PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Trajectoire : M. Issa Hayatou, l’inoxydable président de la Caf.

jeudi 27 décembre 2012


Le Camerounais âgé de 66 ans, qui dirige la Caf depuis 1988, sera le seul candidat à sa propre succession lors de l’élection prévue le 10 mars 2013 à Marrakech, au Maroc. La candidature de l’Ivoirien Jacques Anouma s’est heurtée aux nouvelles dispositions votées en septembre dernier aux Seychelles. Une méthode subite, pensent des analystes sportifs, visant à créer une présidence à vie pour M. Issa Hayatou.

C’est le contraire qui aurait d’ailleurs surpris. L’Assemblée générale de la Confédération africaine de football réunie le 10 décembre au Caire en Egypte, a adopté une motion obligeant tout candidat briguant le poste de président à être membre du Comité exécutif de la Caf ou à avoir occupé cette fonction par le passé.

L’initiative qui vient de la Fédération algérienne de football, dont le président, M. Mohamed Raouraoua, est un proche de M. Hayatou, est, selon des spécialistes, une façon habile pour M. Issa Hayatou de mettre son principal concurrent hors-jeu.

L’Ivoirien Jacques Anouma n’ayant jamais siégé au Comité exécutif de l’institution panafricaine malgré plusieurs années passées à la tête de la fédération ivoirienne.

La Fédération ivoirienne de football (Fif) a qualifié dans un récent communiqué de « fallacieuse et de honte pour l’Afrique » la modification des statuts de la Caf, à quelques mois du terme du mandat de M. Issa Hayatou. Elle démontre qu’il n’y a pas que les politiques qui tordent le cou à la démocratie.

Egalement opposée à cette motion, la Fédération libérienne de football avait réclamé auprès du Tribunal arbitral du sport de Lausanne (Suisse) l’annulation du texte modifiant les conditions d’éligibilité à la présidence de la Caf et la suppression de la circulaire instaurant la procédure de validation des candidatures. Mais cette requête a été rejetée en novembre.


SOUTIEN DE LA FECAFOOT

La Fédération camerounaise de football (Fécafoot) a invité par contre les autres fédérations du continent à soutenir M. Issa Hayatou. « Le président de la Fécafoot se satisfait de la suite favorable donnée à cette candidature et invite les autres fédérations de football à s’unir pour permettre à monsieur Issa Hayatou de poursuivre son œuvre de développement du football africain », souligne le communiqué signé la semaine dernière par le secrétaire général de la Fécafoot, M. Tombi à Roko Sidiki.


M. Issa Hayatou
désormais seul candidat en lice est pratiquement sûr d’être réélu pour quatre ans. Les membres du Comité exécutif de la Caf réunis en février à Libreville au Gabon, en marge de la dernière phase finale de la Coupe d’Afrique des nations de football 2012, s’étaient déjà prononcés à l’unanimité en faveur de la réélection d’Hayatou, élu pour la première fois en 1988.

M. Issa Hayatou, né le 9 août 1946 à Garoua au Cameroun, est l’actuel président de la Confédération africaine de football depuis 1988. Sous son mandat de président de la Caf, le football africain connaît une véritable avancée : il réussit ainsi à obtenir 5 places au lieu de 2 pour les pays de sa Confédération au tournoi finale de la Coupe du monde de football. Plusieurs des pays africains présents à cette compétition ont particulièrement brillé alors qu’ils étaient totalement absents auparavant : le Cameroun en 1990, le Sénégal en 2002 ou le Ghana en 2010 se distinguent ainsi.

La Caf, sous la présidence de M. Issa Hayatou, a contribué au développement de ses compétitions des clubs : Coupe d’Afrique des clubs champions (1964-1996) puis Ligue des champions de la Caf (de 1997 à aujourd’hui), Coupe de la Caf (de 1992 à 2003) puis Coupe de la Confédération, Coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe. Sous sa présidence, les moyens accordés à diverses pratiques mineures comme le futsal, le football féminin ou le beach-soccer sont augmentés.


POTS-DE-VIN

Mais, ce long règne est égale¬ment entaché de scandales à répétition. Cependant, le plus grand scandale aura reste jusqu’ici, une sulfureuse affaire de corruption déclenchée le 30 novembre 2010 par la British broadcasting corpo¬ration (Bbc). Le média britannique a diffusé dans son programme intitulé « Panorama », un documentaire faisant état de versements secrets de quelques 100 millions de dollars (environ 5 milliards de Fcfa) à de hauts responsables de la Fédération internationale de football association (Fifa).

D’après ce programme, trois de ces officiels sont impliqués dans une affaire de pots-de-vin. Ce sont MM. Ricardo Teixeira, président du football brésilien, Issa Hayatou, président de la Confédération africaine de football et le Paraguayen Nicolas Leon, président de la confédération sud-américaine.

D’après la Bbc, tous les trois ont reçu des versements de la société de marketing sportif International Sports and Leisure (Isl), en échange de droits commerciaux exclusifs pour différentes Coupes du monde. Pour étayer ses dénonciations, Andrew Jennings, le journaliste de la Bbc, s’est procuré un document qui détaille 175 versements effectués entre 1989 et 1999, allant jusqu’à 5 milliards de FCFA payés à des membres de la Fifa tapis dans l’ombre de sociétés écran au Lichtenstein.

Malgré les justificatifs attestant à la fois du motif de ce règlement mais également de l’identité de son bénéficiaire, la Commission exécutive du CIO considère que « les documents produits par l’intéressé établis longtemps après la réception des fonds ne donnent pas l’assurance que les fonds ont effectivement été reversés dans les comptes de la Caf ». Elle estime qu’ « accepter personnellement une somme d’argent dans ces conditions constitue un conflit d’intérêt ».

Par Jean Robert Fouda (Repères)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Fecafoot : des organes dissous => Le Comité de normalisation a mis un terme au fonctionnement des commissions (...)
Fécafoot : les visages de la normalisation => Cinq personnalités désignées par la mission FIFA-CAF vendredi dernier pour (...)
Eliminatoires du Mondial 2018 : les Lions en difficulté => Le Cameroun doit impérativement l’emporter aujourd’hui à Yaoundé contre le (...)
Can 2019:ce comité de normalisation qui inquiète => Pour certains, l’instance aura un impact dans l’organisation de la (...)
Cameroun-Nigéria : 23 Lions convoqués => Eric-Maxim Choupo Moting dans le groupe d’Hugo Broos, qui a publié sa liste (...)
Crise à la FECAFOOT : les assurances du gouvernement => Lors d’un point de presse au stade Ahmadou Ahidjo vendredi dernier, le (...)
Organisation de la CAN 2019 : « Le gouvernement reste (...) => Organisation de la CAN 2019 : « Le gouvernement reste fermement engagé » (...)
CAN 2019 : Les assurances de la Chine => L’ambassadeur Wei Wenhua et le représentant de l’équipementier français Alcor (...)
Création, organisation et fonctionnement du comité (...) => Décret N°2017/445 du 11 août 2017 Le président de la République, Vu la (...)
CAN 2019 : le Comité d’organisation créé => Le chef de l’Etat a mis sur pied, le 11 août dernier, le COCAN qui devra (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0