PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Lions Indomptables : Parole à la défense.

dimanche 30 mars 2014


Aurélien Chedjou n’est plus souverain à Galatasaray. A Marseille, Nicolas Nkoulou est une âme en peine. Pressés par la concurrence, les deux défenseurs centraux doivent se montrer sous un autre jour pour mériter leur place en Coupe du Monde. En sont-ils capables ?

La saison dernière, Marseille pensait pouvoir récupérer 20 millions d’euros sur Nicolas Nkoulou. L’ex-Monégasque avait la cote. Naples, Arsenal, Bayern Munich et même Manchester City étaient sur les rangs. Les Napolitains ont même formulé une offre ferme de 12 millions d’euros lors du dernier mercato d’hiver. Pas sûr que le vice-capitaine des Lions Indomptables valle encore la moitié de cette somme. Sa valeur s’étant étiolée comme peau de chagrin, au fil des matches.

A force de contre-performances. "Il n’est jamais bon pour un footballeur de haut niveau d’être en méforme pendant longtemps", note Engelbert Mbarga, l’ancien entraîneur des Lions juniors. "Une ou deux contre-performances peuvent passer, mais sur la durée, c’est la valeur même du joueur qui est remise en question". Comment donc expliquer ce délitement subit d’un. joueur si transcendant la saison dernière ?

« Il connaît une saison très difficile mais c’est le cas de toute la défense (Mendes, révélation l’an passé, on ne le voit plus, Mendy n’est pas génial, Abdallah prend l’eau derrière, Diawara ça dépend des matchs). C’est le bloc de l’OM qui est inexistant », explique Bernard Giraud, reporter du journal marseillais La Provence.

En clair, Nkoulou pâtit avant tout de la méforme générale d’une équipe marseillaise à la ramasse : « Marseille n’arrive pas à enchaîner de bons résultats, observe Mbarga, l’équipe doute et dans ce contexte, même les leaders se cherchent ». A la vérité, on se demande si Nkoulou ne fait pas la saison de trop à Marseille. Loyal, trop loyal, le Camerounais n’a souhaité partir de la cité phocéenne que sous les conditions édictées par Vincent Labrunne, le président de L’Om. « Il paie son obstination à rester dans un club où il avait déjà plafonné », note froidement un observateur du football camerounais. Où est donc passée l’assurance tout risque ? « C’est devenu assurance touriste », indique Swann Borsellino, dans le style débridé que l’on connaît à son magazine So Foot.

Moins présent physiquement, Nkoulou peine dans l’alignement ainsi que dans la profondeur, où l’Om se fait systématiquement avoir. Au duel, les carences sont moins évidentes, mais toutefois existantes. C’est à la relance, principale qualité du joueur, que le souci réel se situe.

Une méforme préjudiciable

Et quand Nkoulou vacille en club, c’est les Lions qui prennent de l’eau. En bon psychologue, Volker Finke a pris soin de ne pas carboniser encore plus le moral d’un joueur qui connaît la passe la plus délicate de sa carrière. Face au Portugal à Leiria, il l’a sorti à la pause, l’exemptant d’une contre-performance qui aurait fait tache d’huile. Le préservant d’une probable boulette comme celle que nous a servie Aurélien Chedjou, son compère en, défense centrale dans le même match. Et si les voyants ne sont pas encore au rouge pour le défenseur central de Galatasaray, il y a, chez lui aussi, des signes préoccupants. Manifestement, le Camerounais n’a pas la préférence de Roberto Mancini, le technicien italien imbibé de catenacio qui ne goûte guère à la palette de petits ponts et autres sombreros que Chedjou s’offre sur les attaquants qu’il est chargé de marquer.

« Mancini aimerait avoir un défenseur, central plus rugueux, dans la pure tradition italienne », nous confiait en décembre dernier un membre du staff dirigeant de Galatasaray. Il utilise Chedjou parce qu’il a coûté cher et parce qu’il reste capable de marquer des buts », assurait-il. Dans les faits, le temps de jeu de l’ancien Lillois s’amenuise au fil des matches. Sur les cinq dernières rencontres du championnat, il n’a été titularisé que deux fois, chahuté qu’il est par le jeune défenseur turc Samih Yakin. Semé par Samuel Eto’o en ligue des Champions, Chedjou a encore démontré qu’il n’excellera jamais dans la vivacité.

Les carences de Nicolas Nkoulou qui savait si bien compenser le déficit de motricité de son compère peuvent ouvrir un couloir mortifère dans l’axe central des Lions. Finke en est conscient et doit d’ores et déjà penser à des solutions de rechange. « Mais là est tout le problème, prévient Mbarga. Les entraîneurs sont toujours face à ce dilemme : faut-il changer ou faire avec les mêmes en espérant une amélioration ? »

Faire avec les mêmes ? « II faut pour cela que Nkoulou et Chedjou reviennent à leur meilleur niveau et qu’ils pensent à durcir leur jeu, ils ont deux mois pour le faire », précise Mbarga.

Changer ? « L’éventail est large et seule la forme du jour-j devrait primer », dit-il encore. Il y a en effet matière à essayer d’autres combinaisons pour ne pas déchanter au Brésil. Longtemps resté sourd aux efforts de Sébastien Bassong qui enchaîne deux saisons de haut vol à Norwich, Finke devra se résoudre à revoir ce joueur qui a encore tout à prouver en sélection. Un Stéphane Mbia bien encadré est aussi une piste crédible en défense centrale quand on considère que le joueur de Séville a atteint le pinacle de sa carrière en évoluant à ce poste à Marseille.

Revenu de blessure, Jean Armel Kana Biyik n’a jamais été décevant en sélection. Il peut lui aussi apporter plus de robustesse et de présence physique dans un secteur actuellement investi par des « peintres » en mal d’inspiration. Joël Matip est aussi une bonne solution. Régulièrement convoqué comme milieu de terrain par Finke, il réalise pourtant une saison étincelante en défense centrale avec Schalke 04.

La baisse de régime de la paire de l’axe central camerounais oblige Finke à remettre le bleu de chauffe pour de nouveaux travaux d’Hercule. Cette préoccupation venant s’ajouter au sempiternel problème du couloir droit toujours orphelin de Geremi Njitap. Nounkeu et Mbia s’y sont récemment collés avec des fortunes diverses. Complètement étourdi à ce poste lors de sa première sortie officielle avec les Lions en Rdc, Allan Nyom a repris des couleurs lors du match amical face au Portugal. « Mais on ne saurait se limiter à ce match, relativise Engelbert Mbarga, il doit multiplier des prestations de ce genre pour espérer une place de titulaire. Sinon : Mbia, me semble apte à tenir ce poste en attendant qu’on trouve un défenseur droit de métier ».

Heureusement, tout n’est pas à refaire dans ce compartiment défensif. A gauche, Benoit Assou Ekotto n’a jamais failli. Et s’il lui arrivait de faire défection, Henri Bedimo et même Gaétan Bong ont déjà Montré qu’ils sont aptes pour le service. Un élément encourageant qui prouve que cette défense camerounaise qui se cherche de nouveaux repères n’a pas encore dit son dernier mot.

Par Hiondi Nkam IV (Le Jour)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Entrepreneuriat : Quand les femmes osent… => Une série de conférences thématiques bouclée ce 18 octobre à Douala. Adèle (...)
Commémoration : Eséka, un an après => Les populations de cette ville continuent de vaquer à leurs occupations, (...)
Douala : La marche du Sdf interdite => L’administration reproche au président régional du Social Democratic Front (...)
2ème pont sur le wouri : 6.000 véhicules en circulation (...) => Il existe un peu plus de cinq cent mille engins dans le parc automobile (...)
Entretien routier : le Matgenie soutient les (...) => Grâce au projet Sacir, cette entreprise accompagnera désormais les maires (...)
2e Pont sur le Wouri : Ce qui va stopper les (...) => La fin de la construction des voies d’accès devrait permettre de tourner (...)
Sécurité sociale : Consultations pour amender la (...) => La 20e session de la commission nationale y relative s’est réunie hier à (...)
Affaire Camtel-Orange : Perturbations continues => L’interruption des liaisons de transmission de la fibre optique crée de (...)
Affaire klétus/ canal2/sweet fm : Emmanuel CHATUE rompt (...) => Kletus, collaborateur externe et animateur dans les programmes Jambo de (...)
Prix d’excellence Minesec : 401 enseignants et élèves à (...) => Ils ont reçu médailles et appuis financiers, au cours d’une cérémonie présidée (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0