PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Lutte contre Boko Haram:Quand les dons piègent le Rdpc

mercredi 29 avril 2015


L’élan du cœur observé au Cameroun depuis deux mois au bénéfice des forces de défense en guerre contre Boko Haram et au bénéfice des populations victimes de cette guerre a été salué comme un grand moment de solidarité nationale retrouvée. Mais au fur et à mesure que le temps passe, tout n’est plus aussi rose. Surtout au sein du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc). Si ce n’est pas un paradoxe, c’est tout comme. Parce qu’ils sont nombreux les caciques du pouvoir qui constatent que des opportunistes de leur parti ont déjà détourné l’esprit du « coup de cœur ». Comme lors des campagnes électorales, chaque ponte du régime replie chez lui, avec ses frères, pour tenter de réaliser un bon score. Question de montrer ce qu’ils sont capables de faire pour soutenir leur président, chef suprême des armées. Bien évidemment, on conserve les listes de contributions, surtout les montants. Ce sont des données qui vont servir le moment venu. Comme à l’occasion du renouvellement des organes de base du Rdpc annoncé au lendemain de la célébration de la fête du 20 mai. C’est un paradoxe. Mais certains hiérarques militent en coulisses afin que les coups de cœur cessent, en tout cas sous la forme actuelle. Parce qu’ils risquent de créer plus de problèmes qu’il n’en résout. D’abord au Rdpc par le repli identitaire des camarades qui ont régionalisé les opérations de collecte. Et qui entendent en faire un objet de chantage en temps opportun. Et au sein de l’opinion publique d’où des voix s’élèvent pour dénoncer la gestion des fonds et l’appropriation de l’élan de solidarité nationale par le parti au pouvoir. Conséquence, on risque de sortir plus divisé derrière les forces de défense, à cause des coups de cœur dévoyés et détournés.


La rédaction de la Nouvelle expression

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Loi de règlement 2016 : le Minfi explique le déficit de (...) => Le texte déposé à l’Assemblée nationale la semaine dernière, a été examiné hier (...)
Soldats assassinés : L’hommage de la nation => Sur instructions du président de la République, le SED, Jean-Baptiste Bokam a (...)
SABADE : Transformation du bois : le savoir-faire (...) => La première édition du Salon africain du bois, de l’artisanat, de la (...)
Enseignement catholique : Où va la discipline (...) => Jadis réputé pour sa rigidité dans la gestion des effectifs et l’encadrement (...)
Parlement : De quoi a peur le SDF ? => Ses élus, absents des travaux depuis mardi dernier, en raison, disent-ils de (...)
Fraude et évasion fiscales : Le plan de bataille de (...) => Le 10e forum mondial sur la transparance et l’échange des renseignements dans (...)
Assemblée nationale : Cinq étages consumés => Un grave incendie s’est déclaré hier nuit, ravageant totalement une partie des (...)
Partenaires au développement : le clin d’œil du (...) => Un forum s’est déroulé hier à Yaoundé pour explorer les axes de coopération (...)
Nomination de responsables au ministère des Finances => Décret N° 2017/11320/PM du 13 novembre 2017. Le Premier ministre, chef du (...)
Nomination de responsables au ministère de l’Eau et de (...) => Décret n°2017/11321/PM du 13 novembre 2017. Le premier ministre, chef du (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0