PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Processus électoral au Cameroun : la Francophonie à l’écoute des acteurs

mercredi 20 septembre 2017


Une mission de cette institution en séjour au Cameroun a été reçue hier par le président du Sénat.

En prélude aux échéances électorales en vue au Cameroun, une mission de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) séjourne à Yaoundé depuis hier. Conduite par Désiré Kadré Ouedraogo, ancien Premier ministre du Burkina Faso et ancien président de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), elle a été reçue hier en audience par le président du Sénat, Marcel Niat Njifenji. La mission est dite « d’informations à long terme, pour accompagner le pays dans le processus électoral qui va débuter bientôt », selon l’expression de Désiré Kadré Ouedraogo.

L’initiative de cette mission a été prise par le gouvernement camerounais. Il s’agit de permettre à des institutions comme l’OIF d’échanger avec les acteurs du processus électoral, d’apprécier le niveau d’organisation des élections et d’identifier les besoins de notre pays en la matière. Avec le président du Sénat, la délégation dépêchée au Cameroun par la secrétaire générale de l’OIF, Michaelle Jean, a présenté ses objectifs. De plus, elle a recueilli les conseils et éclairages de Marcel Niat Njifenji sur la situation sociopolitique au Cameroun. « Nous avons été heureux de la vision qu’il nous a développée et de ses conseils qui seront très utiles à notre mission », s’est réjoui Désiré Kadré Ouedraogo. Surtout que l’OIF, grâce au gouvernement camerounais, implémente une « nouvelle philosophie » qui consiste à accompagner le pays depuis la préparation de l’élection jusqu’à la proclamation des résultats. « Il n’est plus question d’arriver à la veille des élections. Nous sommes dans une mission à long terme, qui consiste à écouter tous les acteurs du processus et les partenaires du Cameroun. Cela permettra de se faire une opinion, afin d’accompagner le Cameroun dans l’organisation », a précisé l’ancien Premier ministre du Burkina Faso. L’enjeu étant d’avoir un scrutin apaisé, gage d’un encrage démocratique fort.

Par Azize MBOHOU(CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Paul et chantal à Paris => C’est sous un grand froid que l’avion ayant à son bord le Président de la (...)
Foumban : mordue au sein gauche par sa coépouse, elle (...) => . Foumban : mordue au sein gauche par sa coépouse, elle meurt sur le chemin (...)
Attaque de la gendarmerie de Mamfe : cinq terroristes (...) => La déclaration du MINCOM à l’issue du point de presse de vendredi parvenu à (...)
Honneurs aux militaires et policiers assassinés => Ces personnels morts récemment en service commandé ont été décorés vendredi (...)
Télécommunications et radiodiffusion : les clandestins (...) => Un communiqué du Minpostel invite les exploitants du site du Mont Mbankolo à (...)
Nord-Ouest/Sud-Ouest:sécurisé, pas militarisé => Le déploiement des forces de défense dans ces régions reste normal, au vu des (...)
Carrefour des métiers : le filon du numérique => Les jeunes invités à explorer les TIC hier à Yaoundé lors de la cérémonie (...)
Apothéose : Paul Biya a fait le match => Le chef de l’Etat a présidé hier au stade Omnisports la clôture de la saison (...)
Cameroun-France : on parle climat => Le prochain sommet de Paris et bien d’autres sujets étaient au menu de (...)
Clôture de la saison sportive : Au-delà du sport, la (...) => Rendez-vous respecté hier pour le président de la République, Paul Biya et la (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0