PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Organisation CAN 2016 : Et si le Cameroun échouait ?

dimanche 7 février 2016


Le taux d’exécution des travaux est très faible. Les entreprises adjudicataires accusent d’énormes retards, alors que le délai est proche. Le gouvernement est davantage inquiet.

A 25 jours de la visite de la mission d’évaluation de la Confédération africaine de football (CAF) sur les chantiers de construction des infrastructures devant accueillir à Yaoundé, la Coupe d’Afrique des nations (CAN) féminine de novembre prochain, l’inquiétude grandi au sein du gouvernement camerounais. C’est à se demander si le pays de Roger Milla sera prêt à respecter les délais et le cahier de charges imposés par l’instance africaine. C’est que, sur les sites des projets concernés, il se dégage un même constat : le taux d’exécution des travaux est très faible et les entreprises adjudicataires accusent d’énormes retards. Des retards qui rendent hypothétique l’organisation de cette grande fête du football féminin en terre camerounaise. Car le délai de livraison étant fixé au 31 juillet prochain, soit 03 mois avant le coup d’envoi de la compétition.

Les travaux de construction desdites infrastructures sont répartis en quatre Lots. Le Lot 1 qui concerne le génie civil, confié à l’entreprise chinoise, Sinohydro d’une valeur de 3.221.177.425 Fcfa pour la construction des tribunes et des vestiaires dans les stades Annexes 1 et 2, ainsi que pour le stade militaire. Selon le rapport du Directeur des constructions, le taux d’avancement des travaux est de 30% contre 43% de consommation du délai. Le Lot 2, lui, concerne la construction des airs de jeu. Il a été attribué au Groupement CSR/Impresa Sartori pour un montant de 1.220.519.342 Fcfa. Ici, les travaux accusent un retard de 43%, selon le même rapport. Le Lot 3 pour sa part est assuré par l’entreprise chinoise, Sinohydro, chargée de la construction des voiries et parkings pour un montant de 754.114.080 Fcfa. Pour ce Lot, le taux de consommation des délais est estimé à 70%. De quoi inquiéter les membres du gouvernement qui ont effectué une visite interministérielle hier, sur les sites des chantiers. Le Lot 4 quant à lui, ne serait pas encore en exécution sur le terrain.

Des ruptures de marché en vue (?)

« Ce qui nous préoccupe le plus, ce sont les Lot 1 et 3 de Sinohydro. Ça fait 10 jours qu’ils étaient à l’arrêt à cause du manque de ciment, de l’encadrement, des matériaux, de personnel nécessaire etc. Dans ce rythme-là, je ne crois pas qu’ils vont respecter le planning », a confié le Directeur des constructions. Plus concrètement, les retards observés s’expliquent « par le manque de mobilisation des entreprises certes, mais d’une entreprise en particulier (Sinohydro, Ndlr.) qui a le plus gros marché (...) cette entreprise n’a pas mis les moyens nécessaires et suffisants pour mobiliser les personnes, les matériels, la technologie pour pouvoir respecter son marché », explique His Hervé, contrôleur des travaux au stade Omnisports de Yaoundé. L’entreprise pointée du doigt a beau se défendre et assurer que « tout sera fait pour rattraper ce retard, à travers le travail de nuit », mais il semble qu’il est un peu tard. Le marché pourrait lui être retiré dans les prochains jours. « Il y a des mises en demeure qui ont été servies à l’entreprise Sinohydro. Nous pensons que dans un délai très bref, nous devrons savoir s’il est possible de continuer avec Snohydro, s’il faut la remplacer ou délester ses Lots. La décision est capitale et elle doit être prise rapidement. C’est un projet de gouvernement, ce n’est pas un marché comme les autres. Ce n’est pas imaginable que la CAN soit retirée au Cameroun parce qu’il n’y a pas d’infrastructures », a annoncé le ministre délégué à la Présidence chargé des marchés publics, Abba Sadou. Cela va-t-il changer grand-chose ? Tic tac…le temps nous le dira !

Par Arthur Wandji(LNE)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Enseignement catholique : Où va la discipline (...) => Jadis réputé pour sa rigidité dans la gestion des effectifs et l’encadrement (...)
Parlement : De quoi a peur le SDF ? => Ses élus, absents des travaux depuis mardi dernier, en raison, disent-ils de (...)
Fraude et évasion fiscales : Le plan de bataille de (...) => Le 10e forum mondial sur la transparance et l’échange des renseignements dans (...)
Assemblée nationale : Cinq étages consumés => Un grave incendie s’est déclaré hier nuit, ravageant totalement une partie des (...)
Partenaires au développement : le clin d’œil du (...) => Un forum s’est déroulé hier à Yaoundé pour explorer les axes de coopération (...)
Nomination de responsables au ministère des Finances => Décret N° 2017/11320/PM du 13 novembre 2017. Le Premier ministre, chef du (...)
Nomination de responsables au ministère de l’Eau et de (...) => Décret n°2017/11321/PM du 13 novembre 2017. Le premier ministre, chef du (...)
Commerce intra-africain : Encore trop de barrières => En plus des procédures et frais exigibles déjà élevés, la corruption et le trop (...)
Humanitaire : La vie change avec Synergies africaines => De nombreuses personnes, démunies ou vulnérables, et autres institutions ont (...)
Situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : Le Sénat (...) => Hier à l’ouverture de la session, Marcel Niat Njifenji a dénoncé les attaques (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0