PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Lutte contre Boko Haram : Le réconfort du chez de l’état aux blessés

lundi 28 mars 2016


Le MINDEF, Joseph Beti Assomo était à l’Hôpital militaire de Yaoundé dimanche pour transmettre le message de Paul Biya.

Joseph Beti Assomo au chevet des blessés de la guerre contre Boko Haram. Loin d’une figure de style, les clichés réels étaient saisissants. Réconfortants. Des poignées de main à chacun des militaires internés. Quelques minutes d’échanges pour s’enquérir de l’état de santé. La chaleur de la proximité entre le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense (MINDEF) et les blessés, dimanche à l’Hôpital militaire de Yaoundé, a traduit la vive compassion du chef de l’Etat. Sur hautes instructions du chef des Armées, Paul Biya, le MINDEF a donc rendu une visite spéciale à ces vaillants soldats blessés de guerre dans le cadre des opérations en cours dans la région de l’Extrême-Nord.

Ce sont 118 blessés, dont trois civils, évacués des théâtres d’opération, qui sont pris en charge. Ils sont issus des opérations Alpha, Emergence 4 et de la Force multinationale mixte. D’autres victimes prises en charge proviennent du théâtre centrafricain et appartiennent à la MISCA et à la MINUSCA. A ces blessés, dont certains avaient reçu des balles à la main, à l’avant-bras ou à la jambe, et dont la prise en charge est satisfaisante, le MINDEF a su transmettre avec précision et fidélité le message du chef de l’Etat. « Votre engagement, vos efforts et sacrifices pour la défense de la Nation sont hautement salués par le chef des Armées. Il me charge de vous transmettre tous ses encouragements, et à travers vous, à tous les blessés de guerre sur l’ensemble du territoire national », a précisé Joseph Beti Assomo. Ce réconfort s’est traduit par un repas de corps avec tous les blessés et un appui du chef de l’Etat remis aux uns et aux autres. Le MINDEF a, par ailleurs, félicité le personnel civil et militaire de l’hôpital pour le dévouement et le professionnalisme dans la prise en charge. « Tout est mis en œuvre et continuera à l’être, par le chef de l’Etat pour que votre prise en charge soit la meilleure possible. La modernisation et le renforcement du plateau technique seront poursuivis », a-t-il rassuré.

A ce jour, l’Hôpital militaire de la région N°1 a reçu, depuis le début de la guerre, 729 victimes dont 129 des Forces armées tchadiennes en intervention au Cameroun. Et pour le médecin-chef de l’hôpital, le colonel-médecin Jacba, « la situation va chaque jour en s’améliorant. Dans l’ensemble, le moral de ces patients est bon et ceux-ci se sentent réconfortés par cette visite ».

Par Azize MBOHOU (CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Microfinance aux Cameroun : Le MINFI présente de (...) => Le ministre des Finances a publié vendredi dernier la liste des (...)
Formation professionnelle : de nouvelles orientations (...) => Création d’un Conseil national de la formation, mise en place de normes et (...)
Choléra : le dispositif de riposte => Les autorités sanitaires ont confirmé des cas dans certaines villes et (...)
Cameroun-Ordre souverain de Malte : une coopération bien (...) => Au terme de leur tête-à-tête hier au Palais de l’Unité, Paul Biya et le (...)
Baccalauréat général : les délibérations ont commencé => Les jurys sont à pied d’oeuvre sur l’ensemble du territoire. Un signe majeur (...)
Prostitution : Les jeunes filles défient les professionnelles => Depuis le début des vacances, la prostitution des jeunes filles a atteint (...)
Cameroun-Union africaine : Moussa Faki Mahamat à (...) => Le renforcement de la coopération bilatérale et la situation dans les régions (...)
Prorogation du mandat des conseillers municipaux => Décret N°2018/406 du 11 juillet 2018 Le président de la République, Vu la (...)
Insécurité routière : il faut des mesures fortes => Jusqu’à présent, les mécanismes de prévention mis en œuvre tardent à produire (...)
Chantiers de la CAN à Garoua : des mesures correctives (...) => Philemon Yang a instruit les entreprises de tout mettre en œuvre pour tenir (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0