PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Mœurs : Nouveaux cas de sodomie dans la famille Djomo Pokam

lundi 10 mars 2014


Après le décès tragique d’un de ses membres, le regretté Narcisse Djomo Pokam, cette famille vient d’enregistrer une nouvelle victime.

Il s’appelle Romuald Sorelle K, tout juste âgé de 08 ans. Sodomisé depuis près de 03 semaines par son cousin, Loïc Djomo, âgé de 21 ans. Dimanche 03 mars 2014, Viviane Nyamen est loin de s’imaginer ce qu’elle s’apprête à vivre, lorsqu’elle s’installe à son lieu de commerce habituel, sis au lieu dit carrefour camp sic Tsinga, où elle tient un call-box. Dans l’après-midi, elle croit tomber des nues, lorsqu’elle apprend de la bouche des passants, que 2 jeunes garçons parmi lesquels le sien, ont été violé et sodomisé au quartier Bastos, lieu dit nouvelle route. Sans perdre de temps, la jeune mère s’empresse d’appeler le grand oncle de son mari (Rostand Djomo Kouokap), le sieur Ernest Chimi qui la rejoint aux environs de 22h45, pour qu’ils se rendent ensemble au domicile de son époux (lieu de résidence de l’enfant depuis leur séparation il y a 03 ans). Là, ils sont accueillis par la belle-mère de Viviane qui montre un certain désintérêt face aux questions du grand oncle. « Je savais que ça allait arriver. Allez demander à maman Julienne (sa coépouse), c’est elle qui a conduit le petit à l’hôpital », répond-t-elle précisément. C’est alors que, le mari de la jeune femme fait son entrée et se met à l’invectiver d’après cette dernière.

Face à cela, Viviane ne demande qu’à voir ses enfants, et plus encore, le jeune Romuald Sorell, la victime. Sa requête n’ayant pas de suite, elle entreprend d’aller dans la chambre des petits pour les voir. Mais, elle n’y parviendra pas, car brutalement projetée au sol par deux personnes. Dans cet élan, elle heurte sa tête contre une porte derrière elle. Elle réussit néanmoins à identifier sa belle-mère et son mari comme étant ses agresseurs. Elle se défend autant qu’elle peut, mais les coups ne cessent de pleuvoir sur elle. Finalement, son mari appelle la police pour la faire arrêter. Elle en profite pour se soustraire des griffes de sa belle-mère et va voir son fils.

Tristes révélations

Elle le trouve assis dans son lit, la tête baissée, tout attristé. Elle lui demande ce qui lui est arrivée. « Maman, on a fait des mauvaises choses sur moi. J’ai essayé de venir te dire, mais papa à dit que je ne devais en parler à personne. C’est Loïc, il m’a fait ça 05 fois et après j’ai vu la bouillie », raconte la mère, en larmes. A la question de savoir s’il a été conduit dans un centre de santé et depuis combien de temps ça dure, le petit Romuald lui répondra que ça dure depuis 03 semaines, et qu’il a été conduit la veille dans un centre de santé du coin. Là, il leur a été demandé de repasser le lendemain. Mais, le lendemain en question, il a directement été apprêté par sa grand-mère pour l’école.

En colère, surtout qu’aucune action n’a été entreprise contre le Loïc en question, Viviane ferra appel à ses frères, pour l’aider à récupérer ses enfants. A l’arrivée de ces derniers, la police est déjà sur le lieu. Seulement, ils se dirigent vers la mauvaise maison qui se trouve être celle du voisin. À l’issue de cette confusion, le voisin en question porte plainte pour violation de domicile et les frères de Viviane (Thierry Nekafeu, Alex Yannick Tchoya et Hudalgo Michel Njiamegni), sont arrêtés par les éléments de la police du 8ème arrondissement. Viviane à son tour, portera plainte contre Loïc Djomo, le violeur qui officiellement serait âgé de 16 ans, alors qu’il en a 21.


Tripatouillages et magouilles

Au commissariat, les enquêtes font état de ce que tout partirait d’une histoire de téléviseur. Le jeune Romuald, fan de dessins animés, s’est laissé avoir par Loïc qui lui a proposé de venir plutôt dans sa chambre regarder avec lui la télé. Alors même que les enquêtes sont encore en cours, un des enquêteurs fait remarquer que, le violeur semble être suspect, de par sa démarche. Après examens médicaux, il en ressort que lui aussi à longtemps été sodomisé. Mais par qui ? C’est là où l’histoire coince. Selon les révélations de l’enfant au commissariat, il y a au sein de leur maison, une pièce secrète où leur père les fait souvent monter pour des expériences qu’il ne saurait décrire.

C’est une piste qui, selon la mère et sa famille, peut être exploitée. Mais, le père, le sieur Rostand Djomo ne veut pas que l’affaire aille plus loin, et intime aux policiers, l’ordre de se limiter à l’affaire qui les concerne, celle de violation de domicile, et de la sodomie du petit Romuald Sorell. Selon des indiscrétions, tout porterait à croire que, le jeune Loïc aurait été en son temps, sodomisé par le père de Romuald Sorell. En attendant, tous continuent de vivre dans le même immeuble, le sodomisé et son bourreau seulement séparé d’un mur. Aucun reproche n’ayant jamais été fait à ce dernier, quand à son attitude, vis-à-vis de sa victime. Tout au contraire, il est protégé et choyé, apprend-on.

Au commissariat du 8ème arrondissement, ou les 03 frères sont gardés à vue depuis la semaine dernière, l’on parle d’arrangement à l’amiable. Mais, selon des indiscrétions, il s’agirait de proposer à la mère de faire oublier l’affaire de violation de domicile pour que soit relaxé ses frères, si elle convenait à fermer les yeux sur le viol et la sodomie de son fils.

Par Florette MANEDONG (Le Messager)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Enseignement catholique : Où va la discipline (...) => Jadis réputé pour sa rigidité dans la gestion des effectifs et l’encadrement (...)
Parlement : De quoi a peur le SDF ? => Ses élus, absents des travaux depuis mardi dernier, en raison, disent-ils de (...)
Fraude et évasion fiscales : Le plan de bataille de (...) => Le 10e forum mondial sur la transparance et l’échange des renseignements dans (...)
Assemblée nationale : Cinq étages consumés => Un grave incendie s’est déclaré hier nuit, ravageant totalement une partie des (...)
Partenaires au développement : le clin d’œil du (...) => Un forum s’est déroulé hier à Yaoundé pour explorer les axes de coopération (...)
Nomination de responsables au ministère des Finances => Décret N° 2017/11320/PM du 13 novembre 2017. Le Premier ministre, chef du (...)
Nomination de responsables au ministère de l’Eau et de (...) => Décret n°2017/11321/PM du 13 novembre 2017. Le premier ministre, chef du (...)
Commerce intra-africain : Encore trop de barrières => En plus des procédures et frais exigibles déjà élevés, la corruption et le trop (...)
Humanitaire : La vie change avec Synergies africaines => De nombreuses personnes, démunies ou vulnérables, et autres institutions ont (...)
Situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : Le Sénat (...) => Hier à l’ouverture de la session, Marcel Niat Njifenji a dénoncé les attaques (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0