PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Lutte contre le terrorisme : le Canada réaffirme son soutien

jeudi 17 novembre 2016


Le Haut-commissaire, René Cremonese, l’a signifié hier au chef de l’Etat au cours d’une audience au palais de l’Unité.

45 minutes. C’est le temps qu’aura duré l’échange entre le président de la République, Paul Biya et le Haut-commissaire du Canada au Cameroun, René Cremonese. Au centre de cette audience empreinte de convivialité et de cordialité, deux centres d’intérêt : la lutte contre le terrorisme et le partenariat économique entre le Cameroun et le Canada.

A sa sortie d’audience, le chef de la mission diplomatique canadienne au Cameroun a souligné qu’il est venu réaffirmer le soutien de son pays au Cameroun dans la lutte contre le terrorisme, notamment contre la secte terroriste Boko Haram. Depuis le déclenchement de cette guerre que le Cameroun mène contre cette nébuleuse, Ottawa s’est montré solidaire de Yaoundé dans l’assistance humanitaire aux réfugiés, aux populations déplacées et aux communautés locales affectées par ce conflit. L’appui canadien est évalué pour l’année en cours, selon le diplomate canadien, à 5 millions de dollars, soit environ 2,5 milliards de F. Ce n’est pas tout, le Canada soutient les forces spéciales camerounaises notamment la gendarmerie tant dans l’appui logistique que dans les domaines de la formation, du renseignement, de l’investigation, de la justice, de la lutte contre le financement clandestin. « Nous allons continuer d’explorer d’autres domaines d’ici à l’année prochaine », annonce René Cremonese. Le Canada encourage ainsi les efforts camerounais afin de relever les défis sécuritaires régionaux, liés particulièrement aux actions des groupes armés terroristes et aux répercussions de la crise en République centrafricaine. Il faut dire à ce sujet que le Cameroun fait partie des sept pays africains (le Burkina Faso, le Cameroun, le Kenya, le Mali, la Mauritanie, le Niger et la République démocratique du Congo) qui bénéficient d’un appui canadien (de 680 000 $) pour le financement des projets « en vue de renforcer la capacité de l’Afrique subsaharienne à faire respecter les droits de la personne dans les mesures de justice pénale prises pour lutter contre le terrorisme et l’extrémisme violent ».

Le deuxième point de cet échange entre le président Paul Biya et le Haut-Commissaire canadien a été consacré à la coopération économique entre le Cameroun et le Canada. Pour René Cremonese, il faut renforcer la visibilité économique du Canada au Cameroun. Le pays, considéré comme une niche d’opportunités, intéresse les investisseurs canadiens dont certains sont porteurs des projets dans les domaines des transports, de l’agriculture, des mines, de l’énergie, de l’éducation, du tourisme etc. Le diplomate canadien est donc venu discuter des voies et moyens pour donner plus de facilités à ses compatriotes dont le Cameroun constitue une terre d’opportunités. Le Cameroun qui travaille à sa vision pour son émergence en 2035 ne peut qu’encourager ces bonnes initiatives porteuses de croissance.


Par Grégoire DJARMAILA(CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Enseignement catholique : Où va la discipline (...) => Jadis réputé pour sa rigidité dans la gestion des effectifs et l’encadrement (...)
Parlement : De quoi a peur le SDF ? => Ses élus, absents des travaux depuis mardi dernier, en raison, disent-ils de (...)
Fraude et évasion fiscales : Le plan de bataille de (...) => Le 10e forum mondial sur la transparance et l’échange des renseignements dans (...)
Assemblée nationale : Cinq étages consumés => Un grave incendie s’est déclaré hier nuit, ravageant totalement une partie des (...)
Partenaires au développement : le clin d’œil du (...) => Un forum s’est déroulé hier à Yaoundé pour explorer les axes de coopération (...)
Nomination de responsables au ministère des Finances => Décret N° 2017/11320/PM du 13 novembre 2017. Le Premier ministre, chef du (...)
Nomination de responsables au ministère de l’Eau et de (...) => Décret n°2017/11321/PM du 13 novembre 2017. Le premier ministre, chef du (...)
Commerce intra-africain : Encore trop de barrières => En plus des procédures et frais exigibles déjà élevés, la corruption et le trop (...)
Humanitaire : La vie change avec Synergies africaines => De nombreuses personnes, démunies ou vulnérables, et autres institutions ont (...)
Situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : Le Sénat (...) => Hier à l’ouverture de la session, Marcel Niat Njifenji a dénoncé les attaques (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0