PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Mason Cyrille Elong Ewing : styliste sans complexes

jeudi 20 octobre 2016


L’artiste collectionne plusieurs défilés et est aussi producteur de cinéma malgré son handicap visuel.

Après 28 ans d’absence, le styliste designer Mason Cyrille Elong Ewing se prépare à fouler son pays le Cameroun dans quelques jours. Au programme de son séjour en terre natale, la présentation d’un défilé le 29 octobre prochain au Hilton Hôtel de Yaoundé. Né le 9 avril 1982 dans un hôpital de Douala d’un père américain et d’une mère d’origine camerounaise, le créateur de mode, handicapé visuel, se sert de ses souvenirs pour réaliser ses dessins et ses coupes. Malgré son handicap, Mason Ewing a réussi à réaliser sa passion pour l’art. « Il y a beaucoup de personnes handicapées qui font des choses magnifiques et personne n’en parle », déplore-t-il. Grâce à son sens de l’imagination et son toucher poussé, l’artiste parvient à distinguer tout type de tissus. Ce qui justifie son penchant pour le coton bio, la soie, la dentelle et le cachemire pour réaliser ses robes.

Pour son retour aux sources, le passionné de l’art va présenter sa collection « Madison » et la nouvelle collection de haute couture « Espoir pour l’avenir » et bien d’autres surprises. « A cette collection, j’ai associé mon égérie : le mannequin Amélie Rondel-Reichrath », rassure-t-il. Ses difficultés, c’est trouver les investisseurs. « Pour 2017, j’aimerais avoir des partenaires financiers qui viennent de l’Afrique ou de mon pays , le Cameroun, pour mes projets dans la mode et le cinéma, notamment mon long-métrage intitulé « Coup de foudre à Yaoundé » tourné majoritairement au Cameroun. J’ai beau avoir la nationalité française, je suis Camerounais en premier lieu », conclut-il.

La mode, Mason Ewing la côtoie depuis le 21 septembre 2007. Il se souvient de son premier défilé il y a 10 ans. « Ce fut un grand succès dans la ville de Paris. Mais malheureusement, il ne m’a pas ouvert des portes. Ma couleur de peau, mon handicap et mes origines africaines n’ont pas arrangé les choses », regrette-t-il. « Aujourd’hui, la maison de couture Mason Ewing se développe très bien et le futur va devenir très intéressant », espère-t-il.

Par Sorèle GUEBEDIANG à BESSONG(CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Jean Michel Nintcheu:une vie de résistant => L’homme politique s’est très souvent illustré par des initiatives et des prises (...)
Me Dieudonné Happi : un avocat pour le redressement => En plein échange avec le Secrétaire général du ministère des Sports et de (...)
Célestin Kamanou Tawamba:un meunier aux commandes du (...) => A 51 ans, Célestin Kamanou Tawamba, ce capitaine d’industrie devient le 10e (...)
Gabrielle Aboudi Onguene au top => Elle a fait naître de l’espoir dans le coeur des plus jeunes. Meilleure (...)
Imbolo Mbue : Rencontre avec un phénomène littéraire => La jeune Camerounaise a effectué une entrée fracassante dans l’univers du (...)
Christian Ngan : Au bonheur des peaux noires => L’entreprise de produits cosmétiques « Madlyn Cazalis » se sert de la nature (...)
Mason Cyrille Elong Ewing : styliste sans complexes => L’artiste collectionne plusieurs défilés et est aussi producteur de cinéma (...)
Cameroun : rencontre avec les hommes et les femmes de (...) => Ils vivent depuis des années loin du pays de leurs parents. Ambitieux, (...)
Marie-Caroline Kingue : ce que femme peut… => La promotrice du magazine Kwin est fan de développement personnel et (...)
André Fotso : Le bâtisseur visionnaire => Souvenir que laisse le défunt président du Gicam, André Fotso, industriel au (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0