PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Parti-Etat : J.P Fogui confond le Minjustice et Rdpc ?

jeudi 20 octobre 2016


Le Ministre délégué auprès du ministre de la justice, a convoqué ses camarades de parti avec sa casquette de second de Laurent Esso.

Jean Pierre Fogui a fait tutoyer la politique et son poste dans le gouvernement. En effet dans un communiqué publié ce mardi 18 octobre 2016, dans les colonnes du journal Cameroon tribune, le Ministre délégué auprès du Ministre de la Justice Garde des Sceaux s’est servi de l’en-tête de son ministère pour convier les militants du Rassemblement démocratique du peuple Camerounais (Rdpc) à « une importante » séance de travail. L’on peut ainsi lire sur ledit document « Ministère de la Justice , Cabinet du Ministre délégué », « Communiqué ».

C’est donc dans sa posture de Ministre délégué que Jean-Pierre Fogui également chef de la délégation permanente départementale du Rdpc de la Menoua invite ses camarades à une réunion. « Le ministre Jean-Pierre Fogui… invite les Présidents des sections Rdpc, Of-Rdpc et Oj-Rdpc et les membres de leurs bureaux, les députés, les députés suppléants, les Maires et leurs adjoints, ainsi que les élites de la Menoua à une importante séance de travail à la permanence du parti à Dshang le jeudi 20 octobre 2016 à 15 heures très précises… ». Cette convocation précise le communiqué s’inscrit dans le cadre de la visite de travail du président de la délégation permanente régionale du Comité central pour l’Ouest, le Sénateur Ibrahim Mbombo Njoya.

Parti-Etat

Cette curiosité observée dans le communiqué du ministre délégué auprès du ministre de la Justice Garde des Sceaux fait ressurgir le sempiternel sujet du Parti-Etat. Un monde dans lequel l’Etat du Cameroun et le Rassemblement démocratique du peuple camerounais ne font qu’un. La limite entre les deux entités étant invisible comme d’aucuns diraient à l’œil nu. Les cas d’écoles sont dès lors multiples. Si les flops des membres du gouvernement utilisant leur casquette de ministre dans une quelconque correspondance à l’adresse de militants ne sont pas monnaie courante, l’étroitesse des liens entre le régime en place et l’Etat est observable à plusieurs niveaux. L’on peut ainsi faire un arrêt sur les annuelles célébrations de l’existence du parti du flambeau. Chaque 24 mars, membres du gouvernement et assimilés se déportent dans leur fief pour fêter l’année qui s’ajoute au compteur, délaissant leur fonction. Que dire de ces affirmations qui soutiennent que la voie d’accès aux hautes fonctions de l’Etat est un passage par les rangs du Rdpc ? Que dire encore de ces détourneurs de fonds publics qui se recrutent pour la majorité au sein des fidèles du parti du Renouveau ? Comment oublier pour conclure, cette anecdote mettant en scène un ancien ministre traduit devant le tribunal criminel spécial, qui en guise de défense raconte-on avait argué que les fonds détournés avaient servi au financement d’un projet du parti du flambeau ?

Par Ben Christy Moudio(LNE)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Enseignement catholique : Où va la discipline (...) => Jadis réputé pour sa rigidité dans la gestion des effectifs et l’encadrement (...)
Parlement : De quoi a peur le SDF ? => Ses élus, absents des travaux depuis mardi dernier, en raison, disent-ils de (...)
Fraude et évasion fiscales : Le plan de bataille de (...) => Le 10e forum mondial sur la transparance et l’échange des renseignements dans (...)
Assemblée nationale : Cinq étages consumés => Un grave incendie s’est déclaré hier nuit, ravageant totalement une partie des (...)
Partenaires au développement : le clin d’œil du (...) => Un forum s’est déroulé hier à Yaoundé pour explorer les axes de coopération (...)
Nomination de responsables au ministère des Finances => Décret N° 2017/11320/PM du 13 novembre 2017. Le Premier ministre, chef du (...)
Nomination de responsables au ministère de l’Eau et de (...) => Décret n°2017/11321/PM du 13 novembre 2017. Le premier ministre, chef du (...)
Commerce intra-africain : Encore trop de barrières => En plus des procédures et frais exigibles déjà élevés, la corruption et le trop (...)
Humanitaire : La vie change avec Synergies africaines => De nombreuses personnes, démunies ou vulnérables, et autres institutions ont (...)
Situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : Le Sénat (...) => Hier à l’ouverture de la session, Marcel Niat Njifenji a dénoncé les attaques (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0