PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Nouvelle rixe entre Kobila et Kamto

samedi 3 octobre 2015


A la veille d’une audience de leur procès, le premier accuse le second de rechercher une immunité.

Les professeurs Maurice Kamto et James Mouangué Kobila étaient encore hier devant la barre du Tribunal de Première Instance de Yaoundé, Centre administratif, pour une affaire de diffamation. En fait, l’ancien ministre délégué à la Justice, Maurice Kamto a traduit en justice son jeune collègue, James Mouangué Kobila pour diffamation dont il se sent victime, après que ce dernier l’a accusé dans les médias de plagiat qu’il aurait perpétré sur ses travaux. La semaine dernière, Maurice Kamto s’est prononcé sur deux sujets d’actualité, au point de faire la Une de certains tabloïds. Pour son adversaire au tribunal, l’ancien ministre est-il « en quête d’immunité pour son affaire de plagiat ? »

« A l’approche de chaque audience, Maurice Kamto effectue au moins une sortie politique. Il n’a pas dérogé à la règle à l’approche de l’audience du mardi, 29 septembre 2015, date à laquelle le procès doit reprendre à zéro, à sa demande », écrit James Mouangué Kobila dans une tribune libre. L’ancien membre du comité de normalisation de la fédération camerounaise de football estime, cette que fois, «  la peur augmentant sans aucun doute », il (Maurice Kamto) ne s’est plus contenté d’une sortie comme d’habitude, mais de trois sorties médiatiques dans la semaine précédant son procès. « Sous le prétexte d’apporter son soutien aux personnes placées en garde à vue administrative pour « réunion non déclarée et rébellion (refus d’obtempérer à l’ordre d’un sous-préfet) », le 15 septembre 2015, il a publié une déclaration dont les 3/4 sont plutôt consacrés… « au lancement de la prochaine campagne de son propre parti sur « la réforme du Code électoral ».

Du côté de Maurice Kamto, la réplique est immédiate. C’est ainsi que le conseiller à la communication du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (Mrc), Sosthène Médard Lipot dont Maurice Kamto est le président estime que « Monsieur Mouangué Kobila est obnubilé et obsédé par l’image de notre président. Est-ce nous, qui avons provoqué l’interpellation de Jean Marc Bikoko ? Le sujet qu’il voulait aborder dans le cadre de la sortie de la Dynamique citoyenne est une question éminemment politique. Est-ce nous qui avons initié le Café politique des journalistes ? Nous avons donné notre point de vue », se défend Sosthène Médard Lipot.

Le communicateur du Mrc conseille à l’enseignant de Droit, James Mouangé Kobila de ne pas confondre vie privée et vie publique de Maurice Kamto en faisant un lien entre leur procès et le statut d’homme politique de ce dernier. D’ailleurs, Sosthène Médard Lipot n’a pas manqué de rappeler que James Mouangué Kobila a été l’étudiant de Maurice Kamto est que, a-t-il lancé, « l’élève doit dépasser le maître, et non le tuer ».

Par Justin Blaise Akono(répères)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Pk 11 : du sourire pour des orphelins => Les pensionnaires du Refuge Meinrad Hebga ont reçu des cadeaux de femmes (...)
Communauté urbaine Douala : 52,6 milliards pour (...) => Budget en baisse de près de 8%, qui met l’accent sur les infrastructures et (...)
Don d’ordinateurs du chef de l’Etat : « Happy Day » à (...) => 1000 étudiants ont effectivement reçu leurs ordinateurs hier, des mains du (...)
Corruption : comment l’Etat a perdu 1 302 milliards => Ce montant est révélé dans le rapport de la CONAC sur l’état de la corruption (...)
Promotion de l’esprit d’entreprise : désormais dès le (...) => Une convention de partenariat y relative, liant le Minesec à l’APME, signée (...)
Après l’incendie à l’Assemblée nationale : la continuité du (...) => Le communiqué à l’issue de la réunion du Bureau tenue hier sous la présidence (...)
Brenda et Junior BIYA classé respectivement 5ème et 16 (...) => Sur la liste des 405 admis du dernier concours de l’ENAM figure en bonne (...)
Roger Chantal Tuilé fait une grève de la faim devant (...) => Après avoir sollicité l’intervention de l’ambassadeur des USA au Cameroun dans (...)
Droit d’auteur : le PM prescrit une large diffusion du (...) => Le communiqué rendu public à l’issue du Conseil de cabinet du mois de (...)
Fête du coq : les 20 ans célébrés à Yaoundé => Cette année, la communauté toupouri a mis l’accent sur la paix et le (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0