PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Un gendarme abat un militaire et s’enfuit

mardi 12 janvier 2016


Le maréchal de logis Francis Mvogo a tiré à bout portant sur l’adjudant-chef Gérôme Bailasse à Maroua dans la nuit de dimanche à lundi dernier. C’est vers 21h, dans la nuit de dimanche à lundi dernier que les populations du lieu dit « ministère de soya » à Maroua, entendent plusieurs coups de feu. Le maréchal de logis Francis Mvogo, en service au Peloton mobile de Maroua vient d’abattre de sang froid l’adjudant-chef Gérome Bailassem, alias Jojo, militaire en service à Maroua. La scène se passe précisément au lieu dit « quartier Toupouri » devant un débit de boissons où les clients consommaient, la porte fermée. Car, à cause de la situation sécuritaire précaire, depuis plusieurs mois, le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord a instruit aux tenanciers de débits de boisson de fermer après 18h afin d’éviter les attroupements. Selon les sources proches des services en charge de l’enquête ouverte au sujet de ce meurtre, le maréchal de logis Francis Mvogo voulant se désaltérer, toquait avec insistance la porte du débit de boisson. Alors, l’adjudant-chef, Gérôme Bailassem qui habite non loin de là, préoccupé par les multiples bruits que causait le maréchal de logis, sort de chez lui et cherche à savoir ce qui se passe. Il approche le débit de boisson et constate que le maréchal de logis tape la porte avec insistance, mais personne ne lui ouvre. Puis, cherchant à comprendre ce qui se passe demande au maréchal de logis Francis Mvogo de se présenter. Selon plusieurs témoignages concordants, celui-ci refuse de le faire et abat son interlocuteur par plusieurs coups de feu. L’adjudant-chef Gérôme Bailassem s’écroule et des secours le transportent de toute urgence vers un centre hospitalier. Il rend l’âme en cours de route. Depuis lors, le maréchal de logis Francis Mvogo est porté disparu. En attendant les conclusions de l’enquête en cours, une battue est organisée par les forces de maintien de l’ordre pour retrouver le maréchal de logis Francis Mvogo.

Par Joël MAMAN (CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Pk 11 : du sourire pour des orphelins => Les pensionnaires du Refuge Meinrad Hebga ont reçu des cadeaux de femmes (...)
Communauté urbaine Douala : 52,6 milliards pour (...) => Budget en baisse de près de 8%, qui met l’accent sur les infrastructures et (...)
Don d’ordinateurs du chef de l’Etat : « Happy Day » à (...) => 1000 étudiants ont effectivement reçu leurs ordinateurs hier, des mains du (...)
Corruption : comment l’Etat a perdu 1 302 milliards => Ce montant est révélé dans le rapport de la CONAC sur l’état de la corruption (...)
Promotion de l’esprit d’entreprise : désormais dès le (...) => Une convention de partenariat y relative, liant le Minesec à l’APME, signée (...)
Après l’incendie à l’Assemblée nationale : la continuité du (...) => Le communiqué à l’issue de la réunion du Bureau tenue hier sous la présidence (...)
Brenda et Junior BIYA classé respectivement 5ème et 16 (...) => Sur la liste des 405 admis du dernier concours de l’ENAM figure en bonne (...)
Roger Chantal Tuilé fait une grève de la faim devant (...) => Après avoir sollicité l’intervention de l’ambassadeur des USA au Cameroun dans (...)
Droit d’auteur : le PM prescrit une large diffusion du (...) => Le communiqué rendu public à l’issue du Conseil de cabinet du mois de (...)
Fête du coq : les 20 ans célébrés à Yaoundé => Cette année, la communauté toupouri a mis l’accent sur la paix et le (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0