PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Le nouveau"Massa" de Charlotte Dipanda.

mardi 10 mars 2015


L’artiste- musicienne a présenté son nouvel album vendredi dernier au cours d’une conférence de presse et a annoncé deux concerts au Cameroun en avril prochain.

« Massa ». C’est le titre de la nouvelle galette musicale de 10 chansons que l’artiste Charlotte Dipanda vient de mettre sur le marché discographique. Un vrai régal notamment avec le titre « Elle ne l’a pas vu » dont le clip vidéo passe en boucle sur toutes les chaînes de télévision. Un hommage à ces mamans qui sont décédées très tôt sans avoir eu le temps de voir grandir leurs enfants. Et vendredi dernier, au cours d’une conférence de presse, Charlotte Dipanda n’a éludée aucune question. Elle qui est aujourd’hui une artiste bien accomplie tant dans sa vie privée que professionnelle. La preuve sur la pochette de ce nouvel opus, Charlotte Dipanda a les yeux grands ouverts avec un sourire enchanteur comme pour admirer ses fans.

Dans ce troisième album qui sort après Mispa en 2008 et Dube Lam en 2011, « Massa » chanté en Duala et en Bakaka, la spécialiste des musiques d’écoute y dévoile aussi la misère du continent. Un continent qui souffre de ce que ses populations ne s’impliquent pas dans son épanouissement. On y retrouve aussi dans Na bia te (Si je savais) des conseils à l’endroit des femmes. Loin d’être une doneuse de leçons, Charlotte Dipanda les interpelle parce qu’elles sont des êtres extraordinaires et que pour cette raison, elles doivent se respecter et se donner de la valeur.

L’album est concocté avec la collaboration du Capverdien « Nando » (Fernando Andrade) qui a longtemps travaillé pour Césaria Evora, les guitaristes Hervé Samb du Sénégal et Olivier Tshimanga du Congo ou encore le percussionniste brésilien Zé Luis Nascimento. Et comment oublier le partenaire de longue date, le bassiste Guy Nsangue chargé de traduire les envies de Charlotte en tant que réalisateur. C’est à lui qu’incombe la lourde charge de traduire les émotions de cette voix langoureuse et suave qui sait pénétrer l’âme en douceur. « Avec lui, il suffît d’un regard pour qu’il comprenne ce que je veux », confie-t-elle. D’ailleurs pour communier avec ces fans, Charlotte Dipanda envisage de partager ce nouveau bébé avec son public à travers deux concerts en avril prochain. Ce sera à Douala au Castel Hall et à Yaoundé au palais des Sports. Et le rendez-vous est pris pour un vrai régal.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Festi-bikutsi : Aloa Javis et Beti Joseph célébrés => Un hommage à ces deux légendes du rythme sera la principale ligne de cette (...)
Mballa Roger’s est mort ! => L’auteur du titre à succès « Ma ding wa » est décédé dans la nuit de jeudi à (...)
Gospel : Gaston Beni en messager du Christ => Le chantre-évangéliste a présenté son nouvel album « Espoir en Jésus » lors (...)
Manu Dibango en conclusion => L’icône de la musique camerounaise et africaine était la vedette du gala de (...)
Longuè Longuè :je ne suis pas fou => L’artiste musicien qui défraie la chronique sur la toile avec ses vidéos a (...)
Musique : Mr Black, on y croit ! => Le jeune rappeur séduit ses pairs avec son titre « Bats-toi frérot ». Rimes, (...)
Musique : Taty Eyong, c’est son comme ça ! => Entre africanité et modernité, l’artiste camerounaise, est une voix qui mérite (...)
Spectacle : Ntondobe, la résurrection => Après 18 ans d’absence, l’artiste a renoué samedi dernier avec la scène à (...)
Droits d’auteur de l’art musical : et maintenant (...) => La toute nouvelle Sonacam fait ses premiers pas, et déjà elle doit affronter (...)
Festival Me-mi-ke : le Noun expose ses richesses => La 8e édition, lancée le 6 septembre dernier à Yaoundé, s’achève ce samedi. (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0