PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Sénatoriales-Ouest : Le RDPC votera pour le SDF

jeudi 11 avril 2013


Jean Nkueté, Secrétaire Général du Comité Central du parti de la flamme, a donné des consignes dans ce sens hier à Bandjoun.

La Météo a appris de source crédible que la haute hiérarchie du RDPC, par l’entremise de Jean Nkueté, demande aux conseillers municipaux du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) de l’Ouest de voter pour la liste du Social Democratic Front (SDF). Mais peut-on prêcher des convertis ? Une bonne frange des élus du parti au pouvoir cachait de moins en moins sa préférence pour le parti de Fru Ndi, au détriment de L’UDC, autre formation politique en lice. Une consigne contraire courait le risque d’être massivement ignorée dans les urnes. Le scrutin sénatorial a lieu dimanche prochain, le RDPC ne sera pas de la partie dans les Régions de l’Ouest et de l’Adamaoua en raison d’un rejet d’ELECAM, peu après définitivement entériné par la Cour Suprême, siégeant comme Conseil Constitutionnel.

Présidant une réunion politique hier à Bandjoun, Jean Nkueté, le Secrétaire Général du RDPC a expliqué le choix de la liste du SDF par le fait que cette liste est la plus représentative des composantes sociologiques de la Région de l’Ouest. Il aurait même, pour désigner le parti de la balance, ajouté comme argument que « ce parti (le SDF, ndlr) nous invite très souvent à ces congrès ». Selon nos informations, au cours de la même réunion qu’assistait le gratin « rdépciste », notamment le Ministre Jean Claude Mbwentchou et le Sultan Bamoun, Ibrahim Mbombo Njoya, par ailleurs Président de la Commission régionale de l’Ouest, Fotso Victor est revenu sur son idée de « voter blanc ». Le Maire de Pete-Bandjoun, sans en être mandaté par la hiérarchie du parti au pouvoir à la semaine dernière, fait la campagne du « vote blanc », semant ainsi la confusion chez leurs camarades conseillers municipaux. Grégoire Owona, alors en mission à l’Ouest, dut lui-même remettre les pendules à l’heure : « A l’heure où je vous parle, il n’y a pas de consigne de vote », disait le 08 avril dernier le Secrétaire Général adjoint du Comité Central du RDPC. Entre cette date et aujourd’hui, « les choses semblent avoir évolué dans le sens des intérêts du SDF et pas forcément au détriment de ceux du parti de Fru Ndi », note un observateur.

L’on se rappelle que lors de sa mission susdite, Grégoire Owona, avec le tact et le sens de la persuasion qu’on lui connaît, a su faire admettre aux militants du RDPC que le rejet de la liste sénatoriale du parti ne procède nullement d’un arrangement électoral avec quelque parti que ce soit. La consigne de vote, telle qu’on la connaît aujourd’hui, apparaît donc plus comme un choix de raison. Le SDF a présenté une liste qui respecte la physionomie de tout l’Ouest, a même avancé le SG Jean Nkueté. On ne peut pas en dire autant de l’Union Démocratique du Cameroun (UDC). Le parti de Ndam Njoya est jugé au mieux clanique et tribaliste, au pire familial.

Mouton noir

Cependant et malgré le temps, les critiques et imprécations ne faiblissent pas contre Jean Nkueté. Au contraire. Le Secrétaire Général du Comité Central du RDPC est traité dans son Ouest originaire de « traître et d’incompétent ». Les militants du parti de Paul Biya en général et ceux de l’Ouest en particulier, le présentent, de plus en plus ouvertement, comme celui par qui la disqualification du RDPC est arrivée. Alors que la Commission régionale conduite par Abba Sadou avait fait un travail digne et admirable, Jean Nkueté, à son niveau, se mit à faire du favoritisme au profit d’une obscure dame de sa Menoua natale. Celle-ci, telle une dent pourrie, caria toute la liste en produisant des pièces non conformes dans son dossier de candidature. Favoritisme, quand tu nous tiens ! Comme Jean Nkueté à l’Ouest, Hamadjoda Adjoudji vicia le processus de candidature dans son Adamaoua natale, provoquant la disqualification de la liste du RDPC à cause d’une incongruité observée dans le dossier de son poulain. Dossier glissé nuitamment, dit-on, au siège du RDPC à Yaoundé. « Nous avons perdu sur tapis vert 14 sièges à cause de l’esprit retors de Nkueté et Hamadjoda. Ils doivent être sanctionnés », martèle encore en colère un militant du parti de la flamme. Sans doute viendra le temps des sanctions. Le SDF va-t-il retourner l’ascenseur au RDPC dans le Littoral où sa liste est hors course ? Wait and see.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Enseignement catholique : Où va la discipline (...) => Jadis réputé pour sa rigidité dans la gestion des effectifs et l’encadrement (...)
Parlement : De quoi a peur le SDF ? => Ses élus, absents des travaux depuis mardi dernier, en raison, disent-ils de (...)
Fraude et évasion fiscales : Le plan de bataille de (...) => Le 10e forum mondial sur la transparance et l’échange des renseignements dans (...)
Assemblée nationale : Cinq étages consumés => Un grave incendie s’est déclaré hier nuit, ravageant totalement une partie des (...)
Partenaires au développement : le clin d’œil du (...) => Un forum s’est déroulé hier à Yaoundé pour explorer les axes de coopération (...)
Nomination de responsables au ministère des Finances => Décret N° 2017/11320/PM du 13 novembre 2017. Le Premier ministre, chef du (...)
Nomination de responsables au ministère de l’Eau et de (...) => Décret n°2017/11321/PM du 13 novembre 2017. Le premier ministre, chef du (...)
Commerce intra-africain : Encore trop de barrières => En plus des procédures et frais exigibles déjà élevés, la corruption et le trop (...)
Humanitaire : La vie change avec Synergies africaines => De nombreuses personnes, démunies ou vulnérables, et autres institutions ont (...)
Situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : Le Sénat (...) => Hier à l’ouverture de la session, Marcel Niat Njifenji a dénoncé les attaques (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0