PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Sdf : Elisabeth Tamajong jette l’éponge

mardi 17 février 2015


Sa démission au Secrétariat général du parti remise à son président national, a été examinée et acceptée ce weekend par l’instance suprême ce parti réunie ce weekend à Bamenda.

Depuis le weekend écoulé, le secrétariat général du social democratic front (Sdf) est vacant. Elisabeth Tamajong qui jusque-là occupait le poste, a préféré rendre son tablier. La nouvelle de sa démission a été l’un des points à l’ordre du jour de la session du comité exécutif national (Nec) de cette formation politique tenue ce weekend dans le chef-lieu du département de la Mezam. Dans sa lettre de démission, celle là qui s’occupait des affaires courantes de la principale formation politique de l’opposition au Cameroun, regrette d’avoir beaucoup plus eu un rôle figuratif durant les 9 années qu’elles a passées à ce poste. Elisabeth Tamajong s’est offusquée explicitement ne pas assez bénéficier du soutien du Chairman Ni John Fru Ndi lorsqu’elle était victime de diverses attaques tant au sein du parti, qu’à l’extérieur. Aussi, fulmine-t-elle de n’avoir jamais été associée ni de près, ni de loin, dans les consultations permettant de distribuer les postes aux élus du parti, tant à la chambre haute qu’à la chambre basse du parlement.

Toutefois, dans sa lettre de démission dont le Nec a pris acte de l’objet, la désormais ex-secrétaire générale du Sdf lève tout équivoque sur les probables interprétations qui pourraient être faites sur la décision de son départ de ce poste. Précisant d’ailleurs qu’elle restera « une militante engagée » du parti de la balance. Et visiblement pour démontrer sa bonne foi, elle a fait des propositions qui selon elle, peuvent contribuer à la bonne marche de cette formation politique. Notamment, la transformation du secrétariat général, de poste nominatif en poste électif.

Loin d’avoir été émus, les autres membres du Nec semblent plutôt avoir bien accueilli cette décision. Puisque accuse-t-on sous cape, les casseroles que la nouvelle ancienne secrétaire générale du Sdf trainaient constituaient un motif assez suffisant pour l’éjecter, non seulement de ce poste, mais aussi pour l’exclure tout simplement de ce parti.

La situation du Littoral examinée

Comme on pouvait s’y attendre, le Nec s’est penché avec un accent particulier sur l’ambiance malsaine qui prévaut au sein du Sdf dans le Littoral. Une ambiance favorisée d’une part par les sorties controversées d’Elimbi Lobè après la mort de Françoise Foning et d’autre part, par les appétits des uns et des autres à l’heure des réorganisations des organes de base du parti. Le président du Sdf a à nouveau rappelé à Elimbi dont des récentes sorties médiatiques liées au décès de la maire Rdpc de Douala 5ème, ont fait l’objet de moult polémiques, la place importante, le respect que son parti voue aux morts. Dans la même région du Littoral où les batailles de positionnement relatives aux opérations de renouvellement des organes de base, menaçaient dangereusement la cohésion et la survie du parti, le Chairman a réitéré sa caution à Jean Tsoumelou pour la conduite de ce processus électoral dont l’échéance a été fixée au 30 mars prochain. Ni John Fru a été formel, donnant les pleins pouvoirs au président du groupe parlementaire Sdf au Sénat d’appliquer le 8.2 contre toute personne qui tenterait de nuire au bon déroulement de ce processus.

Aussi au terme de cette session du Nec, les sanctions que la commission de discipline du Sdf dans le Littoral avaient prises contre certains militants dont Adolphe Lotin Samè, Jean Marc Yedndjo et David Nyassé, ont été confirmées.

Par Vivien Tonfack, envoyé spécial à Bamenda

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partenaires au développement : le clin d’œil du (...) => Un forum s’est déroulé hier à Yaoundé pour explorer les axes de coopération (...)
Nomination de responsables au ministère des Finances => Décret N° 2017/11320/PM du 13 novembre 2017. Le Premier ministre, chef du (...)
Nomination de responsables au ministère de l’Eau et de (...) => Décret n°2017/11321/PM du 13 novembre 2017. Le premier ministre, chef du (...)
Commerce intra-africain : Encore trop de barrières => En plus des procédures et frais exigibles déjà élevés, la corruption et le trop (...)
Humanitaire : La vie change avec Synergies africaines => De nombreuses personnes, démunies ou vulnérables, et autres institutions ont (...)
Situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : Le Sénat (...) => Hier à l’ouverture de la session, Marcel Niat Njifenji a dénoncé les attaques (...)
Investir au Cameroun : le potentiel en vitrine => L’Agence de promotion des investissements (API) remet ça. A partir de ce (...)
An 35 du Renouveau : hymne à la paix et à l’unité => L’anniversaire de l’accession à la magistrature suprême du président Paul Biya (...)
Budget 2018 Vers une augmentation de 140 milliards Fcfa (...) => L’économie numérique, les jeux de hasard et la taxe sur le revenu sont (...)
Hamadou Moustapha : l’Andp soutient discretement le (...) => Après les congrès de 1996 et 2008, le président national de l’Andp entame un (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0