PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Rwanda :Kagamé pour un 3ème mandat

mardi 21 juillet 2015


Le parlement s’est prononcé favorable à la réforme constitutionnelle au profit de l’actuel président.

En principe, la constitution du Rwanda interdit à Paul Kagamé de briguer un 3ème mandat. Mais les manœuvres mises en place permettent de comprendre que l’homme fort de Kigali va sans doute modifier la constitution pour rester à la tête du pays qu’il dirige depuis 1994. Mardi dernier, les parlementaires ont donné un avis favorable à la modification de l’article 101 de la Constitution, qui limite à deux le nombre de mandats présidentiels. En effet, il n’y a pas eu véritablement débats pendant les sessions. Les deux chambres sont largement dominées par le parti au pouvoir et par des partis qui s’étaient déjà prononcés en faveur d’une telle réforme constitutionnelle. Invités à suivre les débats, les Rwandais se sont massés au Parlement. Les galeries réservées au public étaient bondées de partisans, applaudissant et chantant des slogans en faveur du président Kagamé. Les parlementaires vont maintenant descendre sur le terrain pour continuer des consultations avec la population. Ce n’est que dans un deuxième temps que le parlement se réunira et qu’un projet de révision constitutionnelle sera examiné. Pour qu’une révision soit adoptée, il faudra qu’elle recueille trois quarts des votes des deux chambres, puis être approuvée par un référendum populaire.

Selon le maire de Kigali, les conseils de district affirment que leurs électeurs réclament une réforme de la Constitution ouvrant la voie à un nouveau mandat de Paul Kagamé. « On manipule la population », accuse un défenseur rwandais des droits de l’homme sous couvert d’anonymat. Selon ce dernier, tous les représentants du peuple dès le niveau local sont membres du Fpr ou de partis d’opposition de façade. De fait, explique ce militant, ces supposées consultations de la population sont pilotées par le parti au pouvoir et ne servent qu’à légitimer – notamment auprès que la communauté internationale – la tenue d’un référendum. Au Rwanda, « tout appartient au parti dirigeant, même la population », assure-t-il. « Faux », rétorque Ladislas Ngendahimana, porte-parole du ministère de l’Administration locale : « Qu’on soit membre du Fpr ou pas, ces représentants ne sont pas élus pour représenter le Fpr au sein du conseil. Ce n’est pas une décision du Front patriotique. C’est la population spontanément qui s’exprime. Dire qu’il n’y a pas d’opposition je pense que ce serait trop dire. Mais si les Rwandais ont choisi que le Fpr domine la scène politique, c’est ainsi ». Mais, dans un pays régulièrement épinglé pour ses atteintes à la liberté d’expression, nombre d’observateurs estiment que le pouvoir rwandais est en fait à la manœuvre pour permettre au chef de l’Etat de se maintenir à l’issue de son deuxième mandat. Comme dans de nombreux autres pays de la région, notamment au Burundi et en Ouganda voisins. « 3,7 millions de Rwandais issus de différents milieux sociaux et régions du pays ont parlé. Nous sommes ici leurs représentants et n’avons d’autre choix que d’écouter leur souhait », a lancé Nkusi Juvenal, député du Parti social démocrate (Psd), deuxième formation politique du pays et membre de la coalition au pouvoir dominée par le Front patriotique rwandais (Fpr) de Paul Kagamé. Demandes spontanées ou pas, selon René Mugenzi, militant rwandais des droits de l’homme exilé au Royaume-Uni, face à un parti au pouvoir tout puissant, la population rwandaise toujours traumatisée par le génocide « fera, assure-t-il avec dépit, ce qu’on lui demande de faire ». Et lorsque l’on lui pose la question de savoir s’il va se représenter ou pas, Paul Kagame reste sibyllin, mais assure que la décision appartient au peuple rwandais.


par Ibin Hassan avec Le Monde et AFP

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Kenya : l’élection de Kenyatta validée => La Cour suprême a rejeté les deux recours en annulation de la présidentielle (...)
Zimbabwe : le président Robert Mugabe a démissionné => Le président zimbabwéen Robert Mugabe a remis une lettre de démission au (...)
RCA : Antonio Guterres à Bangui => Le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies entame ce mardi une (...)
Le premier robot sexuel programmé pour être violé (...) => Une entreprise américaine fait scandale en commercialisant des robots (...)
France : Combien gagneront les ex-ministres qui ont (...) => Salaires, protection policière, avantages en nature... Contrairement à (...)
Pourquoi l’ex-président gambien s’est exilé en Guinée-équatoria => Yahya Jammeh, l’ex-président gambien, est donc en exil en Guinée Equatoriale. (...)
Cuba :Fidel Castro est mort => Le père de la Révolution cubaine Fidel Castro est décédé vendredi soir à La (...)
Cuba :Fidel Castro est mort => Le père de la Révolution cubaine Fidel Castro est décédé vendredi soir à La (...)
Différend frontalier Gabon-Guinée équatoriale : l’option (...) => Les deux pays ont décidé de s’en remettre à la justice internationale au sujet (...)
Ali Bongo a fait espionner les observateurs européens => Le JDD révèle que le régime d’Ali Bongo avait placé sous surveillance plusieurs (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0