PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Livres : L’amour, côté sombre

mardi 29 mars 2016


Dans son roman « Une autre couleur du bonheur », Paule Auriane Ntchouadep raconte les péripéties d’une famille pas comme les autres.

Une histoire à couper le souffle. Agée de 17 ans, Tania, héroïne du roman « Une autre couleur du bonheur » de Paul Auriane Ntchouadep, peut affirmer avoir tout vu. Encadrée par son oncle dans la région de l’Adamaoua, la petite fille n’avait pour seul désir que de retrouver ses parents et ses trois sœurs, à Douala, dans le Littoral. Mais une fois sur place, le rêve est brisé. Sa famille vit dans une vieille bâtisse. La misère empêche l’éducation de ses sœurs. C’est avec la vente des beignets que la mère nourrit la famille. Le père, fauché et diminué par la maladie, ne brille que par les injures. Il traite ses filles de bâtardes, de trainées sans cervelle ou de « mamba vert ». Tania est choquée par ce père qu’elle a tant aimé.

En 289 pages réparties en 19 chapitres, le roman de Paul Auriane Ntchouadep, paru aux éditions Proximité est plein de rebondissements. Tout bascule en effet pour cette famille le jour où Oncle Zowa, le petit frère de leur père arrive. Des révélations sont faites sur le véritable géniteur de la famille. Des événements aussi déstabilisants qu’étranges s’enchaînent alors pour les membres de cette famille qui ont déjà encaissé plein de coups. Entre aveux tragiques, expulsion du domicile familial et accueil chez un voisin qui leur évite de dormir à la belle étoile, Tania se révolte.

Page après page, l’ouvrage détaille la galère de cette famille. Le sourire reviendra sur le visage de la petite Tania grâce au plus puissant des sentiments : l’amour. Et si ce réconfort qu’elle n’a jamais connu par les liens du sang se trouvait finalement auprès d’un homme ? L’idylle entre l’héroïne et son professeur de philosophie en classe de Terminale naît bien vite, grandit, s’épanouit avant de se briser à nouveau. Un malheur en appelant un autre, le deuil frappe sa famille. Sa sœur Amavie meurt. La vie offre bien d’autres surprises désagréables à Tania et à ses sœurs, qui s’installent au village et hébergent « ce mari et père » qui les avait jetées à la rue. Tout n’est pas si noir. Au final, Tania revient à Douala, poursuivre ses études à l’université, et reprend son histoire d’amour là où elle s’était arrêtée. C’est peut-être ce que l’auteur appelle, une autre couleur du bonheur.

Par Elise ZIEMINE(CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

La vie de nadine dans un Roman => Le monde romanesque vient de s’enrichir d’une nouvelle œuvre. Il s’agit du « (...)
L’Afrique noire n’est pas maudite ! => « L’Afrique peut enfin bien partir. Géostratégie et géomatique pour un (...)
Livres : L’amour, côté sombre => Dans son roman « Une autre couleur du bonheur », Paule Auriane Ntchouadep (...)
Livre : Sankara et l’émergence de l’Afrique au 20e (...) => C’est le titre du dernier ouvrage de Jean Emmanuel Pondi. Un livre qui (...)
« La Tragédie des Lions Indomptables » : Quand le lion se (...) => Avec « La Tragédie des Lions Indomptables », Jean-Bruno Tagne poursuit un (...)
Outrage : Un livre poubelle s’attaque à Chantal (...) => Le livre de Vincent Hugeux sur les Premières Dames d’Afrique, peint en noir (...)
Livres : Quand la prison inspire les détenus de (...) => En prison, c’est le temps qui manque le moins. Des personnalités incarcérées (...)
Livre : Quand la Lékié diabolise Ahmadou Ahidjo. => Gilbert Tsala Ekani vient de publier un recueil de témoignages des fils de (...)
Loges, sectes… : Le livre d’Ateba Eyene réclamé au Grand (...) => L’opuscule qui ne figure toujours pas dans les rayons des librairies locales (...)
Jean-Emmanuel Pondi ressuscite Mouamar Al-Kadhafi. => Un an après l’assassinat du leader libyen, l’universitaire camerounais (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2016 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0