PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Maroua : Un acheteur de cartes d’électeurs sous les verrous

vendredi 27 septembre 2013


Il fait partie d’un groupe de 10 personnes qui collectent le document moyennant 5 000 francs.

Depuis mardi matin, le nommé Aboubakar Abdoulaye, né en 1981 à Bagarisse, séjourne dans les locaux de la délégation régionale de la police judiciaire de l’Extrême-Nord. Il y a été conduit par les responsables de l’Undp qui ont déclaré l’avoir surpris en train d’acheter les cartes d’électeurs auprès des potentiels votants moyennant la somme de 5 000 FCFA. Il ferait partie d’une équipe de 10 personnes qui opèrent sur l’étendue du département du Diamaré. En attendant que les enquêtes ne dévoilent les vrais mobiles de l’opération du présumé fraudeur ainsi que l’identité des commanditaires, les responsables de l’Undp pensent qu’il s’agit des manœuvres dont se sont accommodés ceux du camp d’en face, notamment le Rdpc, pour frauder les élections de lundi prochain.

« Ces gens ciblent les fiefs de l’Undp pour aller acheter des cartes d’électeurs auprès des femmes et des personnes naïves et peu cultivées moyennant de l’argent. Ils leur disent de ne pris aller voter, qu’ils vont le faire à leur place. Ils font ainsi pour falsifier les procès-verbaux et remplir les urnes avec ces cartes », témoigne Bello Yalla, un observateur indépendant. Selon ses explications, quand ces personnes ne réussissent, pas à acheter les cartes, ils relèvent les cordonnées de la carte d’identité et de la carte d’électeur.

En témoigne une liste, de près de 100 personnes portant des indications relatives au nom, au numéro de Cni, au numéro d’inscription et au bureau de vote de leur victime. « Quand nous l’avons appréhendé, je l’ai pris personnellement dans ma voiture pour le conduire à la police judiciaire de peur qu’il ne soit lynché. Nous l’y avons déposé avec toutes les preuves qui accablent », indique l’honorable Amadou Adji, le responsable régional de l’Undp.

Il indique par ailleurs que cette opération savamment orchestrée par les militants du Rdpc Vise à réduire leurs voix au détriment du camp d’en face, à falsifier les procès-verbaux et acheter les consciences. Il cite ainsi plusieurs noms de responsables du Rdpc dans les trois communes d’arrondissement de Maroua qui sont des affidés de cette pratique. Néanmoins, selon lui, « Je regrette que la biométrie ne peut réduire la fraude que de 50% parce que le travail des machines s’arrête aux inscriptions. Alors que ces machines doivent être présentes dans les bureaux de vote le jour de l’élection pour vérifier si les empreintes et la carte d’électeur sont celui du possesseur ». Lei conclusions de l’enquête restent attendues patience.

Par JACQUES KALDAOUSSA(Mutations)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Enseignement catholique : Où va la discipline (...) => Jadis réputé pour sa rigidité dans la gestion des effectifs et l’encadrement (...)
Parlement : De quoi a peur le SDF ? => Ses élus, absents des travaux depuis mardi dernier, en raison, disent-ils de (...)
Fraude et évasion fiscales : Le plan de bataille de (...) => Le 10e forum mondial sur la transparance et l’échange des renseignements dans (...)
Assemblée nationale : Cinq étages consumés => Un grave incendie s’est déclaré hier nuit, ravageant totalement une partie des (...)
Partenaires au développement : le clin d’œil du (...) => Un forum s’est déroulé hier à Yaoundé pour explorer les axes de coopération (...)
Nomination de responsables au ministère des Finances => Décret N° 2017/11320/PM du 13 novembre 2017. Le Premier ministre, chef du (...)
Nomination de responsables au ministère de l’Eau et de (...) => Décret n°2017/11321/PM du 13 novembre 2017. Le premier ministre, chef du (...)
Commerce intra-africain : Encore trop de barrières => En plus des procédures et frais exigibles déjà élevés, la corruption et le trop (...)
Humanitaire : La vie change avec Synergies africaines => De nombreuses personnes, démunies ou vulnérables, et autres institutions ont (...)
Situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : Le Sénat (...) => Hier à l’ouverture de la session, Marcel Niat Njifenji a dénoncé les attaques (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0