PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Musique : Georges Seba, résolument gospel

dimanche 27 août 2017


Cameroon Tribune a rencontré l’artiste en séjour au Cameroun pour parrainer un concours dimanche prochain à Yaoundé.

Un retour, sous le signe de la main tendue. Georges Seba, dont l’art est tout de suite associé au tube « Barré-collé » (1989), a déposé ses bagages à Yaoundé. Dimanche, il va accompagner de jeunes chanteurs de gospel dans le cadre de la grande finale du concours «  Gospel A cappella », dès 16h au palais des Congrès. Le chanteur d’origine camerounaise aime poursuivre les grandes causes, et n’a pas résisté à l’invitation des organisateurs de cette initiative, visant l’éclosion de talents du gospel camerounais. Georges Seba, l’homme aux sept albums sortis entre 1979 et 1994, est installé en France depuis plusieurs années. C’est là qu’il creuse un sillon immense dans le champ du gospel international. Il en est aujourd’hui une vedette. Aux lyrics et mélodies religieuses, Georges Seba marie le rythme bikutsi, pour des créations originales et uniques. Ses titres-phares dans le style gospel « Alleluia Le » ou « Mbolo » font sensation sur les scènes du monde.
Le monde justement, est tout petit quand il s’agit de la carrière de Georges Seba, lui qui a vogué d’un continent à un autre, à la recherche de ce « je ne sais quoi » qui ferait toute la différence. Les plus grandes voix le veulent dans l’empreinte de leurs albums. Paul Simon, les Kassav, Céline Dion, Chimène Badi, Cesaria Evora, Michel Sardou, Salif Keïta, Garou, Edith Lefel, Ismaël Lô, Florent Pagny, Tina Arena, etc., ont invité sa guitare, ses arrangements ou ses chœurs dans leurs plus belles réalisations. La moustache a laissé place à la barbe et la coupe afro couleur ébène avec le temps s’est transformée en longs cheveux gris, mais Georges Seba est resté ce musicien sentimental. Surtout quand il évoque Yaoundé, cette ville où il a grandi et qu’il aime. D’ailleurs, il lui dédie une chanson à dévoiler sous peu. Un projet parmi d’autres, une aventure au cœur de tant d’autres, que le célèbre musicien né à Enongal (Sud-Cameroun) a bien voulu partager avec Cameroon Tribune, dans un entretien réalisé sur le balcon d’un célèbre hôtel de Yaoundé, sa chère capitale.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Musique : Mr Black, on y croit ! => Le jeune rappeur séduit ses pairs avec son titre « Bats-toi frérot ». Rimes, (...)
Musique : Taty Eyong, c’est son comme ça ! => Entre africanité et modernité, l’artiste camerounaise, est une voix qui mérite (...)
Spectacle : Ntondobe, la résurrection => Après 18 ans d’absence, l’artiste a renoué samedi dernier avec la scène à (...)
Droits d’auteur de l’art musical : et maintenant (...) => La toute nouvelle Sonacam fait ses premiers pas, et déjà elle doit affronter (...)
Festival Me-mi-ke : le Noun expose ses richesses => La 8e édition, lancée le 6 septembre dernier à Yaoundé, s’achève ce samedi. (...)
Droits d’auteur de l’art musical : une nouvelle société (...) => La Société nationale camerounaise de l’art musical (Sonacam) constituée au (...)
Gospel : la voix…tracée => Le chanteur Georges Seba a pris part à la finale de la deuxième édition du (...)
Musique : Georges Seba, résolument gospel => Cameroon Tribune a rencontré l’artiste en séjour au Cameroun pour parrainer un (...)
Musiques et danses patrimoniales : ouverture de bal ce (...) => Le lancement officiel de ce festival dédié à l’expression du multiculturalisme (...)
Le groupe TAMKAM II survie après la mort de Jean (...) => Une messe d’action de grâces a été dite le 30 juin en mémoire de l’un des (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0