PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Lions indomptables : Yaoundé célèbre ses héros

mardi 7 février 2017


Des milliers de personnes se sont massées le long du parcours des Lions indomptables, de retour de Libreville hier.

Partis presque discrètement de Yaoundé pour disputer la coupe d’Afrique des nations (CAN) au Gabon, les Lions indomptables ont fait un retour triomphal hier. Des milliers de supporters se sont massés le long de leur trajet, de l’aéroport de Nsimalen à l’hôtel Mont Fébé, afin de les acclamer. « Merci les gars pour avoir brisé le mythe égyptien », affiche une pancarte au quartier Odza, lieu dit Borne 12. Au départ du bus de l’aéroport de Yaoundé-Nsimalen peu après 17h, le convoi ne compte que quelques voitures. Mais, les forces de maintien de l’ordre s’attendent à un parcours mouvementé. Les supporters attendent le retour des champions depuis les premières heures de la matinée. Dès la traversée du pont sur la Mefou, à la sortie de l’aéroport, le cortège est bloqué. Les fans veulent communier au plus près avec leurs héros. Ils sont partout, de part et d’autre du bus des Lions indomptables.

Malgré les dispositions sécuritaires prises, des véhicules stationnés le long de la route intègrent au forceps le cortège qui grossit progressivement, rendant la circulation difficile. Les voitures roulent à moins de 15 km/h. Il faudra environ trois heures pour rallier Mvan.
Les supporters les plus enhardis préfèrent suivre le convoi à pied. Les véhicules sont surchargés. Les coffres et même les capots de certains sont mis à contribution, au mépris des règles élémentaires de sécurité. Pour la population, euphorique, le danger semble loin. La circulation est chaotique. Mais qu’importe, l’essentiel est ailleurs. L’heure est à la célébration. Des policiers essayent de réguler la circulation du convoi. « Un rang », crie un officier. Peine perdue. La chaussée est à nouveau envahie. Le policier insiste. La tension monte. « Chef, il faut laisser. Aujourd’hui, le Cameroun est dans la joie », tente de relativiser un automobiliste. On se chambre dans ce joyeux désordre, sans trop se plaindre. L’ambiance est carnavalesque. La foule bigarrée. En bordure de route, les populations sortent des domiciles et de leurs lieux de service. D’aucuns immortalisent le passage du convoi avec leurs téléphones portables. Mvan, Mvog-Mbi, poste centrale, Warda, etc. Le cortège des champions d’Afrique a continué sa progression sous les hourras des populations, jusqu’au Mont- Fébé. Du jamais vu depuis 2002.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qatar Sports Club : Samuel Eto’o a signé => Il est à ses derniers miles dans le football professionnel. L’ex (...)
Classement FIFA : le Cameroun au 47e rang mondial => Le Cameroun a bénéficié d’une légère embellie au classement FIFA des meilleures (...)
Eliminatoires CAN U-20 : mission périlleuse à Bamako => Après le nul (1-1) du match aller il y a une semaine, les juniors (...)
La France en finale => Les Bleus ont battu la Belgique hier lors de la première demi-finale (1-0). (...)
La planète foot à l’heure russe ! => ça y est ! Nous y sommes enfin. Après quatre ans d’attente, le monde va à (...)
Coupe de l’Uniffac : Le Cameroun, champion d’Afrique (...) => Les Lionceaux se sont défaits hier de leurs homologues de la RD Congo par un (...)
Préparatifs de la CAN 2019 : la CAF de retour en (...) => Le ministre des Sports et de l’Education physique a réuni hier les différents (...)
MTN Elite One : le mercato s’anime => Eding FC, Apejes de Mfou, Astres de Douala, Coton Sport, Union de Douala (...)
CAN 2019 : des Sud-africains proposent leur expertise => Les responsables d’Innovex veulent notamment aider notre pays à mieux gérer (...)
Alain Nandjou Nganle comme un renard de surface => Dans une finale sans panache, il est l’auteur du seul éclair de la partie. (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0