PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Un gendarme abat un militaire et s’enfuit

mardi 12 janvier 2016


Le maréchal de logis Francis Mvogo a tiré à bout portant sur l’adjudant-chef Gérôme Bailasse à Maroua dans la nuit de dimanche à lundi dernier. C’est vers 21h, dans la nuit de dimanche à lundi dernier que les populations du lieu dit « ministère de soya » à Maroua, entendent plusieurs coups de feu. Le maréchal de logis Francis Mvogo, en service au Peloton mobile de Maroua vient d’abattre de sang froid l’adjudant-chef Gérome Bailassem, alias Jojo, militaire en service à Maroua. La scène se passe précisément au lieu dit « quartier Toupouri » devant un débit de boissons où les clients consommaient, la porte fermée. Car, à cause de la situation sécuritaire précaire, depuis plusieurs mois, le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord a instruit aux tenanciers de débits de boisson de fermer après 18h afin d’éviter les attroupements. Selon les sources proches des services en charge de l’enquête ouverte au sujet de ce meurtre, le maréchal de logis Francis Mvogo voulant se désaltérer, toquait avec insistance la porte du débit de boisson. Alors, l’adjudant-chef, Gérôme Bailassem qui habite non loin de là, préoccupé par les multiples bruits que causait le maréchal de logis, sort de chez lui et cherche à savoir ce qui se passe. Il approche le débit de boisson et constate que le maréchal de logis tape la porte avec insistance, mais personne ne lui ouvre. Puis, cherchant à comprendre ce qui se passe demande au maréchal de logis Francis Mvogo de se présenter. Selon plusieurs témoignages concordants, celui-ci refuse de le faire et abat son interlocuteur par plusieurs coups de feu. L’adjudant-chef Gérôme Bailassem s’écroule et des secours le transportent de toute urgence vers un centre hospitalier. Il rend l’âme en cours de route. Depuis lors, le maréchal de logis Francis Mvogo est porté disparu. En attendant les conclusions de l’enquête en cours, une battue est organisée par les forces de maintien de l’ordre pour retrouver le maréchal de logis Francis Mvogo.

Par Joël MAMAN (CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prostitution : Les jeunes filles défient les professionnelles => Depuis le début des vacances, la prostitution des jeunes filles a atteint (...)
Cameroun-Union africaine : Moussa Faki Mahamat à (...) => Le renforcement de la coopération bilatérale et la situation dans les régions (...)
Prorogation du mandat des conseillers municipaux => Décret N°2018/406 du 11 juillet 2018 Le président de la République, Vu la (...)
Insécurité routière : il faut des mesures fortes => Jusqu’à présent, les mécanismes de prévention mis en œuvre tardent à produire (...)
Chantiers de la CAN à Garoua : des mesures correctives (...) => Philemon Yang a instruit les entreprises de tout mettre en œuvre pour tenir (...)
Médiation, multiculturalisme : la Commission Musonge (...) => Invitation adressée hier par l’ambassadeur de France au Cameroun lors de sa (...)
Plan d’assistance humanitaire : premières actions (...) => Sur très hautes instructions du président de la République, la première (...)
Plan d’assistance humanitaire d’urgence : le détail des (...) => L’intégralité du propos liminaire du ministre de la Communication lors de son (...)
Marcel Niat/Célestine Ketcha : Ennemis intimes => Le président du Sénat et le maire de Bangangté se vouent une cordiale (...)
Décentralisation : le ministre dans les chantiers de (...) => Georges Elanga Obam a visité les hôtels de ville en construction de Douala V (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0