PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Transport interurbain : 32 compagnies menacées de fermeture

mercredi 1er novembre 2017


Elles fonctionnaient depuis des années sans agrément. Le ministre des Transports leur a donné un mois pour régulariser leur situation.

Ce mois est celui de la clarification pour 32 compagnies de transport interurbain au Cameroun. Elles fonctionnaient jusqu’ici sans agrément, une pratique relevant de la clandestinité. Le ministre des Transports vient de siffler la fin de la récréation. Dans un communiqué signé le 27 octobre dernier, Edgard Alain Mebe Ngo’o donne un mois aux structures concernées pour régulariser leur situation. Sur la liste noire figurent entre autres, des noms aussi connus que Charter express voyage, Vatican compagny, Marathon voyage, Charite voyage, Super confort express, Super amigo, Avenir, Musango voyages, Elégance du Noun, Alliances voyages, Melo voyages. Certaines de ces compagnies sont à leur première interpellation et d’autres fonctionnent dans l’illégalité depuis des années. Toutes ont été démasquées à la suite d’un audit de conformité mené par le ministère des Transports au mois d’août dernier. C’est ainsi que les « sans papiers » ont été appelés à se conformer. Une sorte de sensibilisation avant la répression. Car ceux qui prendront le texte du ministre des Transports à la légère assisteront « au retrait pur et simple de leurs licences de transport et par conséquent à la fermeture de leurs agences de voyage », ajoute le ministre dans son communiqué. Au lendemain de la publication de cette décision visant à nettoyer le secteur du transport interurbain, l’on a appris de sources bien informées dans ce département ministériel que des responsables desdites compagnies ont commencé à se bouger. L’interlocuteur n’a pas souhaité révéler le nombre de dossiers déjà reçus, mais il affirme que les concernés ne veulent pas voir leurs sources de revenus coupées. En effet, au ministère des Transports, l’on semble plus que jamais décidé à ne laisser sur les axes routiers que les transporteurs en règle. Tous ceux qui veulent aller à l’encontre des textes seront mis hors d’état de nuire.


Par Elise ZIEMINE NGOUMOU(CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Préparation du budget : rudence et discipline => C’est dans cette logique que devra s’inscrire la préparation du prochain (...)
Présidentielle 2018 : les Etats-Unis n’ont pas de (...) => L’ambassadeur Peter Henry Barlerin l’a réitéré mardi à l’issue d’une audience (...)
Présidentielle 2018 : Paul Biya, le candidat qui (...) => C’est le titre de l’éditorial que signe Samuel Mvondo Ayolo, dans la dernière (...)
Camwater : un nouveau PCA installé => Patrick Kum Bong Akwa, installé mardi dernier par le ministre de l’Eau et de (...)
Télécommunications et TIC : l’annuaire des données (...) => Il a été officiellement remis hier au ministre des Postes et Télécommunications
Cameroun-Espagne : le courant passe => Arrivé en fin de séjour, l’ambassadeur du Royaume d’Espagne a fait le bilan de (...)
Baccalauréat général 2018 : les clés de la réussite de (...) => Les performances de la région à cet examen font un bond en passant de 39,03% (...)
Services publics : la maladie du vendredi => Fonctionnaires et autres travailleurs ont pris l’habitude de se donner (...)
Ebolowa : l’hôtel du Comice livré en novembre => Après près de huit ans de travaux, l’ouvrage en est aujourd’hui au stade des (...)
Transformation du bois : un Camerounais rachète les (...) => La procédure de redressement judiciaire de mars 2018 s’est soldée il y a (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0