PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Scrutin présidentiel : Les élites de la Lékié fixent les élections en 2016

lundi 15 février 2016


Membres du gouvernement, sénateurs, députés demandent une modification constitutionnelle en vue de la tenue desdites élection au cours de cette année.

Les élites du Rassemblement démocratique du peuple camerounais de la région du nord-ouest appellent de tous leurs vœux des élections anticipées, celles de la Lékié fixent déjà la date. En effet, la concertation départementale de haut niveau s’étant déroulée ce vendredi 05 février 2016 à Monatélé a accouché d’un appel à « l’organisation éventuelle d’une élection présidentielle anticipée au Cameroun en 2016 ». « Dans l’intérêt national » soutiennent les élites. Pour cela, une modification constitutionnelle s’impose. Les élites de la Lékié au nombre desquels le Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’éducation de base Benoit Ndong Soumhet, le préfet du département de la Lékié proposent au président de la République, à son initiative, une révision constitutionnelle encadrée par la Constitution du 18 Janvier 1996. Un texte qui prévoit justement en son article 63 alinéa1 : « l’initiative de la révision de la Constitution appartient concurremment au président de la République et au Parlement », alinéa 3  : « le président de la République peut décider de soumettre tout projet ou toute proposition de révision de la constitution au référendum ». En d’autres termes la Lékié appelle le président de la République, leader naturel du Rdpc a fait valoir ses prérogatives prévues par la constitution de 1996 pour que des élections anticipées soient déclarées.

La main à la poche…

Au-delà de cet appel à une modification constitutionnelle, les élites de la Lékié sont déjà à pied d’œuvre dans la préparation desdites élections. En effet l’une des résolutions de la concertation départementale de haut niveau de vendredi dernier est la création d’un compte bancaire. Ce dernier devra servir de « Fond spécial/Lékié pour la mobilisation départementale en vue de l’élection présidentielle de 2016 au Cameroun ». Un fond destiné à recueillir les contributions financières individuelles ou collectives des fidèles du parti de la Flamme. Associés à ces derniers les « Amis républicains de la Lékié et du président de la République ». Ces derniers devront également se joindre aux originaires de la région pour lesdites contributions.

La sortie de vendredi dernier, des élites de la Lékié n’a toutefois pas connue la participation du représentant permanent du comité central du Rassemblement démocratique du peuple Camerounais, Ndongo Essomba. Cet appel ne pourrait dès lors pas faire l’unanimité chez les militants du Rdpc dans le département. L’on se rappelle justement que ce département a enregistré de nombreuses brouilles entre élites. L’une des plus retentissantes celle ayant opposé le Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’éducation de base, Membre titulaire du Comité Central du RDPC au ministre de l’Agriculture et du développement rural Henri Eyebe Ayissi sur la contribution de la Lékié à l’effort de guerre.

Par Ben Christy Moudio(LNE)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Microfinance aux Cameroun : Le MINFI présente de (...) => Le ministre des Finances a publié vendredi dernier la liste des (...)
Formation professionnelle : de nouvelles orientations (...) => Création d’un Conseil national de la formation, mise en place de normes et (...)
Choléra : le dispositif de riposte => Les autorités sanitaires ont confirmé des cas dans certaines villes et (...)
Cameroun-Ordre souverain de Malte : une coopération bien (...) => Au terme de leur tête-à-tête hier au Palais de l’Unité, Paul Biya et le (...)
Baccalauréat général : les délibérations ont commencé => Les jurys sont à pied d’oeuvre sur l’ensemble du territoire. Un signe majeur (...)
Prostitution : Les jeunes filles défient les professionnelles => Depuis le début des vacances, la prostitution des jeunes filles a atteint (...)
Cameroun-Union africaine : Moussa Faki Mahamat à (...) => Le renforcement de la coopération bilatérale et la situation dans les régions (...)
Prorogation du mandat des conseillers municipaux => Décret N°2018/406 du 11 juillet 2018 Le président de la République, Vu la (...)
Insécurité routière : il faut des mesures fortes => Jusqu’à présent, les mécanismes de prévention mis en œuvre tardent à produire (...)
Chantiers de la CAN à Garoua : des mesures correctives (...) => Philemon Yang a instruit les entreprises de tout mettre en œuvre pour tenir (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0