PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Suicide : Un policier se pend à Ngaoundéré

jeudi 5 septembre 2013


L’inspecteur de police de 2e grade (Ip2) Assiméouké est retrouvé accroché au bout d’une corde hier vers la mi-journée.

La découverte macabre, sur la charpente d’un magasin, est faite par l’employée d’un pressing. Le bâtiment en question jouxte l’agence régionale de la Sgbc non loin du centre commercial de Ngaoundéré. La dame atterrée confie aux enquêteurs qu’elle a vu passer l’Ip Assiméouké une heure environ plus tôt. Au moment des faits, le policier en tenue tenait un sac à la main. « Nous pensons que c’est dans ce sac qu’il a caché la corde avec laquelle il s’est pendu », confie une source policière. Apostrophé par la dame du pressing, le flic suicidaire lui déclare qu’il souhaite « juste » se mettre à l’aise derrière le magasin. La suite du stratagème insoupçonné est tragique. Alors qu’elle se dirige à l’arrière du bâtiment pour faire sécher son linge, le spectacle qui s’offre à la dame est hallucinante. Elle retrouve son interlocuteur d’antan au bout d’une corde de couleur jaune. Le cou solidement noué. Le corps inerte. La langue pendante.

Alertés, les éléments du Groupement mobile d’intervention (Gmi) n°8 arrivent sur le lieu de la pendaison. Le procureur général près la Cour d’appel de l’Adamaoua aussi. Tous n’en reviennent toujours pas que l’Ip2 en soit arrivé à se donner la mort. Lui qui, quelques jours auparavant, revenait d’une mission dans le Faro et Déo, précisément à la frontière avec le Nigeria. « Il était en poste ce matin (hier 4 septembre 2013, Ndlr) même à la Sgbc. Il a fait un message au chef qu’il souhaitait être relevé parce qu’il ne se sentait pas bien », révèle un élément du Gmi. Il renchérit qu’aussitôt remplacé à son poste de garde par un collègue, l’Ip2 se serait dirigé vers le magasin situé à quelques mètres de là.

Mort suspecte

Suicide prémédité ? Tout porte à le croire. En témoigne le message posté à son supérieur hiérarchique. En outre, le policier retrouvé pendu a pris le temps de changer sa tenue de travail. Il se raconte également que l’ex Ip Assiméouké a acheté « sa corde » le matin de sa pendaison au Grand Marché de Ngaoundéré. D’autres langues avancent la thèse d’une déception amoureuse. Ce que réfutent des proches du défunt. « Sa femme vient de mettre au monde un bébé », informe Abassi. Assiméouké laisse une épouse éplorée et deux gosses dont le dernier est âgé d’une semaine seulement. Ainsi s’achève la vie d’un inspecteur de police au service irréprochable. Son nom figurait dans la liste des avancements (Ip principal). L’enquête diligentée par les responsables des forces de sécurité en poste à Ngaoundéré se poursuivent. Elles vont permettre de faire la lumière sur cette pendaison suspecte.

Source : Le Messager

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Enseignement catholique : Où va la discipline (...) => Jadis réputé pour sa rigidité dans la gestion des effectifs et l’encadrement (...)
Parlement : De quoi a peur le SDF ? => Ses élus, absents des travaux depuis mardi dernier, en raison, disent-ils de (...)
Fraude et évasion fiscales : Le plan de bataille de (...) => Le 10e forum mondial sur la transparance et l’échange des renseignements dans (...)
Assemblée nationale : Cinq étages consumés => Un grave incendie s’est déclaré hier nuit, ravageant totalement une partie des (...)
Partenaires au développement : le clin d’œil du (...) => Un forum s’est déroulé hier à Yaoundé pour explorer les axes de coopération (...)
Nomination de responsables au ministère des Finances => Décret N° 2017/11320/PM du 13 novembre 2017. Le Premier ministre, chef du (...)
Nomination de responsables au ministère de l’Eau et de (...) => Décret n°2017/11321/PM du 13 novembre 2017. Le premier ministre, chef du (...)
Commerce intra-africain : Encore trop de barrières => En plus des procédures et frais exigibles déjà élevés, la corruption et le trop (...)
Humanitaire : La vie change avec Synergies africaines => De nombreuses personnes, démunies ou vulnérables, et autres institutions ont (...)
Situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : Le Sénat (...) => Hier à l’ouverture de la session, Marcel Niat Njifenji a dénoncé les attaques (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0