PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Spectacle : Petit Pays assure toujours

vendredi 7 juillet 2017


L’artiste quinquagénaire a mobilisé plus de 5000 spectateurs le 1er juillet dernier à Yaoundé, pour le concert de ses 30 ans de carrière.

« 1987-2017 : 30 ans ». Le public su stade Omnisports de Yaoundé est frappé par cette inscription lumineuse sur écran ce 1er juillet. De quoi rappeler que Petit Pays, l’un des illustres ambassadeurs de la musique camerounaise, a traversé nombre de péripéties en trois décennies. Au petit trot, Petit Pays et sa dernière cuvée des Sans-Visas saluent les spectateurs du stade. Le public scande son nom, et les différentes répliques qui pullulent dans ses chansons. Le concert a déjà commencé dans les gradins. Le ciel de Yaoundé annonçait une pluie. Mais, la star savait qu’elle conjurerait le sort. Roulement de tambour. Le voilà qui surgit.

La bête de scène arbore pour ce trentième anniversaire d’une carrière riche et remplie, une tenue sahélienne incrustée de subtiles décorations qui scintillent sous l’effet des lumières du podium aménagé à quelques mètres de la pelouse de Mfandena. Coiffé d’une chéchia de couleur noire, Petit Pays chaussé d’une paire de tennis harangue la foule et se lance dans une chorégraphie à la métrique constante durant une dizaine de minutes. Le public a reconnu celui qu’il suit depuis trente ans et apprécie chaque décibel produit par ses cordes vocales. Ses instrumentistes s’essayent à quelques effets de style. Il a le temps de s’arrêter pour communier avec son public. En fond sonore, les instrumentistes et les Sans-Visas ne peuvent s’arrêter de jouer et danser pendant que leur maître s’adresse au public. Il rend grâce à l’Eternel. Remercie ses fans et ses soutiens de toujours avant d’être interrompu par la musique, qui monte étouffant ses paroles.

La bête de scène sait qu’elle doit reprendre du service. Du premier album de 1987 au dernier d’il y a quelques mois, toutes les trois générations de l’artiste ont eu droit à leur tranche du gâteau... d’anniversaire. Du concert live, comme il sait le faire, Rabba Rabbi est passé avec maestria sur des rythmes doux, dansants et trépidants. Durant trois heures, l’artiste au répertoire riche et diversifié ne s’est pas arrêté. Il a joué, chanté, dansé avec son public. Et ce, malgré, une brève coupure d’électricité autour de 22h – la lumière a aussitôt été rétablie. Avec le rythme dans les reins, le garçon de Maképé à Douala vient de célébrer ses 50 ans le 5 juin dernier. Un double anniversaire, finalement.

Par Alain MAZDA(CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Musique : Mr Black, on y croit ! => Le jeune rappeur séduit ses pairs avec son titre « Bats-toi frérot ». Rimes, (...)
Musique : Taty Eyong, c’est son comme ça ! => Entre africanité et modernité, l’artiste camerounaise, est une voix qui mérite (...)
Spectacle : Ntondobe, la résurrection => Après 18 ans d’absence, l’artiste a renoué samedi dernier avec la scène à (...)
Droits d’auteur de l’art musical : et maintenant (...) => La toute nouvelle Sonacam fait ses premiers pas, et déjà elle doit affronter (...)
Festival Me-mi-ke : le Noun expose ses richesses => La 8e édition, lancée le 6 septembre dernier à Yaoundé, s’achève ce samedi. (...)
Droits d’auteur de l’art musical : une nouvelle société (...) => La Société nationale camerounaise de l’art musical (Sonacam) constituée au (...)
Gospel : la voix…tracée => Le chanteur Georges Seba a pris part à la finale de la deuxième édition du (...)
Musique : Georges Seba, résolument gospel => Cameroon Tribune a rencontré l’artiste en séjour au Cameroun pour parrainer un (...)
Musiques et danses patrimoniales : ouverture de bal ce (...) => Le lancement officiel de ce festival dédié à l’expression du multiculturalisme (...)
Le groupe TAMKAM II survie après la mort de Jean (...) => Une messe d’action de grâces a été dite le 30 juin en mémoire de l’un des (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0