PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Partenaires au développement : le clin d’œil du Gicam

mercredi 15 novembre 2017


Un forum s’est déroulé hier à Yaoundé pour explorer les axes de coopération entre ces différents acteurs.

Et si on allait au-delà des mots. Et si on arrêtait d’affirmer que le secteur privé est un moteur de croissance sans véritablement lui donner les moyens de l’être. C’est en cela que l’initiative du Groupement inter patronal du Cameroun (Gicam) est louable, selon Christian Yoka, directeur de l’Agence française de développement (Afd). Au cours du forum qui a réuni hier à Yaoundé les partenaires au développement et le Gicam, à l’initiative de ce dernier, le directeur de cette institution au Cameroun a loué cette perche directe à eux tendue par le Gicam pour un accompagnement optimal du secteur privé. D’ailleurs, l’Afd est déjà engagée sur cette voie à travers plusieurs projets. L’un d’eux, le projet des Centres de formation professionnelle sectoriels sera cofinancé par le Gicam.

En fait, l’objectif principal de ce forum est, selon Célestin Tawamba, président du Gicam, de poser les bases d’une collaboration plus efficiente et efficace entre les deux parties. Isaac Tamba, directeur général de l’Economie au ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat), voit en ce forum une réponse aux observations faites à la délégation camerounaise qui s’est récemment rendue à Washington, en marge des assemblées annuelles de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international. « Des partenaires techniques et financiers nous ont confié que le Cameroun n’arrivait pas à exploiter les possibilités de financement du secteur privé qui sont mises à sa disposition. Bien plus, il nous a été reproché le fait que d’année en année, les marges de progression que nous avions enregistrées en terme de présence s’effritaient », a affirmé le directeur général de l’Economie. Autrement dit, il ne se pose pas un problème de financements mais, plutôt de disponibilité des projets bancables.

Parlant de projets justement, le Gicam a présenté un pipeline de projets qui pourrait contribuer à rendre plus fort le secteur privé. Il est au préalable question, au niveau de l’environnement des affaires de renforcer le dialogue public-privé ; de créer un centre de développement de l’entreprise ; de produire un livre blanc sur l’économie camerounaise, entre autres. Les institutions d’aide au développement présentes à ce forum se sont engagées à collaborer avec le Gicam pour un secteur privé plus compétitif.

Par Aïcha NSANGOU(CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Marcel Niat/Célestine Ketcha : Ennemis intimes => Le président du Sénat et le maire de Bangangté se vouent une cordiale (...)
Décentralisation : le ministre dans les chantiers de (...) => Georges Elanga Obam a visité les hôtels de ville en construction de Douala V (...)
Lutte contre la corruption : au grand mal, les grands (...) => La volonté politique du président de la République est mise en oeuvre depuis (...)
Fête de fin du Ramadan : à l’heure des derniers (...) => Les préparatifs en prélude à la fête de fin du mois de Ramadan s’intensifient (...)
Lutte contre la corruption : comment la CONAC s’est (...) => La création de la Commission nationale anti-corruption par le président de la (...)
Elecam:l’éternel recommencement => Une nouvelle direction vient d’être nommée, près de deux ans et demi après des (...)
Awards des entreprises et acteurs de la communication : (...) => Le nouveau trophée du prix de l’excellence en communication au Cameroun (...)
Hôpital d’Ebomè-Kribi : deux naissances de triplés (...) => Les six bébés nés le 22 avril dernier se portent bien, mais l’une des mamans (...)
Chantier des jeux universitaires de Maroua : il faut (...) => Le président du comité local d’organisation est descendu sur le terrain mardi (...)
Cameroun-Chine : L’ambassadeur Wei Wenhua fait ses (...) => Arrivé en fin de séjour, le diplomate chinois a été reçu en audience hier par le (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0