PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Télévision : les déboires d’une mère-porteuse

mardi 13 juin 2017


Le feuilleton de Pierre Ela, qui sera bientôt diffusé sur le petit écran, a été présenté en mai dernier aux hommes de médias à Ebolowa.

C’est dans une ambiance de fous rires que les journalistes, quelques acteurs et les cinéphiles, venus nombreux, ont pu découvrir une mouture de cinquante-six minutes de la série « Adeda, la mère porteuse ». Les bribes de chaque épisode, présentées pour la première fois à Ebolowa chef-lieu de la région du Sud en mai dernier, ont donné aux spectateurs présents un avant-goût de la fiction camerounaise qui sera très bientôt diffusée sur la Crtv/télé. Réalisée par Pierre Ela Owona, cette série de vingt et un épisodes de vingt-six minutes chacun raconte, avec beaucoup d’humour, le bouleversement et le dysfonctionnement d’une famille à la recherche d’enfants. Le couple Essam, en bute à l’infécondité de l’épouse Mengue, décide de transformer la sœur cadette de cette dernière, venue aider aux tâches ménagères, en mère-porteuse dont va follement tomber amoureux le chef de famille. Adeda, l’héroïne, va devenir une véritable machine à bébés…

A la fin de la projection, c’est un tonnerre d’applaudissements qu’ont reçu le réalisateur de la série et les acteurs principaux présents pour la circonstance, à l’instar de Gervais Mbourou dans le rôle d’Essam et la jeune Majoie Bibang dans celui d’Adeda. La sortie officielle de cette série est prévue pour le mois d’août de cette année. Et sa diffusion sur la Crtv se fera du lundi au vendredi à 9h30 et 17h30.

Par Aimé-Francis AMOUGOU(CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Photographie : l’heure de la valorisation a sonné => La Ligue des photographes du Cameroun a fait des suggestions hier au (...)
Garoua : les ambassadeurs du rire en mission => Deux grands spectacles humoristiques donnés dans le chef-lieu de la région du (...)
Miss Cameroun : la finale désormais en décembre => C’est l’une des réformes annoncées par le comité d’organisation qui a dû revoir (...)
Médias sportifs : des consultants de luxe => Télévisions, radios et même journaux se payent des spécialistes bien connus du (...)
Paris Match Afrique et AFROPX organisent le concours (...) => Paris Match Afrique et AFROPX s’associent pour organiser un concours (...)
Patrimoine culturel : le musée Nomekam en exposition => Cette structure située dans la Lekié se dévoile depuis le 1er juin à l’hôtel (...)
Télévision : les déboires d’une mère-porteuse => Le feuilleton de Pierre Ela, qui sera bientôt diffusé sur le petit écran, a (...)
Histoire du Cameroun : les grandes lignes d’un (...) => Un colloque international tenu du 7 au 9 juin à Yaoundé a tenté d’établir ces (...)
Festival : « Cahier africain » primé au Deutscher (...) => Le documentaire « Cahier africain » de la réalisatrice suisse Heidi Specogna (...)
Le FENAC en grande pompe => La 8e édition du Festival national des arts et de la culture à Yaoundé, du 7 (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0