PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Un enfant mort sur un toit à Nyalla.

mardi 23 avril 2013


Le petit Steph Fotso Teto n’est jamais redescendu du toit de la maison familiale – sise à Nyalla Kambo – où il était monté chercher son ballon dimanche après-midi.

L’adolescent de 15 ans, élève en classe de 3e au collège Herphil, a vraisemblablement été électrocuté pendant cette opération. Sa famille avait commencé à s’inquiéter de son absence en soirée lorsque son petit frère s’est rappelé l’avoir vu monter sur le toit, d’où il a d’ailleurs renvoyé le ballon. C’est sa dépouille qui a été retrouvée sur le toit. Le corps a été déposé à la morgue de l’hôpital Laquintinie.

Un homme surpris en violant sa propre fille à Mbanga-Bakoko

Mbaimba F., habitant du quartier Kotto, est actuellement détenu à la brigade de gendarmerie de Yassa, où il a été conduit dimanche dernier en début de soirée par un groupe de personnes. Ce conducteur de mototaxi, qui affiche moins de 30 ans sur sa carte nationale d’identité, est accusé d’avoir violé sa propre fille, une adolescente de 12 ans répondant au prénom de Victorine, élève au CM II dans une école primaire à Bonamoussadi.

Selon la gendarmerie, l’homme a été surpris en flagrant délit par des populations attirées par les cris de la fille, qu’il avait jetée par terre après l’avoir déshabillée. « C’est la brousse mais il y a quand même des gens qui passent par là », explique à Cameroon Tribune le commandant de la brigade de Yassa. Les gens de ce dimanche vont donc proprement tabasser le sieur Mbaimba, avant de le traîner chez les pandores.

D’après les premières informations disponibles, tout commence un peu plus tôt au domicile du père incestueux. La mère de Victorine l’envoie chercher de l’eau, et son père décide de l’accompagner. Il sort donc de la maison quelques instants après elle, et l’embarque sur sa moto, non sans protestation de la part de la gamine. De Kotto à Mbanga-Bakoko, l’homme cherche un endroit où il pourra agir tranquillement. La fille dira aux gendarmes que c’était la deuxième fois que son père abusait d’elle ainsi (elle en aurait informé d’ailleurs sa mère…).

Pendant qu’il est détenu, le patron de notre moto-taximan l’appelle, pour demander la recette. Mbaimba dit alors que la gendarmerie a arrêté sa moto à Yassa, puis donne sa position. Le patron arrive, accompagné de l’oncle maternel de Victorine, venu secourir son beau-frère… Qu’il menacera plutôt de mort une fois informé par sa nièce de ce qui s’est passé !

Aux dernières nouvelles, l’enquête se poursuivait lundi à la brigade de Yassa. Entre autres détails, Cameroon Tribune a appris que sur le suspect les gendarmes ont trouvé des produits aphrodisiaques.

Source:Cameroon-Tribune

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Enseignement catholique : Où va la discipline (...) => Jadis réputé pour sa rigidité dans la gestion des effectifs et l’encadrement (...)
Parlement : De quoi a peur le SDF ? => Ses élus, absents des travaux depuis mardi dernier, en raison, disent-ils de (...)
Fraude et évasion fiscales : Le plan de bataille de (...) => Le 10e forum mondial sur la transparance et l’échange des renseignements dans (...)
Assemblée nationale : Cinq étages consumés => Un grave incendie s’est déclaré hier nuit, ravageant totalement une partie des (...)
Partenaires au développement : le clin d’œil du (...) => Un forum s’est déroulé hier à Yaoundé pour explorer les axes de coopération (...)
Nomination de responsables au ministère des Finances => Décret N° 2017/11320/PM du 13 novembre 2017. Le Premier ministre, chef du (...)
Nomination de responsables au ministère de l’Eau et de (...) => Décret n°2017/11321/PM du 13 novembre 2017. Le premier ministre, chef du (...)
Commerce intra-africain : Encore trop de barrières => En plus des procédures et frais exigibles déjà élevés, la corruption et le trop (...)
Humanitaire : La vie change avec Synergies africaines => De nombreuses personnes, démunies ou vulnérables, et autres institutions ont (...)
Situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : Le Sénat (...) => Hier à l’ouverture de la session, Marcel Niat Njifenji a dénoncé les attaques (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0