PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Lutte contre le terrorisme : John Fru Ndi bientôt au front

vendredi 16 octobre 2015


Le leader de l’opposition au Cameroun a fait l’annonce à Bafoussam dimanche 11 octobre dernier, au cours d’une cérémonie qu’il présidait.

Les populations de l’Extrême-nord, devraient dans les prochaines semaines, recevoir la visite du Chairman du social democratic front (Sdf). « Dès que les pluies vont cesser, je vais me rendre à l’extrême-nord du pays », a annoncé Ni John Fru Ndi. C’était en marge de la cérémonie de pose de la première pierre du siège du Sdf à l’Ouest, tenue dimanche 11 octobre dernier à Bafoussam. Le patron du principal parti politique de l’opposition au Cameroun, justifie cette prochaine descente, non seulement par la nécessité de toucher du doigt la réalité que vivent les concitoyens de cette partie du pays meurtrie par les assauts répétés des groupes terroristes que l’on soupçonne d’appartenir à Boko-Haram ; mais aussi par le désir d’ouvrir davantage les oreilles aux revendications des terroristes.

Laxisme du pouvoir

Si les assauts des terroristes perdurent dans une partie du septentrion, Ni John Fru Ndi pense que cela est la conséquence d’un laxisme patent du pouvoir de Yaoundé. Puisque, explique-t-il connaissant parfaitement les auteurs de cette terreur, pour avoir négocié avec eux au moins cinq fois, il aurait dû s’il le voulait, prendre les mesures qui s’imposent pour préserver les vies humaines. Loin d’être convaincu par la thèse officielle, le président du parti de la balance croit plutôt que derrière les actes terroristes, se cachent un message, mieux une revendication qu’il souhaite élaguer. « Si Boko-Haram a un problème avec moi Fru Ndi, je lui demande de venir me voir quand je serais à Maroua […] Que les membres de Boko-haram viennent me faire part de leurs problèmes. Je trouverai des solutions », a-t-il lancé. Et de se montrer quelque confiant de ce que son intervention dans cette guerre, puisse apporter une accalmie. « Lorsqu’il y a eu des problèmes entre les Arabes Choa et les Kotoko, grâce à mon entregent, des solutions ont été trouvées », a-t-il rappelé.

Bien avant l’annonce de leur Chairman, le président du groupe parlementaire Sdf au Sénat, Jean Tsoumelou, exigeaient que lumière soit faite sur le rôle que joueraient certains apparatchiks du pouvoir dans l’invasion de la secte Boko-haram au Cameroun.

Par Vivien Tonfack(LNE)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prostitution : Les jeunes filles défient les professionnelles => Depuis le début des vacances, la prostitution des jeunes filles a atteint (...)
Cameroun-Union africaine : Moussa Faki Mahamat à (...) => Le renforcement de la coopération bilatérale et la situation dans les régions (...)
Prorogation du mandat des conseillers municipaux => Décret N°2018/406 du 11 juillet 2018 Le président de la République, Vu la (...)
Insécurité routière : il faut des mesures fortes => Jusqu’à présent, les mécanismes de prévention mis en œuvre tardent à produire (...)
Chantiers de la CAN à Garoua : des mesures correctives (...) => Philemon Yang a instruit les entreprises de tout mettre en œuvre pour tenir (...)
Médiation, multiculturalisme : la Commission Musonge (...) => Invitation adressée hier par l’ambassadeur de France au Cameroun lors de sa (...)
Plan d’assistance humanitaire : premières actions (...) => Sur très hautes instructions du président de la République, la première (...)
Plan d’assistance humanitaire d’urgence : le détail des (...) => L’intégralité du propos liminaire du ministre de la Communication lors de son (...)
Marcel Niat/Célestine Ketcha : Ennemis intimes => Le président du Sénat et le maire de Bangangté se vouent une cordiale (...)
Décentralisation : le ministre dans les chantiers de (...) => Georges Elanga Obam a visité les hôtels de ville en construction de Douala V (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0