PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Le Cameroun va abriter la CAN féminine 2016

mercredi 25 septembre 2013


Vœu exaucé ! Après avoir postulé, le pays de Gabrielle Aboudi Onguéné, en dépit d’un manque criard d’infrastructures sportives, vient de voir sa candidature validée par la Confédération africaine de football (Caf) en vue de l’organisation la 12e édition du championnat d’Afrique de football féminin.

C’est peut-être là une première victoire à mettre à l’actif du Pr Joseph Owona et son équipe. Le Comité de normalisation qui a introduit le dossier de candidature du Cameroun en août dernier, vient de marquer un point, en obtenant l’organisation de la 12e édition de la Can féminine. La décision a été rendue publique hier lundi 23 septembre 2013 au Caire en Egypte, au lendemain de la réunion du Comité exécutif de la Caf tenue dimanche au pays des Pharaons. Le Cameroun inscrit parmi les pays en course en vue d’organiser cette compétition biennale dont la première édition a eu lieu pour la première fois en 1991, vient de remporter la mise. La Can 2016 sera bel et bien en terre camerounaise. Après l’acte 11 prévu en 2014 en Namibie, le pays de Christine Mani prendra le relais deux ans plus tard. Le choix du candidat puise certainement sa source dans les récentes performances de la sélection que dirige Enow Ngachu, l’entraîneur national.

Sous son aile, Christine Ngono Mani, Raïssa Feudjou et Cie ont écrit les plus belles années de leur histoire. L’équipe dont il a hérité de bras cassés en 2008, s’est au fil des années de sacrifices et d’abnégations, transformée en une vraie machine à gagner qui effraie déjà toute l’Afrique. Les redoutables sélections du Ghana et du Nigeria en gardent un mauvais souvenir. Elles qui ont mordu plus d’une fois, la poussière devant ces Lionnes affamées. En bon meneur d’hommes et en tacticien malin, il a fait évoluer le traditionnel 4-4-2 qui est la religion des équipes camerounaises pour lui insuffler un nouvel esprit.

Résultat ? Modeste mais efficace, Enow a su, en dépit des primes payées à moitié, de l’absence de matchs amicaux de qualité, de programmes de stage non respecté, donner une âme et un moral d’acier aux héroïnes de Maputo. C’est sans doute au regard de tout ce beau palmarès que la Caf a tranché en faveur du pays des fauves même si sur le plan national le championnat de football féminin laisse couler des larmes.

Désillusion

Que dire du visage que renvoie la pratique de cette discipline au pays ? Le championnat national est à la peine, secoué par une précarité sans précédent, des primes à dose homéopathiques, l’absence de politique sportive, avec pour couronnement l’exode massif des joueuses. En clair, ce sport subsistant grâce à la bonne volonté de certaines personnes qui se saignent sans rien attendre en retour, présente un tableau peu reluisant, un état critique sur lequel les autorités devraient désormais se pencher. Le Cameroun qui, depuis 1972 n’a plus abrité de Coupe d’Afrique, vient donc de se voir confier un dossier qui est loin d’être une mince affaire. La Can féminine regroupant huit équipes réparties en deux poules et déployées en général sur deux aires de jeu, nécessite en amont une préparation minutieuse, sinon bonjour la désillusion et la honte.

Les pouvoirs publics qui ont obtenu avis favorable doivent donc se battre pour redorer le blason de ce pays, recordman de tous les scandales. La preuve ? Qu’est devenu le projet du gouvernement camerounais en partenariat avec la République populaire de Chine, grâce à Exim Bank of china ? Cet ambitieux programme de développement des infrastructures sportives appelé programme national de développement des infrastructures sportives (Pndis). Lequel avait pour ambitions de doter le Cameroun d’infrastructures sportives de qualité à la pratique du sport. Dans une euphorie sans précédent, on avait alors procédé à la pose de la première pierre du stade de Limbé, au début des fouilles, au choix du site définitif de celui de Bafoussam, aux premiers coups de marteaux pour la construction d’une plateforme sportive dans la région du Nord, au lancement des chantiers de construction des gymnases multisports à Douala et Yaoundé pour montrer que le projet prend bel et bien corps. Tous ces grands chantiers entamés avec un enthousiasme débordant sont aujourd’hui aux arrêts. D’où l’urgence de rectifier le tir avant le jour-j.

Par Christian TCHAPMI (Le Messager)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Chantiers de la CAN 2019:deux émissaires étrangers au (...) => Le Canadien Donald Olsen et l’Israélien Michael Gur Arie ont fait état hier, (...)
Coupe du Cameroun de football féminin : la finale ce (...) => Louves Minproff et Amazones Fap se retrouvent pour la troisième année (...)
Préparatifs CAN 2019 : Bello Bouba Maïgari à Bafoussam => Le ministre d’Etat, ministre du Tourisme et des Loisirs a visité certaines (...)
Chantiers de la CAN 2019 : Ça bouge aux stades annexes à (...) => C’est surtout sur les cinq pelouses secondaires que l’avancement des travaux (...)
Chantiers de la CAN 2019 : le gouvernement rassure les (...) => Le ministre des Sports et de l’Education physique a présidé une réunion hier (...)
MTN Elite One : une saison surprenante => Le 1er octobre dernier, le rideau est donc tombé sur la saison 2016-2017 de (...)
Cameroun-Algérie : Choupo et Toko Ekambi absents => Le sélectionneur national a présenté hier les 23 joueurs retenus pour le match (...)
MTN Elite One : clap de fin => Le champion 2017, Eding de la Lekié, recevra son trophée ce dimanche à (...)
Fécafoot : le secrétaire général Blaise Moussa licencié par (...) => Dieudonné Happi, le président du Comité de normalisation de la Fédération (...)
Fecafoot : des organes dissous => Le Comité de normalisation a mis un terme au fonctionnement des commissions (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0