PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Télécommunications et radiodiffusion : les clandestins ont trois mois pour se conformer

lundi 11 décembre 2017


Un communiqué du Minpostel invite les exploitants du site du Mont Mbankolo à respecter les normes en matière d’installations radioélectriques.

Trois mois. C’est le temps donné aux opérateurs et exploitants clandestins sur le site du Mont Mbankolo pour se conformer à la réglementation en vigueur et au respect des normes en matière d’installations radioélectriques.

L’instruction est de Minette Libom Li Likeng, ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel) par ailleurs présidente du Comité interministériel d’attribution des bandes de fréquences. Comité dont la principale mission est d’assurer, de manière optimale, tout en minimisant les risques de brouillage, l’attribution des bandes de fréquences aux différents services de radiocommunication.

En fait, selon une source à la direction de la règlementation des postes, des télécommunications et des technologies de l’information et de la communication au Minpostel, l’installation des opérateurs sur le site du Mont Mbankolo est régie par des préalables.

Il faut déjà disposer d’une licence d’exploitation des réseaux de communication électronique délivrée par le Minpostel.

Ensuite, les équipements doivent être homologués puis installés par des opérateurs agréés par l’Agence de régulation des télécommunications (Art). Sauf que certains exploitants (audiovisuels beaucoup plus) s’y installent de plus en plus de manière anarchique.

Et les conséquences sont perceptibles. D’où la sonnette d’alarme du Comité interministériel d’attribution des bandes de fréquences qui n’est pas à sa première sortie.

« Cette situation crée des brouillages qui sont préjudiciables aux opérateurs qui se conforment à la réglementation en vigueur. Ça pose également un problème de sécurité, parce que le site de Mbankolo est un site stratégique dont l’accès nécessite quand même un suivi particulier », informe notre source.

En 2016 déjà, un mémo adressé au gouvernement indiquait que « sur les 41 exploitants de radioélectrique fournissant des services de radiodiffusion et de télévision présents sur le site, seul une poignée est en phase avec la réglementation ».

Le communiqué du Comité interministériel d’attribution des bandes de fréquences annonce donc des sanctions au-delà des trois mois. Il est notamment question du démantèlement aux frais des fraudeurs des installations en question. D’autres sanctions sont également prévues dans la loi sur les communications électroniques.

Par Aïcha NSANGOU(CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Préparation du budget : rudence et discipline => C’est dans cette logique que devra s’inscrire la préparation du prochain (...)
Présidentielle 2018 : les Etats-Unis n’ont pas de (...) => L’ambassadeur Peter Henry Barlerin l’a réitéré mardi à l’issue d’une audience (...)
Présidentielle 2018 : Paul Biya, le candidat qui (...) => C’est le titre de l’éditorial que signe Samuel Mvondo Ayolo, dans la dernière (...)
Camwater : un nouveau PCA installé => Patrick Kum Bong Akwa, installé mardi dernier par le ministre de l’Eau et de (...)
Télécommunications et TIC : l’annuaire des données (...) => Il a été officiellement remis hier au ministre des Postes et Télécommunications
Cameroun-Espagne : le courant passe => Arrivé en fin de séjour, l’ambassadeur du Royaume d’Espagne a fait le bilan de (...)
Baccalauréat général 2018 : les clés de la réussite de (...) => Les performances de la région à cet examen font un bond en passant de 39,03% (...)
Services publics : la maladie du vendredi => Fonctionnaires et autres travailleurs ont pris l’habitude de se donner (...)
Ebolowa : l’hôtel du Comice livré en novembre => Après près de huit ans de travaux, l’ouvrage en est aujourd’hui au stade des (...)
Transformation du bois : un Camerounais rachète les (...) => La procédure de redressement judiciaire de mars 2018 s’est soldée il y a (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0