PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Sérail : Malaise au secrétariat général de la présidence

lundi 17 février 2014


Des responsables se plaignent des primes impayées, de la centralisation du pouvoir et du népotisme.

Un malaise s’est emparé depuis quelque temps du secrétariat général de la présidence de la République. Les maux sont identifiés : primes impayées, népotisme et centralisation excessive des dossiers. D’après nos sources, « depuis plusieurs mois, plus de la moitié du personnel du secrétariat général de la présidence de la République n’a pas perçu les servitudes ». Il s’agit d’une prime allouée trimestriellement au personnel. Le dernier payement date du mois de juin, apprend-on. Plus, « les payements, lorsqu’ils sont effectués, ne sont pas versés entièrement. Sur neuf mois on paye six ou quatre. Souvent cela se fait à tête chercheuse », confie une source. « L’argent est rare », renchérit un agent.

Au-delà des primes, Ferdinand Ngoh Ngoh doit faire face à ses collaborateurs qui l’accusent d’avoir centralisé tous les dossiers. A cet effet, des sources indiquent que ce natif de Minta dans la Haute Sanaga « a constitué autour de lui un shadow cabinet. Une équipe d’une dizaine de personnes qui gèrent tous les dossiers et effectuent les missions les plus sensibles et juteuses. La plupart sont venus du Ministère des Relations extérieures avec lui ». La frustration est d’autant plus aiguë que « préférés » du Sg/Pr ne seraient pas encore recrutés à la présidence.

Des proches du secrétaire général de la présidence de la République ne démentent pas les critiques formulées. Son entourage parle cependant « de calomnie et d’aveux de faiblesse ». Un confident de Ngoh Ngoh confie d’ailleurs que « lorsque le nouveau secrétaire général est arrivé, il a trouvé un personnel nombreux sans que l’on ne sache qui fait quoi. Il a constaté qu’il y’avait beaucoup d’incompétents qui occupaient des fonctions importantes ». Et de poursuivre : « Au lieu de les humilier, il a plutôt cherché un point de chute pour les uns et les autres ». C’est la principale raison pour laquelle « tous les dossiers importants sont directement traités dans son cabinet ».

Un argument qui ne convainc pas ses collaborateurs lésés. L’un d’eux souligne que « Laurent Esso, en son temps, n’a presque bougé personne. Il a continué à faire avec ceux que Mebara avait recrutés. Il a même fait nommer plusieurs ». Mais depuis son avènement au secrétariat général de la présidence, reconnaissent-ils, Ferdinand Ngoh Ngoh n’est pas parvenu à faire passer des nominations. Une situation qui suscite l’indignation chez ses proches, qui trépignent d’impatience. « Il y a des gens qu’il faut débarquer. Le patron (Paul Biya, ndlr), doit pouvoir compter sur ses collaborateurs immédiats », martèle un membre de l’entourage du Sg/Pr.


Par BORIS BERTOLT (Mutations)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Présidentielle 2018:Maurice Kamto dans la course => S’il est élu après ce scrutin, le candidat du Mrc entend entre autres, (...)
Election sénatoriale:l’argent de la campagne fait du (...) => Les neuf partis engagés dans ce scrutin n’ont toujours pas reçu le financement (...)
Situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : les (...) => Le Minrex Lejeune Mbella Mbella, a reçu hier l’ambassadeur des Etats-Unis au (...)
46e fête nationale : 3 350 personnalités à distinguer => Révélation faite hier au Palais de l’Unité par le Grand chancelier des Ordres (...)
Présidentielle 2018 : des raisons pour choisir Paul (...) => Dans sa dernière parution, la publication du Cabinet civil présente les (...)
Plan d’urgence triennal : 800 logements sociaux en (...) => Au cours du Conseil de cabinet du 1er mars, le ministre de l’Habitat et du (...)
Investissement : Voici venir le « Douala Grand Mall (...) => La première pierre du futur centre commercial régional posée mercredi par le (...)
Parlement : Le Sénat affiche complet => Le président de la République a procédé hier à la nomination des 30 autres (...)
Elections sénatoriales :Le processus entièrement (...) => Le Conseil constitutionnel a siégé hier et rejeté tous les recours adressés (...)
Développement du tourisme : L’impératif de modernisation (...) => L’intégralité du communiqué de presse rendu public hier à l’issue de la 17e (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0