PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Quels stades pour accueillir la CAN féminine 2016 ?

mercredi 25 septembre 2013


La décision de confier l’organisation de cette compétition a été prise le week-end dernier, au cours d’une réunion du comité exécutif de la Confédération africaine de football (Caf) au Caire.

Les Camerounais vont finalement attendre quarante-quatre (44) ans avant d’accueillir une deuxième compétition d’envergure continentale après la huitième édition de la Coupe d’Afrique des nations de football masculin en 1972. Un souvenir triste puisque l’équipe nationale avait été éliminé en demi-finale par les Diables rouges du Congo. Les Lions indomptables ont néanmoins lavé cet affront en remportant quatre titres en 1984, 1988, 2000 et 2002.

Mais, la sélection nationale féminine n’a jamais remporté de Can. Après avoir disputé deux finales sans succès, elle reste sur la 3e marche du podium à la dernière phase finale de Can disputée en 2012 en Guinée équatoriale. Sa meilleure performance est la médaille d’or gagnée aux 10e Jeux africains de Maputo au Mozambique en 2011. La Can 2016 pourrait être l’occasion pour les Lionnes indomptables, de monter pour la première fois sur la plus haute marche du podium devant leur public, à condition cependant de battre la sélection nigériane.

Meilleure formation africaine depuis plus de vingt ans, les Super Falcons ont remporté huit (1991, 1995, 1998, 2000, 2002, 2004, 2006 et 2010) des dix championnats d’Afrique des nations depuis la première édition en 1991. Le Nigeria est aussi la seule équipe africaine à avoir atteint les quarts de finale de la Coupe du monde féminine en 1999, sur six participations (1991, 1995, 1999, 2003, 2007 et 2011), et trois aux Jeux olympiques : 2000,2004 et 2008.


La tâche s’annonce donc fort difficile pour le Cameroun.

Mais, pour le moment, M. Enow Ngatchou, entraîneur sélectionneur de l’équipe nationale du Cameroun réagit positivement. « C’est une très bonne nouvelle. Nous espérons faire une bonne préparation afin d’offrir à notre pays son tout premier titre de champion d’Afrique dans cette catégorie », a-t-il déclaré face aux journalistes.

La candidature du Cameroun avait été rendue publique le 2 septembre 2013 par la Fédération camerounaise de football à Yaoundé au cours d’une réunion de concertation entre M. Joseph Owona président de son Comité de normalisation et l’association des présidents des clubs de première division de football féminin.

La Fécafoot avait profité de cette occasion pour débloquer 21,5 millions de FCFA pour relancer les compétitions féminines, arrêtées depuis plusieurs mois en raison des difficultés financières, et maintenir en jambe les joueuses dans la perspective de la Coupe d’Afrique des nations 2016. La fédération s’était engagée relancer les compétitions locales dans les deux semaines à venir, et à prendre en charge « les dépenses - supplémentaires » des clubs « en fonction des moyens disponibles ».

L’envie du Cameroun d’organiser la Can de football masculine de 2017 ou 2019 aura été l’une des raisons de batailler pour obtenir la Can féminine. La loi étant claire à la Caf : pour organiser une Can senior masculine, il faut avoir organisé au moins une Can mineure.

Dans les milieux du football féminin, l’on espère que cette attribution de la Can féminine au Cameroun va amener les autorités à parachever le programme national de développement des infrastructures (Pndis) qui prévoit la construction de plusieurs stades de football, des piscines olympiques et des gymnases dans les chefs-lieux de région, de départements et des arrondissements grâce aux prêts de plus de 272 milliards de FCFA accordés par d’Eximbank China.

Les stades omnisports de Yaoundé et de Douala construits il y a 42 ans à la faveur de la phase finale de la Can 1972 de football masculin et même celui de Garoua ne remplissent plus les standards internationaux. Il y a urgence à construire ou à réaménager les infrastructures existantes. Si les aires de jeu de ces stades sont plus ou moins acceptables, le Cameroun devra équiper ces stades de matériel modernes (sièges, restaurant, tribune de presse, connexion Internet, toilettes modernes et fonctionnelles, vestiaires et autres ...).

Par Jean Robert Fouda (Repères)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Chantiers de la CAN 2019:deux émissaires étrangers au (...) => Le Canadien Donald Olsen et l’Israélien Michael Gur Arie ont fait état hier, (...)
Coupe du Cameroun de football féminin : la finale ce (...) => Louves Minproff et Amazones Fap se retrouvent pour la troisième année (...)
Préparatifs CAN 2019 : Bello Bouba Maïgari à Bafoussam => Le ministre d’Etat, ministre du Tourisme et des Loisirs a visité certaines (...)
Chantiers de la CAN 2019 : Ça bouge aux stades annexes à (...) => C’est surtout sur les cinq pelouses secondaires que l’avancement des travaux (...)
Chantiers de la CAN 2019 : le gouvernement rassure les (...) => Le ministre des Sports et de l’Education physique a présidé une réunion hier (...)
MTN Elite One : une saison surprenante => Le 1er octobre dernier, le rideau est donc tombé sur la saison 2016-2017 de (...)
Cameroun-Algérie : Choupo et Toko Ekambi absents => Le sélectionneur national a présenté hier les 23 joueurs retenus pour le match (...)
MTN Elite One : clap de fin => Le champion 2017, Eding de la Lekié, recevra son trophée ce dimanche à (...)
Fécafoot : le secrétaire général Blaise Moussa licencié par (...) => Dieudonné Happi, le président du Comité de normalisation de la Fédération (...)
Fecafoot : des organes dissous => Le Comité de normalisation a mis un terme au fonctionnement des commissions (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0