PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Suspension du Cameroun par la FIFA:Venant Mboua écrit à Paul BIYA

vendredi 5 juillet 2013


Le journaliste comédien et écrivain est sorti de ses gongs pour écrire à Paul Biya à la suite de la suspension du Cameroun prononcée par la Fifa. Une réaction sous la forme d’un ras-le-bol.

Appel à Paul Biya,

Président de la République du Cameroun.

Concerne : Fecafoot-Fifa

Monsieur le président,

Je ne m’adresse pas à vous parce que je suppose que vous devez aller gérer les affaires du football au quotidien, étant donné que bien d’autres affaires semblent difficiles à gérer par vous et votre gouvernement. Mais, nous n’y pouvons rien. Vous êtes encore le président du Cameroun et vous devez décider. Il n’y a que vous pour décider. Je m’adresse à vous pour vous demander de laisser la Fifa nous suspendre !

Que signifie la suspension de la Fédération camerounaise du football par la Fifa ?

1- Les clubs de football, les équipes nationales de football, toutes catégories, ne peuvent plus participer aux compétitions organisées par la Fifa. AND SO WHAT ?

Nos clubs de football, il y a longtemps qu’ils n’arrivent même plus à faire la figuration en compétitions africaines. La dernière fois qu’un club camerounais a joué une finale africaine remonte à quand ?
2- L’équipe nationale seniors, nos chers Lions indomptables fanions, que sont-ils devenus ? » des crevettes ! », »des lions incapables », ironisent les Camerounais désormais. Ils n’ont pas tort. Les victoires ou une participation honorable de nos équipes travaillent sur l’image du pays à l’extérieur et alimentent l’engouement des citoyens pour l’avancement de leur pays ; ces mêmes résultats vous donnent à vous, dirigeant politique, des arguments pour rallier les citoyens à la fierté nationale. Depuis quand n’avez-vous plus utilisé le football comme symbole et les Lions comme modèles ?

Si vous ne le faites plus, Monsieur le président, c’est parce que ce football ne vous sert plus vous-mêmes.

Depuis 1990, il aligne scandales financiers et filouteries de toutes sortes. Depuis 2003 (10 ans), l’équipe des Lions indomptables seniors collectionne les échecs dont le plus humiliant aura été le zéro ramené d’Afrique du sud. En Coupe d’Afrique des Nations, cette équipe n’arrive même plus à se qualifier pour la phase finale, alors qu’elle compte en son sein, probablement le plus grand marqueur de buts au monde de l’heure.

Que nous rapportent donc les compétitions de la Fifa et de la Caf, à nous, citoyens et à vous, politicien ? Rien !
En revanche, que de milliards elles engloutissent ! Elles sont devenues des marché où les compatriotes théoriquement engagés au service de notre football vont pour se ravitailler ! Que d’énergie nous gaspillons à nous chamailler sur les querelles entre fonctionnaires et dirigeants de la Fecafoot, des bagarres entre administrateurs de cette même Fecafoot, des batailles de leadership entre joueurs ! Que d’humiliations nous infligeons à notre football et à notre pays depuis des années !

Et pourtant, nous avons d’autres choses, plus importantes à faire. Notre pays connaît de nombreuses crises qui causent plus de tort à la jeunesse qu’à toute autre composante de la société. Il faut réorganiser le football dans l’intérêt de notre jeunesse. Tout ce que nous entreprenons ne vise-t-il pas l’avenir de notre pays ? Vous nous parlez des grands chantiers, des grandes ambitions, etc. Si vous en parlez, j’imagine, cela veut dire que vous pensez à l’avenir du Cameroun.

Eh bien, Monsieur le Président, pour l’avenir du football, pour la dignité du Cameroun, laissez la Fifa nous suspendre !

En l’absence des compétitions budgétivores et infructueuses, si vous aimez vraiment votre pays, à défaut de bien le servir, pouvez-vous ?
a) dissoudre la fédération actuelle
b) créer une commission d’enquête publique sur la gestion de notre football entre 1990 et 2013 qui entendrait tous les acteurs, couverts par l’immunité mais parlant sous serment ; cette commission ferait des récommendations sur l’organisation administrative et financière des équipes nationales et des clubs.
c) mettre sur pied une commission technique chargée de réorganiser nos activités et compétions internes (football des jeunes, championnats scolaires et universitaires, championnats DI, DII, etc, football militaire, football féminin…)

Je ne suis pas naif, Monsieur le Président. Je sais que votre régime répugne à la transparence et, même, se nourrit de l’opacité. Je sais que ce genre d’initiatives va faire mal à votre système.
Mais, Monsieur le Président, avons-nous le choix ? Ceux qui se battent à la fédération, putschistes et corrompus, nous doivent des explications. Le football est devenu nuisible à la paix et l’harmonie nationales, le football est devenu un danger pour vos propres calculs politiques. Comme le disent nos jeunes compatriotes dans les quartiers : « fermez ces bêtises ! ».

Donnez une chance aux sportifs camerounais d’espérer
Donnez une chance au football camerounais de renaître
Donnez-vous, vous-même, Monsieur le Président, une chance de poser un acte positif pour le football camerounais au moment où vos collaborateurs – même s’ils ne vous le disent pas en face – vous accusent d’être le centre de l’inertie qui paralyse le pays et le football.
Donnez-vous une chance de porter véritablement les habits de premier sportif camerounais. Votre passivité a laissé pourir la fédération et le mouvement sportif en général avec des ministres et fonctionnaires qui se battent comme de vulgaires voyous contre les dirigeants de la Fecafoot depuis des décennies.

Donnez-vous une occasion de convaincre les Camerounais que vous voulez assainir la gestion des biens publics. La Fifa, qui elle-même, est un ramassis de crapules (vous êtes au courants des histoires de corruption qui y regnent et qui impliquent Blatter et Hayatou ?) ne peut pas venir organiser notre football comme ses dirigeants le prétendent.

La Fifa démontre encore sa duplicité en instrumentalisant l’homologation des matches au moment où elle veut protéger des compères camerounais : prendre 3 points au Togo, nous faire miroiter une Coupe du monde pour qu’on accepte son dicktat. La participation du Cameroun aux compétitions, sans une organisation interne du football, n’intéresse plus les Camerounais. Faites un sondage et vous aurez les résultats. Les Camerounais veulent un football au service de son développement, de l’épanouissement des jeunes et de l’image du pays et des institutions à travers le monde. Vous êtes le seul à décider maintenant, puisque contre vents et marrées, vous vous êtes maintenu à la tête de l’État.

Donnez une chance au pays. Laissez la Fifa suspendre le Cameroun

Par Venant Mboua

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Paul Biya, l’omniprésent => La routine de ses courts-longs séjours privés à l’étranger n’a pas altéré (...)
Le Manidem dénonce le zèle des patriarches béti => Les « patriarches béti », autoproclamés, et non représentatifs du peuple Béti, (...)
Song de cloche => Bien portant, Rigobert Song Bahanag n’aurait jamais imaginé qu’il ferait (...)
Accident férroviaire d’Eséka : le chef a parlé => La réaction du président de la République est donc officiellement connue (...)
Agressions contre des candidats aux examens : la (...) => Le communiqué de presse parvenu à notre Rédaction Dans le cadre du mouvement (...)
LETTRE AU MINISTRE DES SPORTS => Monsieur le Ministre, je voudrais bien commencer cette lettre par vous (...)
J.REMY NGONO encense le sélectionneur des Lions (...) => CARTON VERT À HUGO BROOS ALIAS VALERI NEPOMNIACHI. Les LIONS INDOMPTABLES, (...)
Paul Biya : « Le Cameroun est un et indivisible" => L’intégralité du message du chef de l’Etat à la Nation à l’occasion de la fin (...)
Les petites folies d’Ernest Dikoum => Trois semaines seulement après sa nomination poste de Directeur général de (...)
Lettre ouverte : Marafa à Paul Biya => Monsieur le Président de la République, C’est au cœur de l’une des périodes (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0