PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Léonie Kwekam : " Le marché de noel s’annonce grandiose avec une voiture à gagner sur le site cette année"

lundi 4 décembre 2017


Nous sommes à quelques jours du lancement de la 9ème édition du marché de noël. A quel niveau se situent les préparatifs ?

Les préparatifs vont bon train. Sur le plan logistique, le complexe sportif camtel de Bépanda qui va abriter le marché de noël a un nouveau visage depuis le lancement du démarrage des travaux de construction du site de l’évènement. Les entreprises vont entrer en possession de leurs stands cinq jours avant la date de lancement de la foire. Sur le plan institutionnel, comme vous le savez la communauté urbaine de Douala (CUD) nous a renouvelé sa confiance et le partenariat avec elle offre plusieurs avantages aux populations de la ville de Douala parmi lesquels le prix d’entrée qui est passé de 500 FCFA à 300 FCFA depuis l’année dernière. Sur le plan sécuritaire, le marché de noël va bénéficier d’une "force 4" pour la sécurité des visiteurs et de leurs biens à savoir la police nationale, panthère sécurité, la police municipale, les agents de Sécurité de DECORALIA. En résumé le marché de noël s’annonce grandiose et bénéfique pour les populations qui viendront faire des achats à des prix promotionnels et les entreprises qui auront l’occasion des faire de bonnes affaires. N’oubliez pas que cette année est une édition transitoire à la célébration de nos 10 ans prévue l’année prochaine.

Quelles sont les activités au programme de cette édition ?

Cette année vous aurez les activités habituelles sur un site rénové et agrandi à savoir : une salle de cinéma offert gracieusement par L’IFC branche de Douala, un podium géant pour un show des artistes tous les soirs, un espace commerce pour des entreprises, un fun city qui est le site de divertissement pour les enfants et les adultes, le village de Bethléem et surtout comme innovation cette année, vous aurez un lounge bar restaurant pour les visiteurs VIP et bien d’autres activités. Je voudrais souligner que cette année il y’a une voiture à gagner sur le site du marché noël grâce à notre partenaire Source du Pays à travers sa marque Planet. Les visiteurs viendront surfer également gratuitement grâce au haut débit wifi de notre partenaire CAMTEL. D’autres surprises suivront.

Un mot sur le concept Noël comptest qu’organise le marché de noël ?

Noel comptest est un concours réservez aux jeunes qui ont du talent dans le domaine du RAP/SLAM, STREET DANCE et MISS/MASTER. Le marché de noel leurs donne la possibilité de révéler leur talent et de remporter la somme de 1.000.000 francs CFA. Il leurs suffit de s’inscrire dans l’une des trois catégories citée plus haut via notre page facebook/lemarchédenoeldla ou dans notre site web, www.lemarchedenoeldla-com , cliquez sur le bouton "s’inscrire" et se laissez guider.

D’où vous êtes venu l’idée de créer un marché de Noël dans la ville de Douala ?

Dans le cadre de nos activités à Décoralia, on nous invite tous les mois de décembre pour décorer les églises, fabriquer des crèches etc. En 2008, nous avons fait une crèche géante d’un mètre à Bonanjo. On y a fait une mini foire pour exposer nos produits (sapins, crèches, décorations). A notre grande surprise, les gens se sont montrés très intéressés. Les enfants demandaient aux cars scolaires, des arrêts pour admirer le sapin, visiter la crèche. Et même les parents de retour du boulot y faisaient un tour. On s’est dit, pourquoi ne pas faire plus grand. Donc, une crèche grandeur nature pour des personnes de plus d’un mètre 70. Nous avons pensé à un village dans lequel Jésus est né. C’est pourquoi nous l’avons baptisé Bethléem. Et c’est le point focal du marché de Noël parce que c’est par là que tout a commencé. En 2009, on se déporte à la Maison du Parti de Bonanjo en associant des entreprises de rafraichissements. Et banalement, l’architecte a fait un plan du site avec 45 stands possibles alors qu’au départ, nous voyons juste une grande crèche que les gens pouvaient visiter en sirotant un petit jus et en grignotant. Puis, nous sommes allés voir le cabinet conseil Nelson, qui a approuvé le projet. Au départ appelé « le village du Père Noël », il nous a proposés le nom « Le marché de Noël ». Et nous nous sommes lancés avec l’aide de la Communauté urbaine de Douala. Et tout s’est bien passé.


Propos recueillis par Duvalier KAMDOUM SOH

Qui est la promotrice du marché de noël de Douala ?

Elle, c’est Léonie Kwekam. Taille moyenne et teint clair. A priori, elle donne l’impression d’être une pure petite fille candide. Même l’écho de sa voix ne ferait pas trembler une mouche. Une nature qui l’a très souvent desservie dans l’organisation du concept « le Marché de Noël » qui, est devenu depuis 9 ans, un rendez-vous annuel d’envergure dans la ville de Douala. Tout part selon la promotrice d’un fait banal. Les décorations de sapins de noël et des crèches pendant la noël ; pour des particuliers dans le cadre de son entreprise, Decoralia. Passionnée de fleurs, rien ne prédestinait celle-ci à la logistique, la décoration et à l’art floral pratiqués aujourd’hui. Après des études primaires et secondaires dans la capitale politique du pays au collège La Retraite et au Lycée Bilingue, elle s’envole pour Toulouse en France où elle passe son Baccalauréat. Puis s’en suit des études universitaires à Reims en Biologie et en biochimie, sanctionnées par une maitrise. Mais confie-t-elle, lors des études sur les plantes notamment le Lys, elle s’est sentie une fibre artistique qui était enfui en elle et que ses parents avaient remarqué. Car se souvient-elle, elle aime depuis l’enfance ranger la maison, les couverts à tables et l’intérieur de la maison. Mariée et mère d’enfants, Léonie est installée à Douala depuis plus de 10 ans. Et depuis 9 ans, elle fait parler d’elle à travers « Le marché de Noël ». Face aux réseaux, le fait d’être une femme, jeune et loyale…le chemin a été long. Mais tout selon elle, ne tient qu’à l’amour.

Par Adeline TCHOUAKAK

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Anna Ngann Yonn :« Nous voulons valoriser les métiers de (...) => Anna Ngann Yonn, Créatrice de mode, promotrice du K-Walk. Vous avez habitué (...)
Léonie Kwekam : " Le marché de noel s’annonce grandiose (...) => Nous sommes à quelques jours du lancement de la 9ème édition du marché de (...)
Me Nico Halle : « Le bilinguisme doit être adossé sur des (...) => Membre de la Commission nationale pour la promotion du bilinguisme et du (...)
Akere Muna : " il serait souhaitable que Paul Biya (...) => L’ancien président du Conseil Économique et social de l’Union Africaine vient (...)
Clément Nzeko : « La qualité de jeu s’est nettement (...) => Le Coach Clément NZEKO fait le bilan dans les colonnes de cameroon tribune (...)
Alain Belibi : « poursuivre l’effort, écouter le public , (...) => Le Directeur Central de l’antenne radio de la Crtv apprécie la chemin (...)
Me Pierre Robert Fojou : « A la lumière des textes, (...) => Avocat au Barreau du Cameroun, expert en droit de la propriété (...)
Jean-Baptiste Bokam : « Des consignes particulières ont (...) => Les accidents de circulation enregistrés au cours du mois d’août ont bien (...)
Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe : « Tout est mis en (...) => Monsieur le ministre, l’on s’achemine vers la rentrée scolaire 2017. Où en (...)
Amélo : " Dans la vie il faut apprendre à célébrer nos (...) => La population du quartier Bilonguè « cité de la paix » était le témoin dimanche (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0