PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Réaménagement du gouvernement : Le Sdf condamne

lundi 5 octobre 2015


Le Shadow cabinet réuni à Bamenda condamne le gouvernement pléthorique du président Biya et craint que la mauvaise gestion des efforts de guerre puisse mettre en péril la paix dans le pays.

Il s’agit là entre autres du communiqué final de la réunion des ministres du " gouvernement fantôme " du Sdf tenue à Bamenda ce 02 octobre 2015. Sous la conduite du professeur Lucas T Tandap,}

cette réunion du Shadow cabinet ouvert par Ni john Fru Ndi, a passé en revue les activités de chaque départements ministériels du gouvernement actuel jusqu’à ce jour. Le communiqué final de ce conseil de cabinet du gouvernement de Fru Ndi, }

juge que le gouvernement actuel est pléthorique et par conséquent « d’énormes sacrifices sont imposé aux citoyens ». Le Shadow Cabinet que ce gouvernement de plus de 60 membres, n’a pas sa place car certains ministères doivent être jumelés. Rappelons que le "gouvernement fantôme "}

du Sdf compte 18 ministères. Les ministres de Fru Ndi, pensent que le gouvernement exerce une pression sur les fonctionnaires « ce qui les oblige à adhérer à un parti politique ».

Aussi le Shadow cabinet souligne pour déplorer « l’utilisation abusive des ressources de l’Etat pour les intérêts partisans ».

Le gouvernement du Sdf, note avec regret « la gestion catastrophique de la Camer-co et de Camtel »,}

qui sont pourtant deux entreprises rentable souligne le communiqué. Ces Ministres du Sdf, pensent que la paix au Cameroun est fragile car « la gestion des efforts de guerres crée des mécontentements au sein de l’armée, et par conséquent risque aboutir à un soulèvement de ces homme en tenues ». Parlant de la politique d’urbanisation des villes au Cameroun, le Shadow Cabinet souligne que la politique du gouvernement de Biya n’est pas la meilleure pour ce dernier cas. La situation des routes aux Cameroun a également meublé les discussions de ce conseil de cabine du gouvernement Sdf. A ce sujet le parti de Ni John Fru Ndi déplore l’état de dégradation avancée des routes au Cameroun. Ce communiqué final de 12 points sur ce conseil de cabinet du Sdf, propose une nouvelle politique de gestion du développement de l’industrie au Cameroun.

Curieuse assise du Shadow cabinet…

Il s’agit là après tant d’années d’existence du Shadow cabinet, d’une des rares réunions des ministres du Sdf. Un conseil de cabinet du 02 octobre 2015, un jour du remaniement ministériel au Cameroun. À noter aussi, que ce conseil de cabinet se tient quelques jours après la visite de L’ambassadrice de France au Cameroun, Christine Robichon. Les deux personnalités qui se sont entretenues à Ntarinkon, ont échangé sur des sujets de développement socio-économique du Cameroun. Au terme de cette rencontre, le chairman a indiqué qu’il s’agissait d’une visite de travail. L’ambassadrice a quant à elle affirmé que les échanges ont porté sur la coopération entre le Cameroun et la France. « Je lui ai dit brièvement ce que nous sommes en train de faire parce qu’il y a beaucoup de choses qui sont en train d’être faites sous le couvert du C2D qui arrive ici à Bamenda. Notre souhait est de continuer à apporter cette contribution pour le développement de tout le pays et de tout le peuple quelle que soit la langue en usage », a t- elle précisé. Une visite que beaucoup d’observateurs on qualifier d’étrange. On se souvient en effet que lors de la visite du président français à Yaoundé, François Hollande avait reçu en audience le leader de l’opposition camerounaise à l’ambassade de France. Des signes qui montrent un certain rapprochement entre Ni John Fru Ndi}

et l’ambassadrice de France au Cameroun.

Rôle du Shadow cabinet

Sur le fonctionnement du "Shadow Cabinet ", le Chairman ouvrant les travaux va déplorer l’absence des assises de ce gouvernement. L’actuel " Gouvernement de l’ombre" du Sdf compte 18 " ministres", chacun coiffé d’un " Vice-ministre ". Une équipe qui ressemble à plus d’un titre à un condensé de certains ministères dans l’équipe actuelle au Cameroun. Il en est ainsi du "ministère de l’Economie, des finances et du commerce", du "ministère de l’Education et de la formation" ou encore du "Tourisme et de la culture ". C’est à l’issue du congrès ordinaire du Social democratic front en mai 2006 à Bamenda que John Fru Ndi, le président de cette formation politique avait obtenu carte blanche pour la formation " d’un gouvernement fantôme ", calqué sur le modèle britannique. Ce « cabinet de l’ombre »}

a pour mission principale selon le chairman dans ses propos d’ouvertures des travaux de " critiquer le gouvernement en place et d’offrir une alternative, le but étant d’avoir un gouvernement déjà prêt à prendre le pouvoir en cas de victoire électorale… .Toujours selon le Chairman, en Grande Bretagne, le « Shadow Cabinet » porte le titre de « Opposition loyale de Sa Majesté ». Loyal étant pris ici comme une non remise en cause de la légitimité ni de la monarchie, ni du gouvernement en place. L’autre différence selon Ni John fru Ndi}

avec le modèle britannique, c’est que « l’opposition n’a pas de statut au Cameroun » Ce qui empêche le Sdf de disposer de ressources nécessaires pour le fonctionnement de son « gouvernement de l’ombre ». }

Les résultats de ce conseil de cabinet du principal parti de l’opposition camerounaise « seront mis à la disposition du Gouvernement, du corps diplomatique et de la presse ».

Par Fréderic Takang(LNE)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Entrepreneuriat : Quand les femmes osent… => Une série de conférences thématiques bouclée ce 18 octobre à Douala. Adèle (...)
Commémoration : Eséka, un an après => Les populations de cette ville continuent de vaquer à leurs occupations, (...)
Douala : La marche du Sdf interdite => L’administration reproche au président régional du Social Democratic Front (...)
2ème pont sur le wouri : 6.000 véhicules en circulation (...) => Il existe un peu plus de cinq cent mille engins dans le parc automobile (...)
Entretien routier : le Matgenie soutient les (...) => Grâce au projet Sacir, cette entreprise accompagnera désormais les maires (...)
2e Pont sur le Wouri : Ce qui va stopper les (...) => La fin de la construction des voies d’accès devrait permettre de tourner (...)
Sécurité sociale : Consultations pour amender la (...) => La 20e session de la commission nationale y relative s’est réunie hier à (...)
Affaire Camtel-Orange : Perturbations continues => L’interruption des liaisons de transmission de la fibre optique crée de (...)
Affaire klétus/ canal2/sweet fm : Emmanuel CHATUE rompt (...) => Kletus, collaborateur externe et animateur dans les programmes Jambo de (...)
Prix d’excellence Minesec : 401 enseignants et élèves à (...) => Ils ont reçu médailles et appuis financiers, au cours d’une cérémonie présidée (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0