PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Un pion de Boko Haram lâche les noms de ses complices au sein du regime Biya

mercredi 18 juin 2014


Un pion de Boko Haram Rechercher Boko Haram au Cameroun, a été arrêté par les forces de défenses camerounaises apprend koaci.com de sources de premier plan.

Selon nos informations de sources qui souhaiteront garder l’anonymat, son arrestation a eu lieu à Waza, (Extrême Nord du Cameroun), dans la nuit de lundi à mardi. Au moment de interpellation, Aladji Abdallah, était en possession de 11 000 euros, en billets de 500.

L’ancien vendeur de voitures, s’était reconverti. Il avait senti le bon filon avec l’arrivée de Boko Haram, à qui il a offert ses services.

C’est son train de vie princier, qui a attiré la curiosité des agents de renseignements. Pour l’histoire, il avait participé à la libération de la famille Fournier et du père Georges Vandeubeusch.

Récemment il avait contacté Cavayé Yeguie Djibril, le Pan, pour négocier la libération des religieux.

Après avoir été cuisiné par nos vaillantes forces de défenses, déterminées à extirper le mal en terre camerounaises, Abdallah a craqué.

Face à la pression, il a lâché les noms du vice premier ministre chargé des Relations avec les Assemblées, Amadou ali, originaire de l’Extrême-Nord.

Du ministre secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngo Ngo. Dans la foulée des personnalités impliquées dans le partage du butin, il a aussi cité le député Rdpc de l’Extrême-Nord. Abba Malla.


Paul Biya
doit agir, et éloigner de lui les personnalités au rôle trouble, alors que le pays est engagé dans la lutte contre Boko Haram.

A l’heure où nous mettions sous presse, Abdallah était conduit à Yaoundé. Notre source nous informe au même moment que les éléments en service à la Brigade maritime de Douala Port, sont en colère contre leur hiérarchie.

Ils n’ont pas d’embarcation, pas de fusil d’assaut. Ils ne disposent que d’une kalach pour 20 élements. Insignifiant pour une brigade sensible qui donne sur la mer.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Entrepreneuriat : Quand les femmes osent… => Une série de conférences thématiques bouclée ce 18 octobre à Douala. Adèle (...)
Commémoration : Eséka, un an après => Les populations de cette ville continuent de vaquer à leurs occupations, (...)
Douala : La marche du Sdf interdite => L’administration reproche au président régional du Social Democratic Front (...)
2ème pont sur le wouri : 6.000 véhicules en circulation (...) => Il existe un peu plus de cinq cent mille engins dans le parc automobile (...)
Entretien routier : le Matgenie soutient les (...) => Grâce au projet Sacir, cette entreprise accompagnera désormais les maires (...)
2e Pont sur le Wouri : Ce qui va stopper les (...) => La fin de la construction des voies d’accès devrait permettre de tourner (...)
Sécurité sociale : Consultations pour amender la (...) => La 20e session de la commission nationale y relative s’est réunie hier à (...)
Affaire Camtel-Orange : Perturbations continues => L’interruption des liaisons de transmission de la fibre optique crée de (...)
Affaire klétus/ canal2/sweet fm : Emmanuel CHATUE rompt (...) => Kletus, collaborateur externe et animateur dans les programmes Jambo de (...)
Prix d’excellence Minesec : 401 enseignants et élèves à (...) => Ils ont reçu médailles et appuis financiers, au cours d’une cérémonie présidée (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0