PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Le Cameroun, Etat indivisible

mercredi 27 septembre 2017


Le communiqué de presse rendu public hier, à l’issue de la réunion élargie du bureau de l’Assemblée nationale.

Sur convocation du Très honorable Cavaye Yeguié Djibril, président de l’Assemblée nationale, les membres du Bureau de l’auguste chambre se sont réunis ce 26 septembre 2017 à Yaoundé. la rencontre était élargie aux députés porte-paroles des partis politiques non représentés au Bureau de l’Assemblée nationale et ceux, élus RDPC des régions du Nord-Ouest ainsi que du Sud-Ouest.

L’ordre du jour a porté sur l’examen de la situation qui prévaut actuellement au Cameroun, suite à la crise dite « anglophone ».

Après avoir :

- Fait le tour d’horizon des derniers événements survenus à Bamenda, Buea et Douala respectivement chefs-lieux des régions du Nord-Ouest, du Sud-Ouest et du Littoral ;

- Examiné les pertinentes mesures prises jusque-là par les pouvoirs publics pour répondre aux revendications formulées par les meneurs de la crise ;

- Et pris connaissance du plan d’action tel qu’envisagé par les mêmes meneurs pour les prochains jours ;

Les participants à la réunion élargie du Bureau de l’Assemblée nationale, à l’unanimité :

- Déplorent et condamnent avec la dernière énergie les actes de violence et de vandalisme perpétrés dans les villes régionales ci-dessus désignées ;

- Dénoncent la tentative de partition du Cameroun telle que projetée pour le 1er octobre 2017 ;

- Réaffirment leur attachement à un Cameroun, Etat unitaire décentralisé, un et indivisible ;

- Recommandent au gouvernement de prendre ses responsabilités, face aux fauteurs de troubles d’où qu’ils viennent, afin que leurs actes soient sévèrement punis conformément à la loi.

Par ailleurs, ils s’engagent à œuvrer, chacun à son niveau, à barrer la route à toute tentative de déstabilisation afin que l’ordre constitutionnel soit toujours préservé.

Ils prennent à témoin le peuple camerounais, invitent ce dernier au calme, à la vigilance et à un sursaut patriotique face à ce qui de plus en plus apparaît comme étant une atteinte à l’intégrité des citoyens et de la nation.
Lancent un appel au dialogue, à la retenue et au bon sens.

Fait à Yaoundé, le 26 septembre 2017

Pour l’ensemble des participants,

Le président de l’Assemblée nationale,

(é) CAVAYE YEGUIE DJIBRIL

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Enseignement catholique : Où va la discipline (...) => Jadis réputé pour sa rigidité dans la gestion des effectifs et l’encadrement (...)
Parlement : De quoi a peur le SDF ? => Ses élus, absents des travaux depuis mardi dernier, en raison, disent-ils de (...)
Fraude et évasion fiscales : Le plan de bataille de (...) => Le 10e forum mondial sur la transparance et l’échange des renseignements dans (...)
Assemblée nationale : Cinq étages consumés => Un grave incendie s’est déclaré hier nuit, ravageant totalement une partie des (...)
Partenaires au développement : le clin d’œil du (...) => Un forum s’est déroulé hier à Yaoundé pour explorer les axes de coopération (...)
Nomination de responsables au ministère des Finances => Décret N° 2017/11320/PM du 13 novembre 2017. Le Premier ministre, chef du (...)
Nomination de responsables au ministère de l’Eau et de (...) => Décret n°2017/11321/PM du 13 novembre 2017. Le premier ministre, chef du (...)
Commerce intra-africain : Encore trop de barrières => En plus des procédures et frais exigibles déjà élevés, la corruption et le trop (...)
Humanitaire : La vie change avec Synergies africaines => De nombreuses personnes, démunies ou vulnérables, et autres institutions ont (...)
Situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : Le Sénat (...) => Hier à l’ouverture de la session, Marcel Niat Njifenji a dénoncé les attaques (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0