PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Mobile Money : Orange money augmente les prix.

mercredi 2 août 2017


La nouvelle reçue hier par voie de SMS a eu le don de provoquer l’ire des abonnés.

Plat, bref, et surtout inattendu, le message envoyé par Orange Cameroun a pris la plupart des utilisateurs au dépourvu. « Cher client, à partir du 1er août 2017, les tarifs Orange Money évoluent mais restent inégalés. Orange vous remercie de votre fidélité », ainsi était-il formulé. En fait deux fonctionnalités vont fondamentalement changer. Premièrement, le transfert d’argent est désormais payant. Autrefois, l’expéditeur ne déboursait rien du tout pour effectuer un envoi vers autre abonné Orange. Mais à partir d’aujourd’hui, le service est payant et les frais d’envoi seront facturés de 50 Fcfa à 400 Fcfa selon les montants à transférer.

Le bénéficiaire continuera bien sûr de supporter les frais lors du retrait. Sauf que ceux-ci ont eux aussi connu une évolution en termes de coût. L’augmentation s’élève à 10%. Ceci constitue le deuxième changement. Cette nouvelle grille tarifaire est disponible sur le site d’Orange Cameroun depuis hier soir. Et pour Reine Nyoga, chef des produits Orange Money « Il s’agit en réalité de réduire les charges de ce service ». Six offres parmi lesquelles le dépôt d’argent, l’achat de crédit ou encore le transfert vers mobile demeurent néanmoins gratuits.

Le changement qui prend effet dès ce mardi 1er août est très mal accueilli et suscite déjà des critiques acerbes, notamment sur les réseaux sociaux. « La gloutonnerie commence », s’écrie par exemple un internaute qui n’hésite pas à appeler au boycott du service Orange Money en signe de protestation. Certains utilisateurs ont même pris la résolution de vider leurs comptes avant que la mesure ne soit effective. Une partie de l’opinion estime également que les structures chargées de la protection des consommateurs et de la régulation dans ce domaine font preuve de laxisme.

Le ministère des Postes et des télécommunications n’a justement pas encore réagi. Mais à l’Agence de régulation des télécommunications, une source interne ayant requis l’anonymat avoue que l’agence a reçu environ une vingtaine d’offres commerciales qui sont encore en étude. Difficile de savoir néanmoins si la nouvelle configuration Orange Money fait partie de ce lot. De son côté, Reine Nyoga précise que le service du Mobile Money est régulé par la Banque des Etats de l’Afrique centrale. « Celle-ci étudie chacune des offres en rapport avec ce service avant de la valider éventuellement. Par ailleurs, Orange n’est pas le premier à facturer le transfert d’argent. MTN le fait déjà depuis un certain temps », conclut-elle.

Par Lucien Bodo(Mutations)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Préparation du budget : rudence et discipline => C’est dans cette logique que devra s’inscrire la préparation du prochain (...)
Présidentielle 2018 : les Etats-Unis n’ont pas de (...) => L’ambassadeur Peter Henry Barlerin l’a réitéré mardi à l’issue d’une audience (...)
Présidentielle 2018 : Paul Biya, le candidat qui (...) => C’est le titre de l’éditorial que signe Samuel Mvondo Ayolo, dans la dernière (...)
Camwater : un nouveau PCA installé => Patrick Kum Bong Akwa, installé mardi dernier par le ministre de l’Eau et de (...)
Télécommunications et TIC : l’annuaire des données (...) => Il a été officiellement remis hier au ministre des Postes et Télécommunications
Cameroun-Espagne : le courant passe => Arrivé en fin de séjour, l’ambassadeur du Royaume d’Espagne a fait le bilan de (...)
Baccalauréat général 2018 : les clés de la réussite de (...) => Les performances de la région à cet examen font un bond en passant de 39,03% (...)
Services publics : la maladie du vendredi => Fonctionnaires et autres travailleurs ont pris l’habitude de se donner (...)
Ebolowa : l’hôtel du Comice livré en novembre => Après près de huit ans de travaux, l’ouvrage en est aujourd’hui au stade des (...)
Transformation du bois : un Camerounais rachète les (...) => La procédure de redressement judiciaire de mars 2018 s’est soldée il y a (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0