PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Tribunal criminel spécial : Inoni, Atangana Mebara et Otélé Essomba face à leur destin

lundi 18 mars 2013


Les « trois mousquetaires » présenteront les éléments de leur défense à partir de ce mercredi 20 mars.

Marie Atangana Mebara, Ephraïm Inoni, Otélé Essomba et Kewin Joseph Walls accusés de détournement de deniers publics en coaction a eu lieu vendredi dernier. Elle était présidée par le Président Yap Abdou, comme à l’accoutumée. Dans le même registre routinier, l’Anglais Joseph Kewin Walls était absent.

L’audience de vendredi dernier a permis d’amorcer une nouvelle phase de la procédure : celle qui permet aux accusés de présenter ce qu’ils estiment être les éléments de leur innocence. Pour en arriver là, il a fallu quelques préalables. Au premier rang de ceux-ci, les réquisitions intermédiaires du Procureur général. Le représentant du Ministère public a rappelé l’ensemble de ce qui est reproché à la bande à Inoni.

Un véritable exposé du dossier d’accusation qui s’achève par « nous prions le Tribunal d’accorder aux accusés la possibilité à présenter leurs éléments de défense ». Après ces mots du Parquet général, la collégialité se concerte pendant deux minutes. « Le Tribunal estime que les éléments fournis par l’accusation sont suffisants pour que les accusés puissent présenter leur défense », annonce le Président de la collégialité, Yap Abdou. Non sans avoir rappelé aux accusés que conformément à la loi, ils ont la possibilité de choisir de déposer suivant l’une des trois possibilités offertes par les textes.

Marchés publics

Comme l’ancien Premier Ministre Ephraïm Inoni qui va déposer « sous serment », Hubert-Patrick Marie Otélé Essomba a choisi de « répondre à l’injustice sous serment ». Quid de leur coaccusé Jean-Marie Atangana Mebara ? L’ancien Secrétaire Général de la présidence de la République ne sait pas encore s’il doit déposer sous serment ou pas. Il doit se concerter avec ses Avocats pour voir l’option qui lui permet la meilleure et surtout, lui garantit des chances de se tirer des mailles de la justice. A cet effet, il a sollicité et obtenu un renvoi de la cause. Autrement dit, l’audience a été suspendue à la demande de ce troisième accusé. Elle reprend après demain, mercredi 20 mars prochain.

En principe ce mercredi là, les choses devraient s’accélérer dans cette affaire de détournement de deniers publics. Les accusés devraient dérouler leur argumentaire, à grand renfort de document et de témoignages. Ephraïm Inoni a indiqué au Tribunal qu’il n’entend pas produire de témoin puisqu’il dispose des documents suffisants pour sa défense. Otélé Essomba entend faire revenir l’ancien Ministre des Transports, John B. Ndeh, comme témoin. Sa demande a été acceptée par la collégialité et le Procureur général.

Il est reproché aux accusés la violation des règles de passation de marchés publics (278 millions de F Cfa) et un trop perçu d’un milliard 400 millions de F Cfa.

Par Olivier A. Ndenkon (L’Actu)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Enseignement catholique : Où va la discipline (...) => Jadis réputé pour sa rigidité dans la gestion des effectifs et l’encadrement (...)
Parlement : De quoi a peur le SDF ? => Ses élus, absents des travaux depuis mardi dernier, en raison, disent-ils de (...)
Fraude et évasion fiscales : Le plan de bataille de (...) => Le 10e forum mondial sur la transparance et l’échange des renseignements dans (...)
Assemblée nationale : Cinq étages consumés => Un grave incendie s’est déclaré hier nuit, ravageant totalement une partie des (...)
Partenaires au développement : le clin d’œil du (...) => Un forum s’est déroulé hier à Yaoundé pour explorer les axes de coopération (...)
Nomination de responsables au ministère des Finances => Décret N° 2017/11320/PM du 13 novembre 2017. Le Premier ministre, chef du (...)
Nomination de responsables au ministère de l’Eau et de (...) => Décret n°2017/11321/PM du 13 novembre 2017. Le premier ministre, chef du (...)
Commerce intra-africain : Encore trop de barrières => En plus des procédures et frais exigibles déjà élevés, la corruption et le trop (...)
Humanitaire : La vie change avec Synergies africaines => De nombreuses personnes, démunies ou vulnérables, et autres institutions ont (...)
Situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : Le Sénat (...) => Hier à l’ouverture de la session, Marcel Niat Njifenji a dénoncé les attaques (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0