PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Liberté de la presse 2015 : Le Cameroun classé 133e sur 180 pays

vendredi 13 février 2015


Le pays perd deux places par rapport à l’année 2014 où il occupait le 131e rang, selon le classement annuel de Reporters sans frontières rendu public jeudi dernier.

Encore une chute. Déjà rétrogradé en 2014 à la 131e position, contre la 120ème place en 2013, aux indicateurs de Reporters sans frontières (RSF) sur les conditions de travail des journalistes, le Cameroun perd encore des points en 2015.

D’après le Classement mondial de la liberté de la presse 2015, communiqué ce jeudi, 12 février, par RSF, le Cameroun occupe le 133e rang (sur 180 pays) avec un score global de 39,63 contre 38,13 en 2014. Ledit score, selon RSF, assimile le Cameroun à un pays en « situation difficile ».

La promulgation de la loi antiterroriste et l’inculpation au tribunal militaire de deux journalistes ainsi qu’un enseignant pour « non dénonciation » dans le cadre d’une affaire d’atteinte à la sûreté à l’Etat sont des actes qui ont été récemment critiqués par RSF et qui auraient eu un impact dans la mauvaise note du Cameroun.

Comme d’habitude, les pays nordiques occupent le haut du classement, avec la Finlande, la Norvège, le Danemark, les Pays-Bas et la Suède, respectivement aux cinq premières places avec des scores de  : 7,52 ; 7,75 ; 8,24 ; 9,22 ; 9,47.

L’Erythrée (180e/180 pays) ferme la boucle avec un score de 84,86, précédée de la Corée du Nord (179e), le Turkménistan (178e), la Syrie (177e) et la Chine (176e).

En Afrique centrale, zone Cemac, le Gabon (95e) fait office de meilleur élève, devant le Congo (107e), la République centrafricaine (110e), le Cameroun (133e), le Tchad (135e) et la Guinée Equatoriale (167e).

En Afrique de manière générale, le mérite en matière de respect de la liberté de la presse est à rechercher du côté de la Namibie (17e), suivi du Ghana (22e), du Cap-Vert (36e), de l’Afrique du Sud (39e) et du Botswana (42e).

D’après les explications de Reporters sans frontières, la méthodologie permettant d’établir ce classement est basée sur l’administration de questionnaires aux correspondants de RSF dans le monde, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme. Depuis 2013, le questionnaire administré est basé sur sept principaux indicateurs : « Pluralisme » ; « indépendance des médias » ; « environnement et autocensure » ; « cadre légal » ; « transparence » ; « infrastructures » et « Exactions ».

Le score du classement est défini sur une échelle de 0 à 100. 0 y représente la meilleure note, 100 la pire. Dans le détail, entre 0 et 15 points, le pays est dans une « bonne situation » ; Entre 15,01 et 25 points, « situation plutôt bonne » ; 25,01 à 35 points : « Problèmes sensibles » ; 35,01 à 55 points : « Situation difficile » ; et de 55,01 à 100 points, une « Situation très grave ».

Par Eugène C. Shema

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prostitution : Les jeunes filles défient les professionnelles => Depuis le début des vacances, la prostitution des jeunes filles a atteint (...)
Cameroun-Union africaine : Moussa Faki Mahamat à (...) => Le renforcement de la coopération bilatérale et la situation dans les régions (...)
Prorogation du mandat des conseillers municipaux => Décret N°2018/406 du 11 juillet 2018 Le président de la République, Vu la (...)
Insécurité routière : il faut des mesures fortes => Jusqu’à présent, les mécanismes de prévention mis en œuvre tardent à produire (...)
Chantiers de la CAN à Garoua : des mesures correctives (...) => Philemon Yang a instruit les entreprises de tout mettre en œuvre pour tenir (...)
Médiation, multiculturalisme : la Commission Musonge (...) => Invitation adressée hier par l’ambassadeur de France au Cameroun lors de sa (...)
Plan d’assistance humanitaire : premières actions (...) => Sur très hautes instructions du président de la République, la première (...)
Plan d’assistance humanitaire d’urgence : le détail des (...) => L’intégralité du propos liminaire du ministre de la Communication lors de son (...)
Marcel Niat/Célestine Ketcha : Ennemis intimes => Le président du Sénat et le maire de Bangangté se vouent une cordiale (...)
Décentralisation : le ministre dans les chantiers de (...) => Georges Elanga Obam a visité les hôtels de ville en construction de Douala V (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0