PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Société Civile : Owona Nguini et compagnie questionnent l’engagement politique

vendredi 30 octobre 2015


Un récent ouvrage du cercle de réflexion La Grande Palabre fait un état des lieux de l’action des organisations de la société civile camerounaise.

Les Organisations de la société civile camerounaise se veulent apolitiques. Un positionnement neutre qui est à l’origine de la nouvelle publication de la grande palabre Société civile et engagement politique au Cameroun. Un ouvrage réalisé sous la coordination du point focal de cette plateforme Jean Bosco Talla, et les coordonateurs Guillaume-Henri Ngnépi et Mathias Eric Owona Nguini. Enquêtes, analyses, enjeux et perspectives constituent dès lors le fil reliant les 406 pages de l’ouvrage. Un document subdivisé en deux parties. La première repose sur « l’opinion des mouvements sociaux ». Les auteurs (ayant travaillé avec une centaine d’organisations), y tracent les traits caractéristiques des OSCC, évaluent les degrés d’implications des membres dans le fonctionnement de ces dernières et déterminent les valeurs sur lesquelles reposent leur action.

La seconde partie de cet ouvrage repose sur ce que les auteurs ont appelé « un champs de compréhension du sujet » à travers des réflexions. Ces dernières ont été menées par 11 auteurs : Mathias Eric Owona Nguini, Guillaume Henri Ngnépi, Roger Kafo Fokou, Rodrigue Mboda, Cabral Libi, Alawadi Zelao, Jean Baptiste Sipa, Henriette Ekwe, Albert Moutoudou, Alougou Many Germain Colet et Christophe Courtin. Dans leurs articles ces auteurs apportent ainsi aux organisations de la société civile camerounaise des éléments devant leur permettre de maximiser leur action. Des solutions aux difficultés auxquelles font face les OSCC. Celles ci sont notamment issues de « l’émasculation politique des masses populaires » qui empêchent ces organisations de prendre conscience de leur engagement politique. Une situation rehaussée par la faiblesse structurelle et organisationnelle des mouvements sociaux, le déni de citoyenneté, la méfiance vis-à-vis des formations politique et un certains nombre de confusion, sur les concepts de citoyenneté, politique politicienne et politique …
Société civile et engagement politique au Cameroun paru ce mois aux éditions Samory, est le deuxième de La Grande Palabre. Le premier « Repenser et reconstruire l’opposition Camerounaise » est sorti en janvier 2014 aux Editions Terroirs, sous la coordination de Fabien Eboussi Boulaga, Jean Bosco Talla, Claude Abé et Mathias Eric Owona Nguini. Cet ouvrage tablait alors sur les insuccès de l’opposition camerounaise, dus notamment au cautionnement de l’avènement d’« un multipartisme collusif et collaboratif au détriment du multipartisme effectif et compétitif ». Les auteurs de ce premier livre y relèvent la nécessité de rééquilibrer les rapports de forces politiques. Le but étant de donner un « coup de pouce intellectuel significatif à la lente mutation du système politique camerounais hérité de la colonisation… »

Source : La Nouvelle Expression

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Enseignement catholique : Où va la discipline (...) => Jadis réputé pour sa rigidité dans la gestion des effectifs et l’encadrement (...)
Parlement : De quoi a peur le SDF ? => Ses élus, absents des travaux depuis mardi dernier, en raison, disent-ils de (...)
Fraude et évasion fiscales : Le plan de bataille de (...) => Le 10e forum mondial sur la transparance et l’échange des renseignements dans (...)
Assemblée nationale : Cinq étages consumés => Un grave incendie s’est déclaré hier nuit, ravageant totalement une partie des (...)
Partenaires au développement : le clin d’œil du (...) => Un forum s’est déroulé hier à Yaoundé pour explorer les axes de coopération (...)
Nomination de responsables au ministère des Finances => Décret N° 2017/11320/PM du 13 novembre 2017. Le Premier ministre, chef du (...)
Nomination de responsables au ministère de l’Eau et de (...) => Décret n°2017/11321/PM du 13 novembre 2017. Le premier ministre, chef du (...)
Commerce intra-africain : Encore trop de barrières => En plus des procédures et frais exigibles déjà élevés, la corruption et le trop (...)
Humanitaire : La vie change avec Synergies africaines => De nombreuses personnes, démunies ou vulnérables, et autres institutions ont (...)
Situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : Le Sénat (...) => Hier à l’ouverture de la session, Marcel Niat Njifenji a dénoncé les attaques (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0