements. Insignifiant pour une brigade sensible qui donne sur la mer.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Microfinance aux Cameroun : Le MINFI présente de (...) => Le ministre des Finances a publié vendredi dernier la liste des (...)
Formation professionnelle : de nouvelles orientations (...) => Création d’un Conseil national de la formation, mise en place de normes et (...)
Choléra : le dispositif de riposte => Les autorités sanitaires ont confirmé des cas dans certaines villes et (...)
Cameroun-Ordre souverain de Malte : une coopération bien (...) => Au terme de leur tête-à-tête hier au Palais de l’Unité, Paul Biya et le (...)
Baccalauréat général : les délibérations ont commencé => Les jurys sont à pied d’oeuvre sur l’ensemble du territoire. Un signe majeur (...)
Prostitution : Les jeunes filles défient les professionnelles => Depuis le début des vacances, la prostitution des jeunes filles a atteint (...)
Cameroun-Union africaine : Moussa Faki Mahamat à (...) => Le renforcement de la coopération bilatérale et la situation dans les régions (...)
Prorogation du mandat des conseillers municipaux => Décret N°2018/406 du 11 juillet 2018 Le président de la République, Vu la (...)
Insécurité routière : il faut des mesures fortes => Jusqu’à présent, les mécanismes de prévention mis en œuvre tardent à produire (...)
Chantiers de la CAN à Garoua : des mesures correctives (...) => Philemon Yang a instruit les entreprises de tout mettre en œuvre pour tenir (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0