PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Ndedi Eyango répond à Ama Tutu Muna.

jeudi 26 décembre 2013


L’intégralité de la réponse du sociétaire de la Socam à la mise en demeure du ministre Ama Tutu Muna.

Madame le Ministre,

j’accuse bonne réception de votre correspondance susvisée, relative à l’objet sus-mentionné.

En effet, votre mise en demeure porte sur les griefs, relevés par vos services, sur les opérations électorales relatives à l’assemblée générale extraordinaire du 02 novembre 2013 et à l’issue de laquelle, j’ai été élu président du conseil d’administration de la Société civile camerounaise de l’art musical (Socam).

Madame le Ministre,

Permettez-moi de vous signaler qu’en tant que membre sociétaire de la Socam, j’ai posé ma candidature au poste de président du conseil d’administration. Pour ce faire, j’ai eu à fournir toutes les pièces requises par les statuts et règlements qui régissent la Socam, conformément à l’article 4 du code électoral. Mon dossier, y compris ceux des membres de la liste que je conduisais, ont été validés par le comité électoral mis en place à cet effet.

S’agissant de la double nationalité que vous mentionnez à travers votre interpellation suscitée, il me plaît de vous informer qu’en plus des pièces exigées, le comité électoral m’a exceptionnellement demandé de lui produire un certificat de nationalité camerounaise. Ledit document, certifié-et délivré par l’autorité compétente camerounaise, a été bel et bien versé dans mon dossier de candidature et n’a fait l’objet d’aucune contestation.

Pour ce qui est enfin de votre interpellation qui m’intime l’ordre de trouver un « moyen de revenir à la légalité » et au vu des arguments que je viens d’énoncer, je puis affirmer que, mon statut de président du conseil d’administration de la Socam est légal. Madame le Ministre, il est tout à fait évident que lors de cette assemblée générale extraordinaire élective, je n’ai joué que le rôle de l’artiste musicien, membre sociétaire de la Socam, qui briguait le poste de président du conseil d’administration que j’occupe à ce jour, grâce aux suffrages exprimés de manière massive par les artistes musiciens et autres ayant droit de la Socam.

Aussi, seul le comité électoral est habilité à vous répondre sur les récriminations que vous évoquez, quant au quorum d’une part et à la présidence de ladite assemblée générale extraordinaire élective, d’autre part.

Madame le Ministre,

Je voudrais traduire ici, toute ma détermination à accomplir les missions qui relèvent de mes prérogatives de président du conseil d’administration de la Socam, élu solennellement le 02 novembre 2013, à l’effet de mettre en marche tous les engagements pris et surtout, cette confiance légitime portée sur ma personne et qui visent, au bout, la valorisation de l’artiste, camerounais.

En espérant vous avoir apporté des éléments de réponse suffisants à vos préoccupations, Veuillez agréer, Madame le Ministre, l’expression de ma parfaite considération.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Festi-bikutsi : Aloa Javis et Beti Joseph célébrés => Un hommage à ces deux légendes du rythme sera la principale ligne de cette (...)
Mballa Roger’s est mort ! => L’auteur du titre à succès « Ma ding wa » est décédé dans la nuit de jeudi à (...)
Gospel : Gaston Beni en messager du Christ => Le chantre-évangéliste a présenté son nouvel album « Espoir en Jésus » lors (...)
Manu Dibango en conclusion => L’icône de la musique camerounaise et africaine était la vedette du gala de (...)
Longuè Longuè :je ne suis pas fou => L’artiste musicien qui défraie la chronique sur la toile avec ses vidéos a (...)
Musique : Mr Black, on y croit ! => Le jeune rappeur séduit ses pairs avec son titre « Bats-toi frérot ». Rimes, (...)
Musique : Taty Eyong, c’est son comme ça ! => Entre africanité et modernité, l’artiste camerounaise, est une voix qui mérite (...)
Spectacle : Ntondobe, la résurrection => Après 18 ans d’absence, l’artiste a renoué samedi dernier avec la scène à (...)
Droits d’auteur de l’art musical : et maintenant (...) => La toute nouvelle Sonacam fait ses premiers pas, et déjà elle doit affronter (...)
Festival Me-mi-ke : le Noun expose ses richesses => La 8e édition, lancée le 6 septembre dernier à Yaoundé, s’achève ce samedi. (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0