PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Préparatifs du 20 mai… L’argent de Biya divise les partis de la majorité présidentielle.

samedi 3 mai 2014


Les 40 millions mobilisés par le président de la République pour permettre aux partis de la majorité présidentielle de préparer le défilé du 20 mai n’ont servi que 20 leaders au lieu de 24. D’où la grogne.

La cagnotte a été abondante pour les chanceux. L’on parle dans les couloirs des services du Premier ministre de la somme de 2 millions Fcfa, versée à chacun des 20 leaders politiques retenus. Soit un bon total de 40 millions Fcfa, gracieusement offert par « l’homme lion » à des leaders des partis politiques de la majorité présidentielle. Les malchanceux ont été invités à aller se faire voir ailleurs. C’est d’ailleurs grâce au service de sécurité de la guérite des services du premier ministre que les quatre leaders politiques mis à l’écart lors de la répartition de cette manne ont quitté les lieux. Car ils envisageaient déjà de faire un sit-in, pour faire connaître leur frustration à Philémon Yang, le Premier ministre, chef du gouvernement.

« Chaque année, nous recevons de la part du président de la République, un appui pour nous permettre d’organiser et de prendre une part active au défilé du 20 mais. J’ai déposé ma demande dans les délais. Mais, je suis surpris de ne pas faire partie des 20 partis politiques de la majorité présidentielle retenus au niveau des services du premier ministre. Ils sont allés ramasser les gens au quartier pour leur donner de l’argent », dénonce Paul Mvilongo, le président national du parti de l’Alliance du Cameroun (Pac). Il porte un doigt accusateur sur l’un des chargés de mission du Pm, qui aurait injustement écarté certains partis de la liste des bénéficiaires.

Isaac Feuzeu du Merci est dans la même situation. Sa demande d’appui déposée le 23 avril 2014 dans les services du Premier ministre notamment, au service du courrier n’a pas prospéré. Il envisage d’ailleurs, si rien n’est fait jusqu’au 10 mai, d’organiser une conférence de presse pour porter cette « distribution discriminatoire » à la connaissance du chef de l’Etat. Voilà qu’à peine revenu au pays, Paul Biya utilise déjà l’argent public pour asseoir son hégémonie. Il donnera fière allure au passage de ses alliés au boulevard du 20 mai lors de la célébration de la fête de l’unité nationale. Alors qu’il ne s’agit que des « gens facilement maniables ». En janvier 2012, le premier ministre avait été chargé par le président de la République de désamorcer le conflit au sein de ce regroupement. Paul Biya venait alors de prêter serment le 4 novembre 2011 pour son septième mandat à la tête du pays. A l’époque, un conflit opposait un courant fidèle à Bako Lawal, président d’United democratic front (Udf) à un autre conduit par Abe fils, président du Purs. Là encore, il s’agissait des libéralités.

Par Joseph Flavien KANKEU (Le Messager)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Microfinance aux Cameroun : Le MINFI présente de (...) => Le ministre des Finances a publié vendredi dernier la liste des (...)
Formation professionnelle : de nouvelles orientations (...) => Création d’un Conseil national de la formation, mise en place de normes et (...)
Choléra : le dispositif de riposte => Les autorités sanitaires ont confirmé des cas dans certaines villes et (...)
Cameroun-Ordre souverain de Malte : une coopération bien (...) => Au terme de leur tête-à-tête hier au Palais de l’Unité, Paul Biya et le (...)
Baccalauréat général : les délibérations ont commencé => Les jurys sont à pied d’oeuvre sur l’ensemble du territoire. Un signe majeur (...)
Prostitution : Les jeunes filles défient les professionnelles => Depuis le début des vacances, la prostitution des jeunes filles a atteint (...)
Cameroun-Union africaine : Moussa Faki Mahamat à (...) => Le renforcement de la coopération bilatérale et la situation dans les régions (...)
Prorogation du mandat des conseillers municipaux => Décret N°2018/406 du 11 juillet 2018 Le président de la République, Vu la (...)
Insécurité routière : il faut des mesures fortes => Jusqu’à présent, les mécanismes de prévention mis en œuvre tardent à produire (...)
Chantiers de la CAN à Garoua : des mesures correctives (...) => Philemon Yang a instruit les entreprises de tout mettre en œuvre pour tenir (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0