PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Microfinance : des clés pour éviter la banqueroute

mercredi 13 septembre 2017


Selon les acteurs du secteur réunis récemment à Bafoussam, la qualité de la ressource humaine permet d’assurer la pérennité à travers une bonne maîtrise des risques.

Créer une plateforme de recyclage permanent des ressources humaines, institutionnaliser les tontines, instaurer en urgence un système commun de gestion des effets et des risques, mettre sur pied des stratégies communes de promotion du crédit, de l’épargne et de la recherche des ressources durables, et enfin, faire le lobbying pour l’adoption de la convention collective des EMF encore en veilleuse. Voilà quelques pistes de solutions proposées aux acteurs du secteur de la microfinance la semaine dernière à Bafoussam. Ceci pour s’éloigner du spectre de la banqueroute qui plane souvent sur ces établissements de crédit depuis plusieurs années.
C’était à l’occasion de la réunion sectorielle sur le thème : « Quelles ressources humaines pour la pérennité des EMF à travers la maîtrise des risques », organisée par le Fonds national de l’emploi (FNE). Une rencontre présidée par le préfet de la Mifi, Chaibou. A en croire Pierre Tekapsso, chef d’agence FNE Ouest, les structures de microfinance font partie des entreprises hors agricoles du secteur privé qui créent le plus d’emplois productifs, décents et durables dans la région de l’Ouest. Mais leur situation n’est pas toujours reluisante.

Au Cameroun, près de 400 établissements de microfinance (EMF) exercent leurs activités pour près de 1000 guichets et près de deux millions de clients et contribuent pour 10% au financement de l’économie nationale. Mais, depuis quelques années, des difficultés ont conduit à la fermeture de plusieurs d’entre eux. On est ainsi passé de plus de 600 EMF au début des années 2000 à près de 400 aujourd’hui.

Pour Jérémie Nsangou, expert en microfinance, la qualité de la ressource humaine est primordiale pour assurer la pérennité des EMF. « Les EMF courent des risques de liquidité, de crédit et de marché qui, lorsqu’ils sont mal gérés, entraînent comme conséquences l’absence de liquidité, l’insolvabilité et le manque de rentabilité  », a-t-il expliqué .

Par Eric Vincent FOMO(CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Marcel Niat/Célestine Ketcha : Ennemis intimes => Le président du Sénat et le maire de Bangangté se vouent une cordiale (...)
Décentralisation : le ministre dans les chantiers de (...) => Georges Elanga Obam a visité les hôtels de ville en construction de Douala V (...)
Lutte contre la corruption : au grand mal, les grands (...) => La volonté politique du président de la République est mise en oeuvre depuis (...)
Fête de fin du Ramadan : à l’heure des derniers (...) => Les préparatifs en prélude à la fête de fin du mois de Ramadan s’intensifient (...)
Lutte contre la corruption : comment la CONAC s’est (...) => La création de la Commission nationale anti-corruption par le président de la (...)
Elecam:l’éternel recommencement => Une nouvelle direction vient d’être nommée, près de deux ans et demi après des (...)
Awards des entreprises et acteurs de la communication : (...) => Le nouveau trophée du prix de l’excellence en communication au Cameroun (...)
Hôpital d’Ebomè-Kribi : deux naissances de triplés (...) => Les six bébés nés le 22 avril dernier se portent bien, mais l’une des mamans (...)
Chantier des jeux universitaires de Maroua : il faut (...) => Le président du comité local d’organisation est descendu sur le terrain mardi (...)
Cameroun-Chine : L’ambassadeur Wei Wenhua fait ses (...) => Arrivé en fin de séjour, le diplomate chinois a été reçu en audience hier par le (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0